Accéder au contenu principal

10 Bonnes Raisons de Lire Inséparables de Sarah Crossan

Grace et Tippi, Tippi et Grace,
Deux soeurs siamoises, deux ados inséparables,
entrent au lycée pour la première fois... 

1/ Un thème original... Pourtant c'était pas gagné !
  • Depuis quelques années, les romans suivant des ados malades ou « différents », on en mange à toutes les sauces (merci John Green). Alors que je pensais arriver à saturation, je découvre Inséparables avec son thème qui me rend tout de suite curieuse : Grace et Tippi sont des sœurs siamoises qui vont intégrer le système scolaire (en classe de 1ère) pour la première fois.

2/ Une écriture poétique, tant par le contenu que la forme.
  • Le roman est écrit en vers libres. Pas de rimes, pas de rythme imposé ; juste un format surprenant et terriblement vivant tant il permet d'accentuer certains propos de Grace. L'absence de rimes permet aux non habitués de la poésie (et même à ceux qui n'aiment pas ça) de ne pas être exclu de cette lecture accessible et puissante à la fois. A mon sens, les 410 pages de ce roman sont autant de moments à savourer en prenant son temps. 

    (désolée pour la qualité discutable des photos...) 

3/ Un livre qui n'oublie aucun des thèmes importants
  • Le roman n'oublie pas les dimensions familiales, scolaires, amicales et amoureuses mais sait les garder un peu en second plan car le plus important reste la relation entre les deux sœurs. C'est donc tout le microcosme des filles que ce roman tente de couvrir en un temps limité, ce qui nous offre une narration rythmée qui s'attarde sur les sentiments plutôt que sur certains événements concrets. Le lecteur n'a tout simplement pas le temps de s'ennuyer.


4/ Un livre qui fait raisonner le lecteur
  • Le roman soulève des réflexions sur l'importance de l'intimité et de l'indépendance. Il est difficile de concevoir leur situation et - comme les filles le disent dans le livre - les gens « normaux » ont tendance à penser que c'est une chose terrible, de ne pas pouvoir être seul une minute, de devoir tout partager... Inséparables nous fait prendre conscience que tout est bien plus nuancé et compliqué que ça ; surtout lorsque les premiers sentiments amoureux d'une adolescente s'en mêlent.

5/ Un livre traduit avec douceur et intelligence
  • Le roman est traduit par Clémentine Beauvais (Les Petites Reines – Songe à la Douceur – Comme des Images), qui apporte sa sensibilité et son talent avec les mots pour une traduction sublime des propos originaux de Sarah Crossan. L'auteure fait ses premiers pas dans la traduction et c'est une réussite ! Elle dit d'Inséparables : « C'est un livre qui est à la fois littérairement exigeant et profondément émouvant - le genre de succès à la fois d'estime et commercial que très peu de livres rencontrent. »
    (Je n'avais jamais vu de photo de l'auteure... Je crois que je suis amoureuse)

6/ Un livre qui réveille toute sorte d'émotions
  • Des émotions fortes accompagnent le lecteur à travers tout le roman. N'imaginez pas une seule seconde que Inséparables respire la tristesse. Je suis passée par la surprise d'en apprendre beaucoup à la peine entraînée par une compassion qui m'aurait probablement valu les foudres des adolescentes si elles en avaient été témoins. La colère, aussi, face à certaines réactions, la légèreté quand un personnage me faisait rire (car oui, ce livre est drôle, aussi), l'impatience d'en savoir plus, la peur de ce qu'il pourrait arriver etc... Bref, si il y a bien sur des moments tristes dans cet incroyable roman, l'auteur ne tombe jamais dans le pathos et l’apitoiement de ses personnages ce qui est très agréable.

7/ Une narration intelligente
  • Le roman est raconté par l'une des sœurs, et une seule. Si il avait été à la troisième personne, cela aurait été une erreur. Ici, on se rend compte de la force du lien mais également du fait que, même des personnes aussi fusionnelles (et fusionnées!) ont parfois besoin de s'éloigner du reste du monde. On ressent le besoin de liberté de Grace aussi bien que sa dépendance psychologique à sa sœur.

8/ Un livre-objet magnifique
  • Les Éditions Rageot nous offrent un livre objet à tomber. L'illustration de couverture d'HelloMarine est non seulement très belle mais également totalement dans l'esprit du roman. De plus, les couleurs choisies et la texture toute douce achèvent de charmer nos yeux. 
9/ Un roman ayant déjà fait ses preuves
  • Inséparables est vainqueur du YA book Prize ainsi que du prix Carnegie Medal (La médaille Carnegie est décernée à des œuvres de littérature pour enfants ou jeunes adultes. Pour info, en 2012, c'est l'excellentissime Quelques Minutes avant Minuit de Patrick Ness qui a reçu cette récompense...).
10/ Une citation 
 
La vérité :
C'est ce qui arrive
quand on est accrochées comme on l'est
par une masse de cellules trop coriace
pour se diviser en deux. 

 

Commentaires

  1. c'est vrai que ça a l'air vraiment très différent ! Merci de la découverte !

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air tellement bien ! C'est sûr, je me précipite dessus à sa sortie :D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Un Million de Minutes : Comment j'ai exaucé le souhait de ma fille et découvert le bonheur en famille - Wolf Küper

Auteur : Wolf Küper
Éditions : Actes Sud
325 pages - 22.50 €
Quelle jolie petite claque ! Je ne m'attendais pas du tout à cela lorsque j'ai commencé Un Million de Minutes; je pensais uniquement découvrir l'histoire d'une petite fille qui voit le monde différemment. Finalement, on assiste ici à la métamorphose du père grâce à sa fille et au voyage qu'ils entreprennent en famille.
4ème de couverture : C'est une histoire vraie. La petite Nina, quatre ans, est fâchée avec le temps. Dans le quotidien, elle est très lente et souvent elle n'y arrive pas du tout. Les médecins parlent de spécificités comportementales et cognitives. Débordant de vie, de rêves et d'imagination, elle est l'un des personnages attachants de ce livre. Lorsque Nina dit à son père : J'aimerais avoir un million de minutes avec toi. Rien que pour les jolies choses ? c'est le déclic. Sa mère, son père et le petit Monsieur Simon de six mois voyageront pendant deux ans (c&#…

Le Faiseur de Rêves, le 1er tome délicieux d'une duologie qui s'annonce parfaite

Auteure : Laini Taylor Éditions : Lumen Traduction : Sarah Dali 
ƸӜƷ
Je n'avais pas eu un coup de cœur si monumental depuis très (très très) longtemps. Voici pourquoi Le Faiseur de Rêves rejoint le podium de mes livres préférés.

Est-ce que je meurs d'envie de me faire tatouer le papillon? Serais-je accro à ce point? Oui. Vais-je le faire? Non, gardez toute aiguille loin de ma personne. Vais-je acheter un tatouage de ce papillon sur Etsy? Oui madame. 
ƸӜƷ
Résumé : Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.
Qu…