mercredi 22 mars 2017

RAGE - Orianne Charpentier

Auteur : Orianne Charpentier
Éditions : Gallimard Jeunesse – Scripto
Prix : 7€

Résumé : RAGE... C'est le surnom que son amie lui a donné.
C'est désormais ainsi qu''elle se nomme, pour oublier son prénom, ce nom d'avant, celui de son enfance, d'avant l'exil, la déchirure. Son pays d'origine, on ne le connaîtra pas.
Il nous suffit de deviner que Rage a eu affaire à la violence des hommes, de la guerre. Et voilà réfugiée en France, sans plus de repères, ni de famille. Telle une bête traquée, elle se méfie de tous. Mais un soir, sa route croise celle d'un chien - dangereux, blessé, visiblement maltraité. Désormais, sa propre survie passe par celle de l'animal...

Rage est arrivée en France il y a quelques années et se bat chaque jour contre ses démons ; des souvenirs terribles, insoutenables, qui refusent de rester silencieux. Un son, une odeur, une voix et Rage est ramenée en enfer ; le sien et celui de tant d'autres.
Alors qu'elle se rend à une soirée avec son amie Artémis (qui mériterait, je pense, qu'on raconte son histoire également), la jeune femme prend ses distances avec le reste du groupe et fait la rencontre d'une chienne impressionnante et salement blessée. Si son premier instinct n'est absolument pas protecteur, Rage verra en l'animal une souffrance qui fera écho à ses propres émotions et décidera de tout faire pour le soigner. Pour se faire, elle ne sera pas seule et fera une autre rencontre, dans cette nuit pleine de surprises, qui l'aidera sans doute à avancer.

Ce livre est un court roman jeunesse mais, honnêtement, le ton est si juste qu'il me semble qu'il peut être lu à tout âge. Si les mots sont relativement simples et l'histoire courte pour les plus jeunes, les émotions sont et resteront universelles et intemporelles donc, pour moi, si vous êtes un adulte et que vous avez envie de découvrir ce livre, n'hésitez pas. Gardez simplement en tête que c'est un livre d'une centaine de pages avec une police relativement grosse donc ne vous attendez pas non plus à des introspections de 20 pages à chaque fois ! De plus, vous risquez d'être un peu frustrés par ce qui peut sembler, je le conçois, comme un manque de profondeur (dans le sens où la situation peut paraître survolée). Perso, je trouve cependant que ça s'adapte parfaitement au roman... Je vous rajoute à la fin de l'article une autre chronique pour que vous vous fassiez votre avis!

RAGE est un appel à la tolérance et à la compréhension de l'autre. Aucun pays ni conflit ne sont cités. On ne connaît pas non plus véritablement l'âge de la jeune femme même si on peut tirer quelques conclusions pas nous-mêmes. Ce n'est pas le plus important. Rage est une allégorie. Elle est le symbole de tant d'autres jeunes à la vie bousillée à cause de conflits dont ils ne sont pas la cause. Je pense que pour l'auteure, l'important était de passer cet appel à la tolérance universelle, à l'entraide et à la compassion. Honnêtement ? Pari 100% réussi ! Bravo.


Une Citation pour vous Convaincre :
Une pensée étrange lui vient : ce qui sépare le plus deux êtres humains, ce n'est pas l'âge, la langue, la fortune ou la culture.
Ce qui les sépare le plus, c'est la souffrance qu'ils n'ont pas partagée. 

Chronique plus mitigée ICI chez La Citadelle d'Ewylyn.

jeudi 16 mars 2017

Victoria Rêve - Timothée de Fombelle

Auteur: Timothée de Fombelle
Éditions: Foliio Junior
Prix: 5€ (gratuit opé Folio en ce moment)
 
Victoria voulait une vie d'aventure, une vie folle, une vie plus grande qu'elle. Et l'on disait tout autour d'elle : "Victoria rêve".
Mais, depuis quelque temps, un monde imaginaire débarquait dans son existence. Elle avait l'impression d'une foule de personnages qui descendaient de sa bibliothèque en rappel pour venir semer leur pagaille.
Victoria voulait savoir ce qui lui arrivait. Y avait-il un lien avec les livres qui disparaissaient de sa chambre ?

Victoria Rêve est un court livre parfait pour les jeunes lecteurs à l'imagination débordante. En effet, ils sauront sans doute s'identifier à Victoria, jeune fille amoureuse des livres et passant sa vie à rêver d'aventures hautes en couleurs.
A la suite de divers quiproquos, la jeune fille va se persuader que toutes les histoires dont elle rêve si souvent débarquent dans sa « vraie » vie. Suspectant son père d'avoir une vie cachée incroyable (et totalement loufoque), Victoria va mener l'enquête, embarquant au passage un garçon nommé Jo, pas indifférent à ses charmes.

Le seul défaut de ce livre ? C'est un défaut qui m'a toujours fait horreur. Victoria est au collège, et l'auteur est très clairement un adulte puisque, encore une fois, un héros de livre adolescent parle comme un ado et pense voir agit comme un enfant. GRRR


 Victoria Rêve est une histoire très rapide à lire. Je la conseille de 8 ans (pour les enfant déjà un minimum habitués à la lecture) à 12 ans maximum.
Ôde aux livres et à l'imagination, ce roman apportera du rêve à vos charmantes têtes blonde, mais également un joli message final...

lundi 6 mars 2017

Je Suis ton Soleil - Marie Pavlenko

Je suis ton Soleil a été une énorme (et merveilleuse) surprise pour moi ! COUP DE CŒUR énorme pour ce livre à cause duquel je me suis couchée à 4h la nuit dernière... Et dans mon lit, comme une idiote, je me suis littéralement endormie avec un sourire plaqué sur le visage tant ce livre m'a fait du bien. 
Que celui qui pense que la lecture n'apporte pas de bonheur aille se faire... Masser les omoplates par Dwayne-Johnson-Mon-Amour.

Bon, je sais qu'il est tentant de sa laisser distraire par l'homme au crâne chauve et aux pecs qui dansent mais concentrons-nous sur la petite merveille qu'est Je Suis ton Soleil, vous voulez-bien?

Auteur: Marie Pavlenko
Éditions: Flammarion Jeunesse
Prix: 17,50€ Sortie le 8 mars

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s'acharne à les dévorer. Mais ce n'est pas le pire, non.
Le pire, est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d'une inconnue aux longs cheveux bouclés ?
Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l'aide, des amis, du courage et beaucoup d'humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

  • Je suis tombée amoureuse des personnages, tous. Les parents de Déborah tout d'abord : intéressants, fragiles et forts à la fois, imparfaits, humains. Jamal et Victor, les nouveaux amis de notre héroïne : drôles, compréhensifs, adorables. Et enfin Déborah elle-même qui est un personnage terriblement intelligent, hilarant et surtout, réaliste. Pour une fois, les personnages font parfaitement leur âge. Ils ne sont pas « débilisés » sous prétexte que c'est un livre qui vise les ados en premier lieu, ni changés en héros auquel chacun voudrait ressembler. Par contre, clairement, on a très envie d'intégrer la bande d'amis.
  • La plume de l'auteure... Marie Pavlenko. Sublime. Magnifique. Poignante. Drôle. Touchante. PERCUTANTE. C'est ça, je me suis fait percuter; je me suis pris un 33 tonnes plein de mots dans la face. Je m'attendais à un roman léger, frais mais pas très profond, mignonnet mais pas vraiment drôle. L'erreur était totale.
  • L'humour. Les gars, faut qu'on en parle. J'ai ri. Mais j'ai ri pour de vrai. Fort. Souvent. Une fois, j'ai littéralement pleuré de rire et ça m'a fait un bien fou. Déborah a une manière de parler vraiment drôle et parvient à se mettre dans des situations ubuesques hilarantes. D'ailleurs notre Débo invoque le fameux « théorème de la scoumoune » à chaque nouveau coup dur, ce qui m'a bien plu... (Et je vais totalement lui voler cette expression.)
     (sérieusement moi aux alentours de 3h30 cette nuit... Les mèches moches en moins.)

  • On ne va pas se mentir. Dans chaque lecteur de romans YA sommeille un petit matérialiste boulotteur de jolies couvertures. Je pense qu'un livre couleur or avec des coquillettes dessus... Il ne faut pas passer à côté. Plus sérieusement, le titre et la couverture sont parfaits vis-à-vis de l'histoire. J'crois bien que je vais en avoir des petits frissons à chaque fois que je le verrai dans ma bibliothèque.

En bref, Je Suis ton Soleil est un livre intelligent et juste nous présentant des personnages vrais et touchants. Beaucoup de thèmes importants sont à retrouver dans ce roman surprenant, drôle et addictif tels que la famille, l'amitié, la fin de l'adolescence, la dépression, l'amour etc. Grâce à une écriture à la fois fluide, belle et pétillante, Marie Pavlenko nous entraîne avec elle pour suivre la dernière année de lycée de Déborah... Et quelle année !
467 pages de personnages géniaux, de rire, de stress et d'émotions qui s'additionnent pour former un livre d'une justesse envoûtante. On en redemande !


jeudi 2 mars 2017

Bilan du Mois - Février 2017



Très peu de lectures ce mois-ci car j'ai passé mes journées à sauver des orphelins, faire du bénévolat, ma voiture était en panne, mon chien a mangé mes livres et mon arrière-arrière grand mère par alliance est décédée. Tout ceci étant bien évidemment vrai et n'étant aucunement un amas d'excuses pourries pour cacher le fait que je suis une grosse feignasse!
Par contre, BEAUCOUP de nouveaux viennent grossir les rangs de ma bibliothèque... J'ai honte.

Mes réceptions:


Ces 6 livres je les ai commandé sur le site BookOutlet il y a environ 1 an... Ils m'attendaient au chaud chez un ami canadien (oui car si je les avais fait livrer en France, c'était au moins 50€ de frais de port...). Donc après tant d'attente, autant vous dire que j'étais hystérique! 


Février, c'est le mois de mon anniversaire. Je le vis mal. N'en parlons plus. Mais j'ai été gâtée! (Seul le livre Victoria Rêve n'est pas un cadeau d'anniversaire. C'est un gratuit que ma gentille libraire m'a donné!)

Deux achats grâce à un carte cadeau que ma môman m'avait donné il y a un moment. J'ai troooop hâte de lire Illuminae


Et enfin, Je suis Ton Soleil est un SP qui m'a été envoyé par Babelio. J'ai aussi eu l'immense chance de gagner un exemplaire de The Curse lors d'un concours organisé par les éditions Lumen!

Mes lectures:

Deux lectures seulement... SHAME ON ME!

- Les Super-Héros pour les Nuls dont vous pouvez trouver la chronique ICI.
- Inaccessible... J'ai adoréééééé cette lecture! Mélange entre Gossip Girl et Pretty Little Liars, dé-li-cieux! Chronique ICI!

Ma lecture en cours: 


Bonne semaine les Pandas! <3

dimanche 26 février 2017

Les Super-Héros pour les Nuls - Eric Delbecque

Auteur: Eric Delbecque
Éditions: First

J'ai toujours voulu lire un livre « pour les Nuls » sans jamais en avoir l'occasion ; je ne pourrais donc pas comparer ce livre avec les autres de la collection.

Résumé: Les superhéros nous sont familiers depuis 75 ans. Ils ont intégré la culture populaire à travers la bande-dessinée, le cinéma, mais aussi la télévision, et même la décoration. Envahissant plus que jamais notre imaginaire via les blockbusters d'Hollywood, ils constituent sans aucun doute possible un phénomène de société.
Que disent-ils sur les sociétés contemporaines ? Beaucoup. Loin d'être un simple divertissement réservé aux enfants, leurs aventures racontent quelque chose d'essentiel sur l'évolution de l'humanité au XXe siècle. Ils mettent scène notre évolution politique et sociale, témoignent des modes intellectuelles et culturelles et sont globalement le reflet des débats éthiques et sociétaux de toute une époque. Les superhéros narrent l'aventure de l'espèce humaine et constituent aux Etats-Unis une mythologie nationale qui rappelle celles, européennes, de l'Antiquité. Ils méritaient donc faire l'objet d'un opus de " Pour les nuls " !

Dès les premières pages, j'ai été agréablement surprise par le ton de l'auteur et j'ai tout de suite compris (et la suite de ma lecture ne me contredirait pas) que j'allais découvrir, dans ce livre, une étude approfondie et pertinente... Très intéressant ! Cependant, je n'aurais pas craché sur quelques illustrations (il n'y en a qu'au début des différentes parties) donnant un peu de vie à l'ensemble ; surtout qu'à mon sens, le sujet s'y prêtait bien, non ?


Après l'Histoire des Super-Héros et de les différents supports qui les ont fait connaître, après une définition extrêmement complète de ces « surhommes », Eric Delbecque nous invitera à nous plonger dans une partie que j'ai trouvé particulièrement intéressante nommée : « Ce que les super-héros disent de nous ». L'aspect sociologique du succès de tous les super-héros a une place importante dès le début du livre et les réflexions de l'auteur sont réellement pertinentes. Ce dernier ne s'est donc pas contenté de relater des dates et des faits appris pour l'écriture de son ouvrage mais il nous offre également des réflexions de qualité.

La partie historique est très complète mais peut sembler légèrement rébarbative pour les gens qui, comme moi, aiment suivre les super-héros sans pour autant être totalement fascinés par le sujet. Par contre la rigueur de l'auteur séduira les aficionados.

Ce qui est top c'est qu'il y a pas mal de parties et de sous parties et surtout, la plupart des super-héros ont le droit à leur petit moment de gloire dans cet ouvrage. Du coup, même les gens peu intéressés par tout l'univers pourront facilement aller y piocher des informations sur leur chouchou (vu les Gifs associés à cette chronique, je vous laisse deviner quel est le mien...).

BREF Les Super-Héros pour les Nuls saura séduire les fans grâce à un travail de recherche sérieux et minutieux, des réflexions pertinentes et des informations et anecdotes intéressantes. Malgré un réel manque d'illustrations, cet ouvrage complet est présenté de façon aérée et nous offres diverses parties bien pensées. A mettre entre toutes les mains des accros aux Super-Héros et je vous conseille de bien le garder en tête pour une idée cadeau !