Accéder au contenu principal

Alice au pays des Merveilles

Auteur: Lewis Carroll
Editions: Pocket
4ème de couverture:
Par un jour d'été 1862, sur les berges de la Tamise, un jeune professeur d'Oxford, poète et mathématicien, improvise un conte pour distraire les trois filles d'un de ses amis. Charles Dodgson, alias Lewis Carroll, est en train d'improviser Alice au pays des merveilles.
Assise au bord de la rivière, Alice s'ennuyait un peu quand soudain, venu de nulle part, surgit un lapin blanc pressé de regagner son terrier. N'hésitant pas à le suivre, Alice pénètre dans un monde de prodiges et de menaces qui n'est autre que le royaume de l'enfance. Et voici le chat Cheshire à l'étrange sourire, la terrible Reine de coeur, le Chapelier fou et le Lièvre de Mars, la Fausse Tortue et le Valet Poisson...
Un siècle et demi plus tard, ce monde enfantin et absurde, surréel et symbolique, est resté le nôtre.

Le livre Objet:
Tout comme pour Le Magicien d'Oz, je suis totalement amoureuse de ces petites éditions de chez Pocket. Les couvertures sont superbes et j'adore ce petit format, parfait pour ces contes. Seul bémol: la quatrième de couverture... Je la trouve mal écrite et hum... NAN.
***

Ce que j'ai aimé:
- L'univers complètement sous acide de Carroll. Perso, j'adore.

- Comme pour Le Magicien d'Oz et d'autres contes devenus cultes, j'ai toujours une espèce de fascination lors de mes lectures car je ne peux m'empêcher de penser "Mais hum... Si quelqu'un essayait de se faire publier avec ces textes là à notre époque... Qu'est ce que ça donnerait?!"
- Le Roi pendant le procès me fait toujours trop rire... 
- Le côté intemporel de ce conte: il y aura toujours des enfants avec une imagination débordante, il y aura toujours des rêves, et il y aura toujours des poètes un peu fous pour nous les raconter! :)


Ce que je n'ai pas aimé:
- Toujours une certaine frustration quand je relis ce livre: j'aimerais en connaître tellement plus sur les personnages! Mais c'est ça le "truc"! Il n'y a rien de plus à savoir que ce que l'inconscient d'Alice vient de créer. Pas de psychologie du personnage, pas de passé, pas d'avenir... Il y a quelque chose de TELLEMENT frustrant là-dedans!
- Certains poèmes ou certaines chansons, toujours parodiés, dont je ne connais pas les originaux donc je passe à côté de la vanne...

En bref: Finalement, Alice est l'un de mes contes préférés et pourtant j'ai du mal à mettre le point sur ce que j'aime dans cette histoire. C'est un sentiment qui découle de l'histoire, des personnages, du cadre, du message... C'est une espèce d’Ode à l'imagination, à l'enfance et au rêve... Je pense qu'on en a bien besoin ces temps-ci.

A lire si: Vous voulez tout simplement lire l'un des contes les plus connus dans un univers plus qu'acidulé! Sérieux les gars, il serait temps! :p
A ne pas lire si: Pour vous, le fait que ce soit un conte n'excuse pas tout! Pas question de lire un livre n'ayant pas un fond plus solide que le rêve d'une fillette! (Ouais nan mais j'savais pas quoi mettre d'autre là... Pardon).

Commentaires

  1. Rooo la couverture est canonissime! J'ai revu le dessin animé hier justement pour ma prochaine chronique du dessin animé de la semaine et je suis en train de revoir le film également. C'est vrai que c'est un univers à part entière!

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien cette couverture elle est sympa ! Par contre j'avoue que du coup je ne suis pas trop attirée par le roman... Peut etre un jour.

    RépondreSupprimer
  3. J'avais adoré ce livre, cet univers de folie et les personnages. C'est vrai qu'on ne sait pas grand chose d'Alice mais perso ça ne m'avait pas dérangée, j'ai été emportée par l'histoire :)

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai lu en anglais et je n'ai pas tout compris ^^ J'aurai sûrement eu plus de facilités en VF ! Je suis biens d'accord avec toi pour les chansons et poèmes :)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai aussi l'édition pocket, et elle est trop géniale :D au début j'avais pas aimé, mais finalement... C'est une super histoire même si en effet y a pas beaucoup de détails sur les personnages. Faudrait que je lise alice de l'autre côté du miroir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi. Je l'ai en VO mais je suis persuadée de ne rien comprendre!

      Supprimer
  6. J'ai lu ce livre, et j'ai beaucoup aimé le lire, je n'ai pas pu m’empêcher de le comparer au Disney que j'ai vu de nombreuse fois :)

    RépondreSupprimer
  7. Ce livre me tente pas mal avec ton avis !
    Mais je suis tellement à fond dans once upon a time que je risque d'être déçue par un conte original je pense :(

    RépondreSupprimer
  8. Héhé, c'est marrant que tu le chroniques maintenant parce que je me disais justement "Et si je lisais Alice au pays des Merveilles?" Bon, bah j'hésite pas trop alors.

    RépondreSupprimer
  9. Moi aussi j'adore ces éditions de Pocket, elles sont super :) En revanche, je n'ai pas du tout aimé ce conte. L'univers est trop loufoque pour moi, ça m'a mise très mal à l'aise.

    RépondreSupprimer
  10. J'aime bien ce conte mais je préfère Alice de l'autre coté du miroir, beaucoup plus proche du Disney.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Des Elles et un ascenseur - Colline Larêverie

Auteure : Colline Larêverie Illustratrice :Anne-Soline Sintès 304 pages - 17.00 €
Des Elles et un ascenseur est un roman qui m'aura beaucoup touchée; beaucoup plus, peut-être, que je ne l'aurais voulu. L'auteure m'aura collé une gentille claque afin de me remettre les idées en place et, vraiment, c'est une bonne chose.
{Résumé} Imaginez-vous : jeune maman lessivée, trentenaire sous employée et sous payée, belle-mère blasée, artiste frustrée et amoureuse désenchantée. Vous y êtes ? Alors maintenant, imaginez qu’une parfaite inconnue vous propose de gérer intégralement votre vie à votre place : vous répondez quoi, en toute honnêteté ? Et bien moi, j’ai accepté… Un roman « feel good » drôle, léger et poétique qui fait la part belle aux personnages féminins.
L'héroïne, c'est un peu nous, aussi. 
Alors oui, ce roman m'a touchée, et ce, dès le début. Je dois admettre que je n'ai pas réussi à le lire dès la première fois. En effet, très vite aprè…