Accéder au contenu principal

KALEB - TOME 2


Auteur : Myra Eljundir (Ingrid Desjours)

Editions : Robert Laffont

4ème de couverture (à ne lire que si vous avez lu le T.1):

" Magnétique et sensuelle, Abigail est l’arme la plus redoutable du réseau SENTINEL. La jeune succube se nourrit de votre énergie vitale et vous consume dans l’extase. Inutile de lutter : l’attraction qu’elle suscite est irrésistible. Même si faire l’amour avec elle, c’est s’unir à la mort. 
Kaleb Elgusson est plus dangereux encore, car il porte désormais l’empreinte du Mal. Quand leurs routes se croisent, Abigail a beau le repousser, l’empathe l’attire comme un aimant. Au terme d’un affrontement passionnel sans merci, ils découvriront avec effroi ce que la combinaison de leurs dons peut accomplir. Mais seront-ils capables de maîtriser leurs désirs les plus sombres ? "

 
J’ai terminé ma lecture du tome 2 de Kaleb hier soir… PFFFF comment dire ? Lorsque j’ai refermé le bouquin, j’ai regardé l’Homme et tout ce que j’ai pu lui dire était : « Mais c’est… C’est … Oh mon Dieu… AHHHH ». Voilà. Du coup j’ai laissé passer la nuit pour écrire ma chronique, histoire d’être capable d’employer une phrase contenant au moins un nom, un verbe et un complément.

Ce deuxième tome surpasse le premier, même si je ne pensais pas cela possible. On retrouve les mêmes ingrédients auxquels on ajoute un approfondissement de la personnalité perturbée de chacun et ça donne une suite « de-la-mort-qui-tue ». Kaleb part en Irlande puis en Islande pour retrouver d’autres EDV, et si possible, ses origines. Je ne préfère rien dire d’autre parce que je risque vraiment de spoiler à tort et à travers tant il se passe de choses. Lorsque l’Homme m’a demandé de lui raconter le tome 2 j’en ai été bien incapable parce qu’il se passe bien trop de choses entre la fin du premier livre et la fin du deuxième. Sérieusement, il y a une révélation hallucinante par chapitre, on ne voit jamais rien venir. On parle de l’auteur comme étant la nouvelle reine du Polar français, et je peux très bien le concevoir, même en n’ayant jamais rien lu d’elle pour l'instant. Les polars, normalement, très peu pour moi, mais ça dépend de l'auteur... Autant vous dire que mon portefeuille va encore se sentir maltraité, mais il me FAUT absolument approfondir ma découverte de Ingrid Desjours. Dans Kaleb, on ressent son talent pour emmêler puis dérouler doucement des intrigues parfaitement ficelées et c’est super agréable alors je pense que je vais me lancer avec cet auteur(e?) (sérieusement que quelqu'un me dise si j'ai le droit de mettre un e...) pour mon premier polar... *Impatiente*

Sinon la narration reste la même que pour le début : à la troisième personne et suivant les pensées de chacun des personnages. J’ai particulièrement aimé entrer dans la tête de Powell, même si cet homme est un gros dégueulasse…

 
Ce que j’ai aimé :

-          Tout. SANS EXCEPTION.

 Ce que je n’ai pas aimé :
 
-          RIEN. Comme ça c’est  dit.

 
Bref, tout ça pour dire :

 


  

A lire si : En fait il n’y a pas de « si » qui compte, ce livre il faut le lire, même si vous avez des doutes à son sujet. Parce que oui, vous risquez de ne pas aimer (après tout chacun ses défauts !ha !) mais vous risquez aussi d’avoir un vrai coup de cœur comme moi. Et je vous promets que passer à côté, ce serait probablement la chose la plus stupide que vous ferez cette année. Non, en fait, passer à côté serait juste l’évènement le plus tragique de votre vie. Et je n’en rajoute qu’un tout petit peu…

A ne pas lire si : Vous êtes assez sensible à la violence et que vous n’aimez pas les scènes de calinou-calinou un peu détaillée. Il n’y en a pas beaucoup, mais elles restent assez sombres et peut-être dérangeantes pour certains.

Commentaires

  1. Promis, dès qu''un jour je finis divergent 3, j'écoute ton conseil^^

    RépondreSupprimer
  2. Haha, promis, je l'achèterai bientôt ;) Vu ton avis pour le moins... enthousiaste (oui, je crois que c'est le mot !), il me tente beaucoup plus qu'avant :)
    Bonnes lectures :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhh j'suis trop contente! J'suis contente pour toi même quand je sais ce qui t'attend! x)

      Supprimer
  3. Tu viens de me remotiver pour le lire le tome 3 ! C'est vrai que ce tome 2 était une excellente lecture !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai déjà tellement de livres à lire. Mais cette série me tente déjà beaucoup et avec ton avis... enfin, je ne veux pas passer à côté et vivre l’événement le plus tragique de ma vie 8D

    RépondreSupprimer
  5. On m'a dit que tu aimais ce livre... en fait c'est toi qui me l'a dit alors 8D. Si je te dis que je l'ai pas lu et... que j'en entendu plein de mauvaises critiques sur lui tu me tapes ? Je vais me rattraper je pense \ô/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui a osé critiquer mon Kaleb dis moi?^^ Ne bouge pas, je pars chercher un objet lourd pour te frapper avec.

      Supprimer
    2. Bon ben du coup vu que je peux pas t'envoyer de mail (ou alors je suis aveugle mais bon si tu voulais bien me donner ton adresse pour qu'on puisse blablater so...) j'ai décidé de planter ma tente sur cet article du coup parce que Kaleb a osé supplanté Insaisissable nan mais... NAN NOT AGREE !!!

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Cendrillon 2.0 : Le conte de fée d'une fangirl 100% geek !

 Autrice : Ashley Poston Éditions : Lumen   Résumé : Et si Cendrillon était une fan, une vraie ? La jeune Elle Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c'est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d'Elle et de milliers de fans historiques du chef-d'œuvre, c'est intolérable. Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s'assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence

La Guilde des Aventuriers de Zack Loran Clark & Nick Eliopulos

  Auteurs  : Zack Loran Clark & Nick Eliopulos Éditions : Bayard 434 pages – 15,90€   Résumé : Pierrefranche est l’une des dernières cités survivant à l’assaut des montres qui ont envahi le monde. Différentes guildes y organisent la résistance. Parmi elles, celle des Aventuriers à mauvaise réputation : 1-       Ses apprentis sont recrutés de force 2-       Ses membres meurent jeunes Zed, un demi-elfe aux pouvoirs magiques, est désigné pour rejoindre la guilde des Aventuriers. Son meilleur ami Bock décide alors de se porter volontaire pour l’accompagner. L’intrépide Liza, elle, née d’une famille de nobles, a toujours rêvé d’entrer dans la Guilde. Zed, Brock et Liza vont peu à peu découvrir, derrière les murailles de la ville, un monde aussi dangereux que merveilleux. Or, les Aventuriers sont la dernière ligne de protection de la ville…   Y’a pas à dire, la fantasy jeunesse c’est vraiment ce que je préfère ! Je me suis régalée avec La Guilde des Aventuriers qui e

A Dos d'Oiseaux de Sarah Marquis

    Autrice  : Sarah Marquis Éditions : Michel Lafon 303 pages – 19 ,95€   Bon. Disons le d’entrée… C’est un gros flop pour moi !   Résumé  : Tout commence par une vertèbre de dinosaure envoyée anonymement à Pumilla Isquarm, célèbre exploratrice qui se repose entre deux expéditions dans son chalet perdu au milieu des Alpes suisses... Cette énigme va amener Pumilla et son équipe jusqu'au fascinant désert de Gobi, en Mongolie, dont ils vont découvrir les rites ancestraux, les trafics insoupçonnés, et un lieu mystérieux, Shambhala, censé protéger la Terre.   Il y a quelques temps j’ai décidé de lancer une chaîne Booktube. Si vous la regardez, vous saurez que j’accorde beaucoup d’importance au style dans un livre (fiction, ou non). Pour moi, la qualité de la plume surpasse même l’intrigue en terme d’importance et avec A Dos d’Oiseaux… J’ai souffert. Fort. Ma chronique va être très courte. Les premières lignes m’ont suffit à comprendre que la plume de l’autrice n’étai