Accéder au contenu principal

Winterwood : La Forêt des Âmes Perdues - Shea Ernshaw

 Rageot Éditeur on Twitter: "Winterwood - La forêt des âmes perdues écrit  par @SheaErnshaw sera disponible en librairie le 21 octobre ! 🎉… "

Autrice : Shea Ernshaw

Éditions : Rageot

396 pages – 17,50€

 

Ahhhhhhh je suis dégoûtée ! Winterwood a été une énorme déception pour moi… Je ne l’avais pas vue venue celle-là tiens !

Résumé : Certains disent que les bois de Wicker Woods sont magiques. Hantés, même… Nora Walker, héritière d’une lignée de sorcières, sait à quoi s’en tenir : comme ses ancêtres, elle partage un lien secret avec la forêt.

Et c’est ce lien qui met Oliver Huntsman sur sa route. Oliver qui a disparu du Camp de Redressement il y a plusieurs semaines, en pleine tempête, et qui devrait être mort.

Elle comprend qu’il cache un secret. Oliver, de son côté, est prêt à tout pour ne pas se souvenir. Car il n’est pas le seul à avoir disparu cette nuit-là…

 

Bon, commençons par le positif :

J’ai adoré l’ambiance du roman qui m’a donné l’impression d’être dans un épisode des Nouvelles Aventures de Sabrina. Enfin pour le côté atmosphère car le reste diffère largement. Déjà, Nora est seule chez elle car sa mère – qui n’accepte pas la magie des Walker – est partie, une fois de plus.  La solitude, c’est ce qui caractérise le plus la vie de Nora Walker et cette dernière en souffre beaucoup. Sa mère ne la comprend pas, sa grand-mère bien aimée est décédée et les jeunes de son âge… au mieux ils l’ignorent, au pire, ils la fuient en la traitant de sorcière.

Il se dégage du roman une atmosphère lourde et sombre dont les ombres sont animées par une magie puissante et mystérieuse et remplissent les trous creusés par la solitude de l'héroïne. J’ai vraiment adoré l’ambiance très mystique et teintée de tristesse. Je ne sais pas comment l’expliquer mais c’était envoûtant, reposant et parfait à l’approche d’Halloween !

J’ai également adoré certaines pages séparant les chapitres et sensées être tirées du grimoire des Walker. On y retrouve l’histoire des femmes de la lignées, les grandes lignes de leurs vies, de leurs morts, et des recettes pour des sorts en tout genre.

 

Malheureusement, c’est à peu près tout ce que j’ai aimé. 

 

J’ai trouvé que l’écriture se voulait trop poétique et cela sonnait faux ; forcé. C’est-à-dire qu’on lit une plume agréable, transmettant les bonnes émotions aux bons moments et, d’un coup, les phrases se tordent douloureusement pour former quelque chose sensé inspirer la poésie. J’ai vraiment trouvé les tentatives trop forcées et maladroites.

Une petite chose m’ayant un peu agacée : l’héroïne (que j’ai beaucoup aimé, au demeurant^^) ne cesse de se répéter concernant le fait qu’elle est une Walker et qu’elle n’a pas de don. Un vrai disque rayé.

Le pire cependant, réside tout simplement dans l’intrigue. Il ne se passe finalement pas grand-chose dans ce roman et, ce qui est sensé être le nœud de l’intrigue et une révélation fracassante tombe totalement à plat. J’ai tout vu venir dès les premières pages et je suis sûre que ce sera le cas de beaucoup de lecteurs. Dommage (et peu original).

 ***

Bref, j’ai un peu souffert pendant cette lecture, pour tout vous avouer. Le livre objet magnifique, l’atmosphère mystique et les toutes dernières pages du roman (pour le coup surprenantes) auront été les trois gros atouts de cette lecture. Malheureusement, ces qualités se perdent, à mon sens, dans les défauts et maladresses qui parsèment Winterwood. Je suis déçue d’être déçue… 

Commentaires

  1. Ahhh. J'ai survolé ta chronique... Puisque c'est l'une de mes prochaines lectures. J'espère que ce ne sera pas une déception pour moi T_T

    RépondreSupprimer
  2. Il me tentait pas mal, mais je pense que ce ne sera pas une priorité ou alors si je peux le trouver d'occasion ^^ Merci toutefois pour la découverte !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} Simon Thorn revient, plus en forme que jamais !

Auteur  : Aimée Carter Éditions  : Michel Lafon Traduction : Cyril Laumonier 310 pages - 14.95€ Attention : Chronique comprenant des spoilers sur les 2 tomes précédents ! C'était encore une fois un grand plaisir de retrouver Simon pour la suite de ses aventures avec un troisième tome 100% captivant ! Résumé  : Simon Thorn est prêt à tout pour protéger les Animalgames, ceux qui, comme lui, ont le don de se changer en animaux. Pour cela, il doit empêcher le terrible Orion de reconstituer une arme à la magie si puissante qu’elle lui permettrait de régner sur le monde entier. Aussi, lorsque son meilleur ami Jam est convoqué à Avalon, le royaume sous-marin, Simon voit là une parfaite opportunité de trouver puis de protéger le fragment d’arme qui y est caché. Mais sous l’océan, la vie est bien plus dangereuse qu’à la surface. D’autant plus qu’un traître s’est glissé parmi les proches des garçons. Un traître qui attend patiemment son heure pour servir les noirs

6 Raisons de Regarder Anne with an "E", sur Netflix

L'amour des mots personnifié en une jeune fille du 19ème siècle Résumé: L'histoire d'une jeune fille adoptée qui se bat envers et contre tout pour se faire accepter et gagner l'affection de son nouvel entourage. En 1890, une adolescente qui a été maltraitée des années durant en orphelinat et par un chapelet de familles d'accueil atterrit par erreur dans le foyer d'une vieille dame sans enfant et de son frère. Avec le temps, Anne, 13 ans, va illuminer leur vie et celle de leur petite communauté grâce à son esprit fantasque, sa vive intelligence et son imagination débordante. 6 bonnes raisons de regarder Anne with an "E"  Un jeu d'acteur qui frôle la perfection L'actrice principale, la jeune Amybeth McNulty, est tout simplement incroyable. Je crois honnêtement n'avoir jamais vu une actrice de son âge aussi convaincante. Elle m'a totalement charmée dès les premières secondes et j'ai été subjuguée par son jeu :

[CHRONIQUE} Lancer l'Alerte : Un roman jeunesse engagé aux thèmes essentiels

Auteur  : Jean-Christophe Tixier Éditions  : Rageot A vos agendas : Sortie le 9 mai 2019 Lancer l'alerte est un roman jeunesse porteur de thèmes forts tels que l'écologie, l'éthique ou le harcèlement . César et sa mère feront face à un grand dilemme moral : se battre pour ce qui est juste et accepter les implications ou renoncer sous la pression de toute une communauté qui craint pour son travail ? Résumé  : Lancer l'alerte, au risque de tout perdre... César comprend vite. L'énorme 4x4 qui a failli le tuer alors qu'il faisait du vélo ; les intimidations du conducteur ; les tags d'insultes sur le mur de sa maison. Sa mère convoie des camions-citernes pour la SEGIKA, la grande firme chimique de la région. Et elle vient de poster une vidéo où elle déversait sur ordre, en pleine nature, de dangereux polluants. Le scandale éclate. César est mis à l'écart par la plupart de ses copains – dont les parents travaillent pour la SEGIKA. Associat