Accéder au contenu principal

Quatre Filles et un Jean - Ann Brashares

Auteur: Ann Brashares 
Éditions: Gallimard jeunesse
Prix: 7.75 €



J'ai écouté ce roman à la fin de l'été (ahah 'la fin', comme si il y avait vraiment eu un début... Y'a plus de saison ma bonne dame!) afin de me sentir encore un petit peu en vacances.
J'ai beaucoup aimé le fait qu'il y ait différents acteurs pour interpréter les personnages. C'est toujours un plus ; toujours plus vivant. De plus, comme pour Artémis Fowl, la lecture est agrémentée d'une ambiance sonore nous plongeant encore davantage dans l'histoire. Enfin, et ça j'adore, il y a de très courts interludes musicaux entre certaines scènes qui ont été très bien choisis et qui apportent, à ce livre qui respire déjà la bonne humeur de l'été, un petit quelque chose de joyeux.
Mon seul point négatif, c'est le choix de la voix pour Tibby... Non seulement la voix m'a donné envir d'intenter à la vie de mes tympans mais, SURTOUT, on dirait que Tibby a 8 ans. J'avoue que ça m'a un peu rendue folle ! Bon, l'avantage cela dit, c'est que l'on sait quand c'est son personnage qui s'exprime... M'enfin ! Ca va pas bien la tête ?!


Résumé : Leurs mères avaient fait connaissance à un cours d'aérobic pour futures mamans. Les quatre filles grandirent ensemble et devinrent inséparables. Après avoir partagé pendant des années chaque joie, chaque succès, chaque idée folle et chaque angoisse secrète, elles se sentent plus proches que jamais. Mais, cet été-là, la vie, pour la première fois, va les séparer...
A la veille de cette cruelle séparation, les filles découvrent un jean soldé qui leur convient à toutes. Ce jean miracle est fait pour être partagé. Carmen, Bridget, Lena et Tribby décident de le porter à tour de rôle pendant une semaine, pour garder un contact physique et affectif, et voir s'il leur a porté bonheur. A des milliers de kilomètres de distance, les quatre filles pourront ainsi partager en étroite communion les expériences, les surprises, les challenges et les révélations de cet été...

J'ai beaucoup aimé le fait que ce roman soit très courts, tout en abordant beaucoup de thèmes importants dans la vie d'une ado. Pour moi, Quatre Filles et un Jean n'a pas pris une ride depuis sa sortie et saura séduire les enfants (et les plus grands) dès 12 ans. Les héroïnes sont très différentes les unes des autres, sans pour autant être des clichés ambulants d'un unique trait de caractère (je pense à toi, Sous MaCouverture, en disant ça^^).

Les personnages :
  • Carmen est ravie de partir passer l'été chez son père qu'elle voit rarement. C'était sans savoir que ce dernier a refait sa vie sans lui en parler.
  • Tibby, quand à elle, doit rester à la maison et travailler quand ses meilleures amies partent en vacances. Elle fera une rencontre étonnante et bouleversante.
  • Lena, la jeune femme belle et douce part en vacances chez ses grands-parents. En Grèce, elle découvrira ses origines et le beau Costos...
  • Bridget, pleine d'assurance et d'énergie. Elle partira en camp de foot et sera bien décidée à obtenir tout ce qu'elle veut, même si c'est l'un des moniteurs... Vilaine.

Quatre filles et un Jean est un roman jeunesse qui se dévore rapidement et qui offre un super moment à ses lecteurs grâce à des personnages plein de vie et une narration bien rythmée. Le lecteur suivra quatre jeune femme différentes pour quatre étés qui n'ont rien à voir les uns avec les autres. Les seuls liens les unissant restent le jean (supposément magique mais très anecdotique; il n'est réellement qu'un symbole. Celui des possibles. En tout cas, c'est comme ça que je le vois) qu'elles s'enverront tout l'été et l'amour qu'elles se portent depuis qu'elles sont enfants.

Une citation pour vous convaincre:

« J'ai peur de ne pas avoir assez de temps, pas assez de temps pour comprendre les gens, savoir ce qu'ils sont vraiment, et qu'ils me comprennent aussi. J'ai peur des jugements hâtifs, de ces erreurs que tout le monde commet. Il faut du temps pour les réparer. J'ai peur de ne voir que des images éparpillées et pas le film en entier. »

Commentaires

  1. Trop contente que tu aies aimé, une de mes séries chouchous !! J'ai bien envie de la relire tiens :3 Les filles me manquent <3 ...

    RépondreSupprimer
  2. Que de souvenirs avec cette série :) c'est sûr que ça doit être ultra perturbant pour la voix de Tibby !

    RépondreSupprimer
  3. Ah cette saga <3 Un GRAND bijou ! Il ne te reste plus qu'à lire Journal d'une princesse maintenant :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} Simon Thorn revient, plus en forme que jamais !

Auteur : Aimée Carter Éditions : Michel Lafon
Traduction : Cyril Laumonier
310 pages - 14.95€
Attention : Chronique comprenant des spoilers sur les 2 tomes précédents !
C'était encore une fois un grand plaisir de retrouver Simon pour la suite de ses aventures avec un troisième tome 100% captivant !
Résumé : Simon Thorn est prêt à tout pour protéger les Animalgames, ceux qui, comme lui, ont le don de se changer en animaux. Pour cela, il doit empêcher le terrible Orion de reconstituer une arme à la magie si puissante qu’elle lui permettrait de régner sur le monde entier.
Aussi, lorsque son meilleur ami Jam est convoqué à Avalon, le royaume sous-marin, Simon voit là une parfaite opportunité de trouver puis de protéger le fragment d’arme qui y est caché. Mais sous l’océan, la vie est bien plus dangereuse qu’à la surface. D’autant plus qu’un traître s’est glissé parmi les proches des garçons. Un traître qui attend patiemment son heure pour servir les noirs desseins de son maître…
J'…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

La Muse des Cauchemars - Suite et fin parfaite de l'incroyable série de Laini Taylor : Le Faiseur de Rêves

Autrice : Laini Taylor Éditions : Lumen Traduction : Sarah Dali Couverture : Jantine Zandbergen 629 pages - 16.00€
SPOILER ALERT :Si vous n'avez pas lu le Faiseur de Rêves, ne lisez pas cette chronique !
La chronique ICI
Résumé : Le rêve comme seul rempart contre la violence du monde Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l'Empire. À respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin.

Très loin de là, à travers l'espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée – qu'après tant d'années, Lazlo Lestrange peut désormais contempler de ses yeux –, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Leur avenir ne tient désormais plus qu'à un fil, celui que manipule par la…