lundi 14 août 2017

10 Bonnes Raisons de lire The Curse de Marie Rutkoski

Auteur : Marie Rutkoski
Éditions : Lumen
Prix : 15,00 €

Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

10 (très) Bonnes Raisons de Lire The Curse:
  • Parce Kestrel est une jeune femme reconnue pour son in-tel-li-gen-ce. Voilà. Honnêtement je pourrais arrêter la chronique ici c'est suffisant. Particulièrement stratège, elle a un talent inné pour manipuler les personnes en face d'elle afin d'avoir gain de cause... Non mais elle est gentille hein!
  • Parce que Arin se dévoile au lecteur petit à petit, à mesure que l'intrigue se délie. Nous découvrons au début un esclave un peu (beaucoup) tête brûlé. Puis le lecteur découvre son intelligence, ses motivations et ses intentions. Ce personnage fait preuve d'un très grand sens de l'observation et sera l'un des rares à réellement cerner Kestrel!

  • Parce que la couverture est belle et douce et que, du coup, vous pouvez vous servir de ce livre comme doudou de secours lorsque votre morveux a oublié le sien au parc. A vous les nuits tranquilles. Bon, après hein, faut aimer les pages collées à la bave!
    (J'ai cherché des Gifs de bébé qui bavaient, pour vous faire rire... J'ai vite refermé Google image. Les enfants sont sales et hautement perturbants avec leurs têtes disproportionnées.)

  • Parce que The Curse est un roman qui respire un travail approfondi de la part de l'auteur. Le passé des personnages, l'Histoire de l'Empire et celle des différents peuples... Rien n'est laissé au hasard et le lecteur découvre des détails intéressants qui changent la donne tout au long du roman. BRAVO à Marie Rutkoski!

     (Ce Gif me terrifie.)
  • Parce qu'il y a des tactiques militaires, des enjeux politiques, de l'amitié, de l'attirance, de la mort, de la brutalité, de la douceur et quelques éclats de rire. En tant que lecteur, c'est un peu la définition du Paradis. Manque juste Ryan.


  • Parce que les personnages secondaires comme le père de Kestrel ou ses amis s'avèrent très intrigants et je pense qu'ils nous offriront bien des surprises dans le tome 2.

  • Parce que nous ne sommes pas ici dans une dystopie et Kestrel, l’héroïne, ne cherche pas à renverser sa société. Pour elle, les Valoriens ont remporté le territoire comme il se doit et elle ne souhaite qu’une longue vie à son peuple et à l’Empire. A l'opposé, Arin désire renverser l'état actuel des choses pour rendre sa liberté à son peuple. C'est justement ce mélange explosif additionné à l'alchimie de Kestrel et Arin qui rend ce livre si addictif.

  • Parce que le lecteur aura bien du mal à choisir son camp tant les motivations des deux protagonistes, bien qu'à l'opposé l'une de l'autre, sont humaines et compréhensibles. Du coup, à chaque retournement de situation, le lecteur ne sait pas vraiment qui soutenir et on se retrouve à avoir de la peine pour les deux car tout ce qu'on veut, nous, c'est qu'ils fassent des bébés.

  • Parce que la fin... La fin les gars... Le genre de fin qui te fait pousser des cris et qui te donne envie de t'introduire illégalement chez l'auteur pour lui voler son script ? Tu vois ce que je veux dire ? Heureusement, le tome 2 sort dans peu de temps donc rangez votre cagoule de cambrioleur raté.

  • Parce que cette citation est super belle quand on prend le temps d'y penser plus d'une seconde et elle reflète bien l'esprit de la jeune femme : « Elle regarda le ciel blanc se muer en neige et frémir au-dessus d'une mer de plomb. De petites étincelles glacées lui effleuraient la peau. Il neigeait au-dessus d'elle, au-dessus de lui, mais Kestrel savait qu'aucun flocon ne pourrait jamais les toucher tous les deux à la fois. »

En bref, The Curse est un roman complet et superbement travaillé tant sur le fond que la forme. Il allie évènements sombres et brutaux avec espoirs contrariés et attirances inavouées, remuant le lecteur du début à la fin...
Encore une fois, Lumen nous offre un roman 100% addictif mêlant enjeux politiques, attirances, infiltrations et engagements familiaux. Hey mais... Ca ne vous rappelle rien ? Je pense que si vous avez aimé The Book of Ivy, vous pouvez réellement craquer sur The Curse ! Les époques ont beau sembler loin l'une de l'autre, le lecteur retrouve les mêmes ingrédients géniaux pour se régaler!

3 commentaires:

  1. Contente de l'avoir dans ma pal après avoir lu ton article !! Plein de points positifs qui me font envie *-*

    RépondreSupprimer
  2. je l'ai lu également. je suis d'accord sur le fait qu'on ne sait pas choisir, sur l'intelligence de Kestrel. Mon plus grand regret c'est la mention du fait que l'esclave n'est pas qu'un simple esclave dans le résumé. DU coup, ça gâche tout. Je n'ai pas pu apprécier autant que je l'aurais voulu ce livre. je trouvais également qu'on s'attardait un peu trop sur la oui non peut-être romance entre les deux.

    Ça ne change pas le fait qu'il se lise et que je l'ai lu jusqu'au bout.

    RépondreSupprimer
  3. j'aime vraiment beaucoup toute la trilogie !

    RépondreSupprimer

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.