Accéder au contenu principal

Les Vigilantes T1: Le Foyer - Fabien Clavel

 
Auteur : Fabien Clavel
Éditeur : Rageot
Prix : 14,90 €

Résumé : Anna est une Vigilante.
Sa mission : observer une famille d'opposants. Mais elle-même se sent surveillée. Elle doit se méfier de tout le monde. Elle ne supporte plus la discipline imposée par le Parti.
Et si l'heure de la révolte approchait ?

Ce que j'ai aimé :
  • Une héroïne qui en a ! Anna a grandi au Foyer, un orphelinat où la loi du plus fort domine. Bien décidée à prendre soin de Irisz, l'héroïne a dû s'endurcir au fil des ans afin d'assurer sa protection et celle de sa petite sœur de cœur. Résultat, notre personnage principal sait se défendre, a appris à être résistante et ne se précipite jamais dans une situation sans en avoir évalué tous les risques et les options. Anna, c'est donc une badass avec du plomb dans la tête. On aime !
  • La dimension politique de ce roman m'a beaucoup plu. On se retrouve plongés dans un pays en dictature et tout ce que cela implique : un climat de peur, de la propagande, un mouvement de résistance... Bon, et j'avoue que quelques passages m'ont amusée et je vous en mets un en fin de chronique. Comprenne qui pourra ! :)

  • Une fin en cliffhanger (pléonasme?) extrêmement énervante mais, en vrai, on adore ça ! Sur les derniers chapitres, le lecteur se retrouve en apnée, à la fois bien décidé à découvrir ce qu'il arrivera ensuite et en même temps conscient du nombre réduit de pages à venir. Bref, on sait qu'on va être frustrés tout en étant incapables de s'arrêter !

Ce que je n'ai pas aimé :
  • Un rythme qui ne permet certes pas de s'ennuyer mais qui, en même temps, en fait trop. On a la sensation que l'auteur se précipite sur les scènes les plus croustillantes en oubliant qu'il n'y a pas que les scènes d'action qui séduisent le lecteur. Je n'aurais pas dis non à un peu plus d'introspection, à des descriptions plus précises et à davantage de souvenirs du Foyer. Tout cela m'aurait permis une meilleure empathie envers les personnages. Dommage !

En bref, si Les Vigilantes n'est absolument pas le livre le plus original de l'année, il n'en est pas moins très agréable à lire et réellement prenant ! L'auteur a su ré-utiliser beaucoup des codes qui plaisent en littérature ado en ce moment, tout en y ajoutant sa touche personnelle. Les personnages secondaires ont encore énormément de choses à nous dire et, après une fin si frustrante, j'ai hâte de me jeter sur le tome 2 !

Une Citation pour vous convaincre :
"(…) Et les portraits de Ferentz aux stations de tram, de métro et de bus. En quatre mètres sur trois à la place des publicités. En couverture des magazines, des journaux. On dirait qu'il n'y a plus qu'un seul sujet d'article... C'est un sacré culte de la personnalité."

Commentaires

  1. J'ai l'impression que ce roman sent un peu le déjà-vu, mais en même temps c'est clair que les héroïnes comme ça en personnage principal, c'est trop bien ! Avis complètement contradictoire ^^'

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien envie de le lire celui-ci...

    RépondreSupprimer
  3. Bon, je vais le lire, j'ai peur des stéréotypes, maiiiiis bon, on y va dans la joie !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

Mon Challenge lecture 2018

Bonjour les Pandas!

2018 arrive et j'ai décidé de mettre beaucoup d'espoirs en cette nouvelle année. Pour la première fois, je vais prendre non pas une résolution, mais PLEINS ! Je me ré-invente.
Bref, cette année j'ai décidé de m'impliquer davantage dans le blog, d'être plus régulière et de diversifier mes lectures. Dans ma liste des 30 choses à faire avant mes 30 ans, comme vous le savez peut-être, j'ai décidé de lire un auteur par pays. Dès que je retrouve comment faire, je fais un onglet sur le sujet si jamais vous avec envie de suivre ça !

CHALLENGE LECTURE 2018
Un livre de zombies Un livre en une journée Un classique Une série complète Un BD/Roman graphique Une relecture Un livre en anglais Un livre de poésie Un premier roman Un livre adapté au cinéma Une ré-écriture de conte Un auteur français Une dystopie un LGBT Une histoire vraie Un livre audio Un livre de + de 700 pages Un livre sur noël Un recueil de nouvelles Un développement perso Un live sur le ra…

Des Elles et un ascenseur - Colline Larêverie

Auteure : Colline Larêverie Illustratrice :Anne-Soline Sintès 304 pages - 17.00 €
Des Elles et un ascenseur est un roman qui m'aura beaucoup touchée; beaucoup plus, peut-être, que je ne l'aurais voulu. L'auteure m'aura collé une gentille claque afin de me remettre les idées en place et, vraiment, c'est une bonne chose.
{Résumé} Imaginez-vous : jeune maman lessivée, trentenaire sous employée et sous payée, belle-mère blasée, artiste frustrée et amoureuse désenchantée. Vous y êtes ? Alors maintenant, imaginez qu’une parfaite inconnue vous propose de gérer intégralement votre vie à votre place : vous répondez quoi, en toute honnêteté ? Et bien moi, j’ai accepté… Un roman « feel good » drôle, léger et poétique qui fait la part belle aux personnages féminins.
L'héroïne, c'est un peu nous, aussi. 
Alors oui, ce roman m'a touchée, et ce, dès le début. Je dois admettre que je n'ai pas réussi à le lire dès la première fois. En effet, très vite aprè…