Accéder au contenu principal

Les Vigilantes T1: Le Foyer - Fabien Clavel

 
Auteur : Fabien Clavel
Éditeur : Rageot
Prix : 14,90 €

Résumé : Anna est une Vigilante.
Sa mission : observer une famille d'opposants. Mais elle-même se sent surveillée. Elle doit se méfier de tout le monde. Elle ne supporte plus la discipline imposée par le Parti.
Et si l'heure de la révolte approchait ?

Ce que j'ai aimé :
  • Une héroïne qui en a ! Anna a grandi au Foyer, un orphelinat où la loi du plus fort domine. Bien décidée à prendre soin de Irisz, l'héroïne a dû s'endurcir au fil des ans afin d'assurer sa protection et celle de sa petite sœur de cœur. Résultat, notre personnage principal sait se défendre, a appris à être résistante et ne se précipite jamais dans une situation sans en avoir évalué tous les risques et les options. Anna, c'est donc une badass avec du plomb dans la tête. On aime !
  • La dimension politique de ce roman m'a beaucoup plu. On se retrouve plongés dans un pays en dictature et tout ce que cela implique : un climat de peur, de la propagande, un mouvement de résistance... Bon, et j'avoue que quelques passages m'ont amusée et je vous en mets un en fin de chronique. Comprenne qui pourra ! :)

  • Une fin en cliffhanger (pléonasme?) extrêmement énervante mais, en vrai, on adore ça ! Sur les derniers chapitres, le lecteur se retrouve en apnée, à la fois bien décidé à découvrir ce qu'il arrivera ensuite et en même temps conscient du nombre réduit de pages à venir. Bref, on sait qu'on va être frustrés tout en étant incapables de s'arrêter !

Ce que je n'ai pas aimé :
  • Un rythme qui ne permet certes pas de s'ennuyer mais qui, en même temps, en fait trop. On a la sensation que l'auteur se précipite sur les scènes les plus croustillantes en oubliant qu'il n'y a pas que les scènes d'action qui séduisent le lecteur. Je n'aurais pas dis non à un peu plus d'introspection, à des descriptions plus précises et à davantage de souvenirs du Foyer. Tout cela m'aurait permis une meilleure empathie envers les personnages. Dommage !

En bref, si Les Vigilantes n'est absolument pas le livre le plus original de l'année, il n'en est pas moins très agréable à lire et réellement prenant ! L'auteur a su ré-utiliser beaucoup des codes qui plaisent en littérature ado en ce moment, tout en y ajoutant sa touche personnelle. Les personnages secondaires ont encore énormément de choses à nous dire et, après une fin si frustrante, j'ai hâte de me jeter sur le tome 2 !

Une Citation pour vous convaincre :
"(…) Et les portraits de Ferentz aux stations de tram, de métro et de bus. En quatre mètres sur trois à la place des publicités. En couverture des magazines, des journaux. On dirait qu'il n'y a plus qu'un seul sujet d'article... C'est un sacré culte de la personnalité."

Commentaires

  1. J'ai l'impression que ce roman sent un peu le déjà-vu, mais en même temps c'est clair que les héroïnes comme ça en personnage principal, c'est trop bien ! Avis complètement contradictoire ^^'

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien envie de le lire celui-ci...

    RépondreSupprimer
  3. Bon, je vais le lire, j'ai peur des stéréotypes, maiiiiis bon, on y va dans la joie !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} Simon Thorn revient, plus en forme que jamais !

Auteur  : Aimée Carter Éditions  : Michel Lafon Traduction : Cyril Laumonier 310 pages - 14.95€ Attention : Chronique comprenant des spoilers sur les 2 tomes précédents ! C'était encore une fois un grand plaisir de retrouver Simon pour la suite de ses aventures avec un troisième tome 100% captivant ! Résumé  : Simon Thorn est prêt à tout pour protéger les Animalgames, ceux qui, comme lui, ont le don de se changer en animaux. Pour cela, il doit empêcher le terrible Orion de reconstituer une arme à la magie si puissante qu’elle lui permettrait de régner sur le monde entier. Aussi, lorsque son meilleur ami Jam est convoqué à Avalon, le royaume sous-marin, Simon voit là une parfaite opportunité de trouver puis de protéger le fragment d’arme qui y est caché. Mais sous l’océan, la vie est bien plus dangereuse qu’à la surface. D’autant plus qu’un traître s’est glissé parmi les proches des garçons. Un traître qui attend patiemment son heure pour servir les noirs

6 Raisons de Regarder Anne with an "E", sur Netflix

L'amour des mots personnifié en une jeune fille du 19ème siècle Résumé: L'histoire d'une jeune fille adoptée qui se bat envers et contre tout pour se faire accepter et gagner l'affection de son nouvel entourage. En 1890, une adolescente qui a été maltraitée des années durant en orphelinat et par un chapelet de familles d'accueil atterrit par erreur dans le foyer d'une vieille dame sans enfant et de son frère. Avec le temps, Anne, 13 ans, va illuminer leur vie et celle de leur petite communauté grâce à son esprit fantasque, sa vive intelligence et son imagination débordante. 6 bonnes raisons de regarder Anne with an "E"  Un jeu d'acteur qui frôle la perfection L'actrice principale, la jeune Amybeth McNulty, est tout simplement incroyable. Je crois honnêtement n'avoir jamais vu une actrice de son âge aussi convaincante. Elle m'a totalement charmée dès les premières secondes et j'ai été subjuguée par son jeu :

[CHRONIQUE} Lancer l'Alerte : Un roman jeunesse engagé aux thèmes essentiels

Auteur  : Jean-Christophe Tixier Éditions  : Rageot A vos agendas : Sortie le 9 mai 2019 Lancer l'alerte est un roman jeunesse porteur de thèmes forts tels que l'écologie, l'éthique ou le harcèlement . César et sa mère feront face à un grand dilemme moral : se battre pour ce qui est juste et accepter les implications ou renoncer sous la pression de toute une communauté qui craint pour son travail ? Résumé  : Lancer l'alerte, au risque de tout perdre... César comprend vite. L'énorme 4x4 qui a failli le tuer alors qu'il faisait du vélo ; les intimidations du conducteur ; les tags d'insultes sur le mur de sa maison. Sa mère convoie des camions-citernes pour la SEGIKA, la grande firme chimique de la région. Et elle vient de poster une vidéo où elle déversait sur ordre, en pleine nature, de dangereux polluants. Le scandale éclate. César est mis à l'écart par la plupart de ses copains – dont les parents travaillent pour la SEGIKA. Associat