mercredi 22 février 2017

Inaccessible T1: La Tour aux Mille Étages - Katharine McGee

 Auteur : Katharine McGee
Éditions : Michel Lafon
Prix : 17,95€

Résumé: Bienvenue à Manhattan, en 2118.
New York est à la pointe de l’innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal.
Jusqu’au jour où une jeune femme tombe du millième étage…
Meurtre ou accident ? Les suspects sont nombreux. La belle et riche Eris, qui découvre un secret familial terrible ? Rylin, qui travaille pour un garçon des étages supérieurs ? Watt, qui espionne tout le monde grâce à une IA qu’il a créée ? Leda, qui cache une addiction ? Ou Avery, la plus parfaite de toutes, qui habite le penthouse du millième étage ? Entre soirées débridées, glamour et petits secrets entre amis, la Tour aux mille étages va révéler ses mystères.
Plus dure sera la chute.

Inaccessible est un livre qui m'attirait beaucoup mais qui me repoussait en même temps... A vrai dire, j'avais un peu peur de m'ennuyer car je pensais que le livre serait une sorte de longue enquête où tout le monde suspecterait tout le monde jusqu'à ce que la vérité éclate.

Pas. Du. Tout. 
(et c'est tant mieux. Si j'avais envie d'enquête je lirais un policier)

En fait, ce premier tome se déroule sur les deux mois qui précèdent la chute et, pendant ces deux mois, nous apprenons à connaître beaucoup de personnages: Avery, Rylin, Leda, Eris et Watt, le seul garçon. D'autres personnages sont récurrents et très intéressants ; vous aurez donc du monde à rencontrer dans Inaccessible. Mais pas d'inquiétude si, comme moi, vous êtes du style à ne pas aimer quand il y a moulte (mot le plus moche de la langue française avec "croûte") personnages car, dans ce livre, ils sont TOUS captivants et agréables à suivre. Si au départ, la plupart peut sembler superficielle, des fissures apparaîtront bien vite pour laisser transparaître des vies pas si simples et scintillantes que ça. 
Ces personnages n'ont pas tous les mêmes richesses et cela permet de se sentir proche d'au moins l'un d'eux. Dans Inaccessible, nous retrouvons un système de classe sociale parfaitement « logique » et, plus vous vivez haut, plus vous être quelqu'un d'important. {Attention! Par "logique" je ne dis pas que c'est normal. Rangez les fourches et les chiens, je refuse de mourir avant le dernier épisode de The Walking Dead} Cependant, ici encore, l'auteur a su doser les réactions des gens vis à vis des autres classes sociales pour créer une atmosphère tout à fait réaliste. Le jugement est toujours présent, sans jamais n'être exagéré.  

Le côté futuriste est franchement génial et bien appréhendé. Bon, je doute qu'une tour de 1000 étages et de plusieurs kilomètres de haut soit réellement quelque chose de possible... Si? J'sais pas... Il y a un architecte, ingénieur ou pro de Jenga dans la salle?

 HAHAHAHAH (pardon)
Par contre, toutes les nouvelles technologies que l'auteure nous présentent sont vraiment agréables, bien pensées et tout à fait plausibles. Katharine McGee n'en fait jamais trop dans le côté futuriste (rien de capillotracté à mon sens) et, tout ce qu'elle apporte, elle le fait avec naturel et parcimonie. PAR-FAIT.

Enfin, et SURTOUT, le mystère reste entier tout le long du livre! Je n'ai, jusqu'à la toute fin, eu aucune idée de qui allait se retrouver en mode crêpe (le nutella en moins) au pied de cette magnifique tour New-Yorkaise. C'était très agréable de se poser des questions sans arrêt; la lecture n'en était que plus addictive! Bravo m'dame l'auteure!

Bref. Inaccessible est une sorte de Gossip Girl qui aurait fusionné avec Pretty Little Liars - le tout dans un New-York futuriste - où l'on retrouve des jeunes riches et moins riches, entre lesquels des rapports parfois compliqués se mettent en place. Amitié, amour, traîtrise, coup bas et révélations ; Inaccessible est un roman complet et qui vous rendra accro de la première à la dernière page.

9 commentaires:

  1. Oh, ben dis, perso, j'avais deviné bien avant la fin... :/ En fait, sur les 3/4 des points que tu soulèves mon avis est contraire au tien... Comme quoi... xD

    RépondreSupprimer
  2. Ah non mais ce GAMIN (je te rejoins en enfer pour m'être moquée hahaha)
    Bon sinon, merci copine ! Car pour l'instant, c'est toi qui me l'a vendu le mieux, ce livre ! Il me tente, et en même temps me fait peur, et ta chronique est donc parfaite pour moi ^^ Je pense que je vais le rajouter à ma WL. Je le lirai sûrement en anglais par contre (même si les couvertures se ressemblent, ma préférence va à celle en VO et la typo) !

    RépondreSupprimer
  3. Génial le GIF haha, ça m'a bien fait rire. Je l'ai vu plusieurs fois en librairie, j'avoue que je suis intriguée !

    RépondreSupprimer
  4. La majorité semble l'adorer, donc je pense que je vais vraiment l'acheter, il me fait de plus en plus envie. Et merci pour le gamin, c'est mal mais c’est drôle ^^

    RépondreSupprimer
  5. Ooooooh il a l'air trop bien ! *.* Je ne l'avais pas encore trop vu mais tu m'as absolument convaincue :D

    RépondreSupprimer
  6. Il a l'air super merci pour ton avis !!! Je note :)

    RépondreSupprimer
  7. J'avoue que je n'étais pas très tentée mais finalement pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
  8. Je n'étais pas plus tentée que cela, mais ta chronique m'a fait changer d'avis :D

    RépondreSupprimer
  9. Tu donnes vraiment, vraiment envie de lire ce livre. Et ce pauvre mioche qui se prend tout sur la tronche n'y est pour rien (enfin si un peu quand même ^^) !

    RépondreSupprimer

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.