Accéder au contenu principal

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens - Becky Albertally

Auteur : Becky Albertally
Éditions : Hachette Roman
Prix : 16,90€

Résumé : Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 1/ Ils fréquentent le même lycée. 2/ Blue est irrésistible. 3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Martin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr... "

  • Simon est un personnage qui ne ressemble à aucun de ceux que j'ai pu croiser. Il est intelligent sans être un premier de la classe coincé sans ami comme on en trouve beaucoup (bonjour vous avez commandé un cliché? Oui? Sauce piquante avec ou c'est bon?). Il est plutôt calme sans être timide et sans se laisser marcher dessus pour autant. Il n'est ni particulièrement populaire ni impopulaire... Bref, Simon n'est pas cliché et, aussi étrange que ça puisse paraître, sa normalité fait de lui un personnage particulier en YA. Après, si vous pensez que j'ai tort, n'hésitez pas à me le dire !
  • Le thème de l'homosexualité est traité d'une manière très agréable, grâce à la manière dont le vit le personnage principal. Il est hésitant à faire son coming-out, non pas parce que ça lui fait peur, mais parce que c'est compliqué. Ce n'est pas la réaction des gens qui l'inquiète, mais simplement les changements que cela entraînera dans sa vie. Ce n'est pas un livre sur le harcèlement scolaire, l'homophobie ou encore les difficultés familiales suite à un coming-out. Non, en fait, tout simplement le livre c'est : une romance YA ! Il se trouve simplement que le personnage principal est homo. Alors parlons un peu de l'histoire d'amour qui se développe à travers ce livre : Qu'est ce que c'est mignonnnnnnn ! Oh les gens ! Je vous jure c'est juste une histoire trop mignonne et douce et qui fait rêver. Le fait que le lecteur ne sait pas qui est Blue est super addictif, surtout lorsque l'on peut lire les échanges de mails entre les garçons... L'attachement est quasi immédiat.
  • Les personnages secondaires : ils sont également très intéressants mais, au début, peuvent sembler nombreux (et ça, on se l'avoue, c'est souvent chiant). Très vite cependant les caractères se révèlent et on les distingue vite les uns des autres. Ils sont tout aussi agréable à découvrir que les personnages principaux; même si j'aurais parfois aimé en savoir davantage.

Bref, Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens est un livre drôle et addictif porté par des personnages tout simplement adorables et intéressants. Il se dévore et donne immanquablement le sourire ! Je vous le conseille totalement si vous avez envie d'une romance YA simple, adorable et efficace. 

Un extrait pour vous convaincre? 
« Tu ne trouves pas que tout le monde devrait en passer par le coming-out ? Pourquoi l’hétérosexualité serait-elle la norme ? Chacun devrait déclarer son orientation, quelle qu’elle soit, et ça devrait être aussi gênant pour tout le monde, hétéros, gays, bisexuels ou autres. Je dis ça je dis rien.» 

Commentaires

  1. CE LIVRE EST L'EQUIVALENT D'UN CHOCOLAT CHAUD AVEC DE LA GUIMAUVE DEDANS.
    Il fait du bien. Tellement tellement de bien.

    RépondreSupprimer
  2. OK tu m'as convaincue !
    Ca me plaît bien qu'on parle + de romance que d'harcèlement ou de difficulté, je trouve que c'est ce qui donne aussi la diversité à la littérature. Car pourquoi faire toujours des personnages ou des histoires tristes et torturées ? Des histoires mignonnes, c'est génial aussi. Et c'est positif, tout simplement !
    Je pense que je vais me laisser craquer. Il me faisait de l'oeil, mais ton avis, tout simple, me donne envie de me lancer. Merci ♥

    RépondreSupprimer
  3. Ben tu vois, il y a longtemps que je vois ce roman un peu partout. Et là, grâce à toi je me dis " Pourquoi pas ? " ?

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai complètement adoré ce roman. Je m'en souviens encore alors que je l'ai lu dès sa sortie. Il va être adapté en film. J'ai hâte en espérant qu'elle soit bien

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Le Faiseur de Rêves, le 1er tome délicieux d'une duologie qui s'annonce parfaite

Auteure : Laini Taylor Éditions : Lumen Traduction : Sarah Dali 
ƸӜƷ
Je n'avais pas eu un coup de cœur si monumental depuis très (très très) longtemps. Voici pourquoi Le Faiseur de Rêves rejoint le podium de mes livres préférés.

Est-ce que je meurs d'envie de me faire tatouer le papillon? Serais-je accro à ce point? Oui. Vais-je le faire? Non, gardez toute aiguille loin de ma personne. Vais-je acheter un tatouage de ce papillon sur Etsy? Oui madame. 
ƸӜƷ
Résumé : Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.
Qu…

Un Million de Minutes : Comment j'ai exaucé le souhait de ma fille et découvert le bonheur en famille - Wolf Küper

Auteur : Wolf Küper
Éditions : Actes Sud
325 pages - 22.50 €
Quelle jolie petite claque ! Je ne m'attendais pas du tout à cela lorsque j'ai commencé Un Million de Minutes; je pensais uniquement découvrir l'histoire d'une petite fille qui voit le monde différemment. Finalement, on assiste ici à la métamorphose du père grâce à sa fille et au voyage qu'ils entreprennent en famille.
4ème de couverture : C'est une histoire vraie. La petite Nina, quatre ans, est fâchée avec le temps. Dans le quotidien, elle est très lente et souvent elle n'y arrive pas du tout. Les médecins parlent de spécificités comportementales et cognitives. Débordant de vie, de rêves et d'imagination, elle est l'un des personnages attachants de ce livre. Lorsque Nina dit à son père : J'aimerais avoir un million de minutes avec toi. Rien que pour les jolies choses ? c'est le déclic. Sa mère, son père et le petit Monsieur Simon de six mois voyageront pendant deux ans (c&#…