Accéder au contenu principal

Monopoly Percy Jackson

Voilàààààààà! En attendant la sortie du nouveau Rick Riordan (les Travaux d'Apollon <3), j'ai décidé de me fabriquer mon Monopoly Percy Jackson!

Bon, avec le recul j'aurais fait beaucoup de choses différemment car là, il y a des raccords dégueulasses et les mesures des cases sont aléatoires! Mais au moins, j'ai une base pour quand je me déciderai à le refaire! :)

Donc le voici! Désolée pour les photos floues et pas droites mais j'ai trop hâte de m'y remettre alors je me suis dépêchée!^^ 




A la place du Parc Gratuit:

A la place de la Compagnie Électrique / des Eaux:


A la place de la case "Allez en prison":

A la place des gares il y a Festus, Kitty O'Leary, Arion et Blackjack :)


A la place des cartes Chance et Caisse de Communauté: Hermès Express et Message Iris:

Autres: 
- Au lieu de case "Taxe de luxe": Entretien de l'Athéna Parthénos
- Au lieu de 'L'impôt sur le revenu": Amende pour triche à Capture l'Etendard
- Pour la prison j'ai choisi de mettre une image qui représente Nico dans l'amphore.
- Exemples de cases: Camp Jupiter, Maison de Midas, Argo II, Grenier de l'Oracle de Delphe, Mont Tamalpaïs etc... 


Ah oui et à la base il devait ressembler à ça... Et aujourd'hui je ne sais pas ce qu'il m'a pris j'ai tout changer... Et je regrette complètement! C'était simple et propre au moins avant! x)



Allez, je vais créer mes cartes pour pouvoir jouer :) Bon week-end les gens!

Commentaires

  1. J'adore tu as fait un sacré boulot. Plus qu'à le vendre à Parker lol

    RépondreSupprimer
  2. Génial! Très originale comme idée, hâte de découvrir tes mises à jour

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien les deux versions moi !!! Ils sont vraiment top. Tu as bien travaillé !
    Maintenant que tu es entraînée, tu peux me faire le meme pour Noël. Pas sûr Percy, mais sur Journal d'une princesse :)

    RépondreSupprimer
  4. C'est cool aussi avec la grande image en fond ♥ Super idée et super réalisation ! Ça me donne même envie de commencer cette saga ^^

    RépondreSupprimer
  5. J'ADORE. Tu es douée ma chère, tu es très douée !

    RépondreSupprimer
  6. Haha, trop bonne idée XD je vais copie tiens :p mais j'ai toujours pas lu percy jackson (oui je sais honte à moi), donc je prendrai peut-être un autre univers que j'aime 0:)

    RépondreSupprimer
  7. Les deux versions sont topissimes ! Et au moins, la fois où tu en referas un, tu pourras choisir celui qui te plait le plus :)

    Amuse-toi bien !

    RépondreSupprimer
  8. Mais c'est terrible !! Trop bien, je suis fan :D

    RépondreSupprimer
  9. Waaaaaw trop bien !!! *0*
    J'ai lu Trial of Apollo en anglais il est génial ! J'ai hâte au tome 2 ! ;)

    RépondreSupprimer
  10. C'est génial ! Au début j'ai cru que c'était un vrai, je me suis dit que c'était fou qu'ils en aient sorti un Percy Jackson x)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Cendrillon 2.0 : Le conte de fée d'une fangirl 100% geek !

 Autrice : Ashley Poston Éditions : Lumen   Résumé : Et si Cendrillon était une fan, une vraie ? La jeune Elle Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c'est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d'Elle et de milliers de fans historiques du chef-d'œuvre, c'est intolérable. Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s'assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence

La Guilde des Aventuriers de Zack Loran Clark & Nick Eliopulos

  Auteurs  : Zack Loran Clark & Nick Eliopulos Éditions : Bayard 434 pages – 15,90€   Résumé : Pierrefranche est l’une des dernières cités survivant à l’assaut des montres qui ont envahi le monde. Différentes guildes y organisent la résistance. Parmi elles, celle des Aventuriers à mauvaise réputation : 1-       Ses apprentis sont recrutés de force 2-       Ses membres meurent jeunes Zed, un demi-elfe aux pouvoirs magiques, est désigné pour rejoindre la guilde des Aventuriers. Son meilleur ami Bock décide alors de se porter volontaire pour l’accompagner. L’intrépide Liza, elle, née d’une famille de nobles, a toujours rêvé d’entrer dans la Guilde. Zed, Brock et Liza vont peu à peu découvrir, derrière les murailles de la ville, un monde aussi dangereux que merveilleux. Or, les Aventuriers sont la dernière ligne de protection de la ville…   Y’a pas à dire, la fantasy jeunesse c’est vraiment ce que je préfère ! Je me suis régalée avec La Guilde des Aventuriers qui e

A Dos d'Oiseaux de Sarah Marquis

    Autrice  : Sarah Marquis Éditions : Michel Lafon 303 pages – 19 ,95€   Bon. Disons le d’entrée… C’est un gros flop pour moi !   Résumé  : Tout commence par une vertèbre de dinosaure envoyée anonymement à Pumilla Isquarm, célèbre exploratrice qui se repose entre deux expéditions dans son chalet perdu au milieu des Alpes suisses... Cette énigme va amener Pumilla et son équipe jusqu'au fascinant désert de Gobi, en Mongolie, dont ils vont découvrir les rites ancestraux, les trafics insoupçonnés, et un lieu mystérieux, Shambhala, censé protéger la Terre.   Il y a quelques temps j’ai décidé de lancer une chaîne Booktube. Si vous la regardez, vous saurez que j’accorde beaucoup d’importance au style dans un livre (fiction, ou non). Pour moi, la qualité de la plume surpasse même l’intrigue en terme d’importance et avec A Dos d’Oiseaux… J’ai souffert. Fort. Ma chronique va être très courte. Les premières lignes m’ont suffit à comprendre que la plume de l’autrice n’étai