Accéder au contenu principal

Mini chroniques , Maxi feignasse #2

Afficher l'image d'origine
Résumé : Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle dénuée de scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s'amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question...
Court roman sous forme épistolaire, Lady Susan est l'un de mes livres préférés made in Jane Austen ! Encore une fois, Jane Austen se moque sans en avoir l'air, avec finesse et intelligence. Lady Susan est une femme très belle et intelligente mais également manipulatrice et plutôt mauvaise... Nous découvrons celle qu'elle prétend être à travers les lettres que Mme Vernon envoie à sa mère, lui décrivant son hôte, et nous découvrons celle qu'elle est réellement à travers les lettres que Lady Susan envoie à son amie Mme Johnson (et Quelle peste!)

Afficher l'image d'origine
Résumé : Jessamin has been an outcast since she moved from her island home of Melei to the dreary country of Albion. Everything changes when she meets Finn, a gorgeous, enigmatic young lord who introduces her to the secret world of Albion’s nobility, a world that has everything Jessamin doesn’t—power, money, status…and magic. But Finn has secrets of his own, dangerous secrets that the vicious Lord Downpike will do anything to possess. Unless Jessamin, armed only with her wits and her determination, can stop him.
Coup de cœur pour ce roman ! Du mystère, une couverture pour laquelle j'accepterais sans doute de mourir, une romance présente sans trop l'être, un décor bien intégré dans un univers intéressant, des descriptions claires et pas trop longues... Je me suis totalement laissée prendre par l'histoire et j'ai du me retenir pour ne pas le lire en une fois. Cependant, si ce livre vous intéresse je vous conseille de lire plusieurs avis car j'ai l'impression qu'il y a 2 catégories de personnes : celles qui l'ont détesté et celles, comme moi, qui l'ont adoré !


Afficher l'image d'origine
Résumé : Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu'elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l'être par le passé avec son mari, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte.
Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu...
J'ai lu ce livre en LC avec ma petite Little-A-Read... Malgré le fait que ce ne soit pas mon style de prédilection (c'est le moins que l'on puisse dire!), je pensais vraiment que ce livre me plairait vu son succès... J'ai vraiment bien accroché au début, j'ai aimé le style de l'auteur et j'avais hâte de savoir ce qu'il se passerait... Malheureusement, au fil des chapitres, je n'ai cessé d'être déçue pour finalement, réellement m'ennuyer. Donc bon... Pas mal mais vraiment sans plus. Je ne comprends pas réellement son succès pour tout dire !

Commentaires

  1. Le premier et le dernier me tentaient déjà. Et, je ne connaissais pas l'autre, mais tu m'as donné envie d'en savoir plus !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis en train de lire Northanger Abbey en VO et c'est exactement ca : Jane Austen se moque sans en avoir l'air. Par contre je trouve qu'il y a quelques longueurs dans les dialogues. J'entends beaucoup parler de LA FILLE DU TRAIN. Même si d'ordinaire les thriller me plaisent celui ci ne me dit rien...

    RépondreSupprimer
  3. Dommage pour La fille du train, c'est vrai qu'il a son petit succès ^^
    Lady Susan, je l'ai lu il y a pas longtemps et j'ai adoré aussi ! Ah oui, quelle peste cette Lady Susan, d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
  4. Lady Susan est génial :D et puis j'aime trop la plume de Jane Austen :p

    RépondreSupprimer
  5. Lady Susan... Mon prochain Jane Austen pour sûr :D

    RépondreSupprimer
  6. Bon, j'ai compris je dois lire Lady Susan :P

    C'eds vrai pour La Fille du train. Avec du recul, je suis encore plus déçue. :(

    RépondreSupprimer
  7. J'avais beaucoup amié Lady Susan, même si mes souvenirs sont un peu flous. Tu me donnes envie de le relire dis donc !
    Pour La fille du train, c'est marrant, j'en ai vu pas mal d'avis plutôt mitigés moi.

    RépondreSupprimer
  8. Assez tentée par Lady Susan, ça pourrait me plaire!
    On voit "La fille du train" partout, à tel point que je n'ai plus envie de le lire haha

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Le Faiseur de Rêves, le 1er tome délicieux d'une duologie qui s'annonce parfaite

Auteure : Laini Taylor Éditions : Lumen Traduction : Sarah Dali 
ƸӜƷ
Je n'avais pas eu un coup de cœur si monumental depuis très (très très) longtemps. Voici pourquoi Le Faiseur de Rêves rejoint le podium de mes livres préférés.

Est-ce que je meurs d'envie de me faire tatouer le papillon? Serais-je accro à ce point? Oui. Vais-je le faire? Non, gardez toute aiguille loin de ma personne. Vais-je acheter un tatouage de ce papillon sur Etsy? Oui madame. 
ƸӜƷ
Résumé : Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.
Qu…

Un Million de Minutes : Comment j'ai exaucé le souhait de ma fille et découvert le bonheur en famille - Wolf Küper

Auteur : Wolf Küper
Éditions : Actes Sud
325 pages - 22.50 €
Quelle jolie petite claque ! Je ne m'attendais pas du tout à cela lorsque j'ai commencé Un Million de Minutes; je pensais uniquement découvrir l'histoire d'une petite fille qui voit le monde différemment. Finalement, on assiste ici à la métamorphose du père grâce à sa fille et au voyage qu'ils entreprennent en famille.
4ème de couverture : C'est une histoire vraie. La petite Nina, quatre ans, est fâchée avec le temps. Dans le quotidien, elle est très lente et souvent elle n'y arrive pas du tout. Les médecins parlent de spécificités comportementales et cognitives. Débordant de vie, de rêves et d'imagination, elle est l'un des personnages attachants de ce livre. Lorsque Nina dit à son père : J'aimerais avoir un million de minutes avec toi. Rien que pour les jolies choses ? c'est le déclic. Sa mère, son père et le petit Monsieur Simon de six mois voyageront pendant deux ans (c&#…