Accéder au contenu principal

Cool Sweet Hot Love

Voilà presque deux semaines que j'ai lu Cool Sweet Hot Love et je ne fais ma chronique que maintenant... Chose qui ne me ressemble absolument pas. Je deviens la flemme personnifiée en ce moment...
Je suis un peu comme elle en fait... Mais depuis un mois.


Après le bouleversant Ma Raison deVivre, j'avais besoin d'une lecture rapide et légère et je me suis donc jetée sur le livre de Erin McCahan après avoir la chronique de... quelqu'un qui m'avait donné envie de lui donner sa chance. Sérieusement, si vous l'avez chroniqué et que j'ai commenté votre article, merci de vous faire connaître ça va m'obséder un moment.

J'ai finalement passé un moment bien agréable même si ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Mon petit résumé : Kate va se marier. Problème : Josie n'aime pas mais alors pas du tout le fiancé et puisqu'elle n'a pas la langue dans sa poche, elle va le faire comprendre ! Entre ses tentatives de convaincre sa sœur qu'elle fait une erreur et ses questionnements sur les relations amoureuses en général, Josie aura bien de quoi faire. Jeune surdouée, elle cherchera surtout à comprendre ce sentiment étrange qu'est l'amour et puisque aucune formule mathématique ne saurait l'aider, autant tomber amoureuse pour étudier le phénomène de l'intérieur...

Ce que j'ai aimé :
  • Le personnage principal, Josie, est une ado surdouée passant sa vie à cherchant à tout analyser. Elle nous donne souvent de petites anecdotes sympas qui ne sont pas sans rappeler Geek Girl de Holly Smale.
  • Josie a un sens de l'humour décapant et un caractère bien trempé. Elle dit absolument tout ce qui lui passe par la tête et a vraiment beaucoup de mal à tenir sa langue lorsqu'elle doit le faire. J'ai adoré son personnage en général et, si je n'ai pu m'empêcher de penser à mon cher Geek Girl, elle n'a absolument pas la timidité de notre petite Harriet.
  • L'amour dans ce livre est abordé comme une énigme que notre petite surdouée ne parvient pas à résoudre, et ce n'est pas faute de s'y atteler. La petite love story sous-jacente est simple, adorable et ressemble à ce que l'on pourrait tous vivre. Rien d'épique là-dedans et finalement, ça change, ce qui est réellement adorable.
  • On ne peut pas s'empêcher de s'attacher aux personnages dans leur normalité et avec leurs petits défauts parfaitement communs. C'est un peu (beaucoup) l'atout de ce livre : on se sent proche des protagonistes.
  • Son meilleur ami Stu. Plutôt discrêt dans le livre, ses apparitions amènent toujours leurs lots de dialogues surréalistes étant donné qu'il connaît Josie sur le bout des doigts et qu'ils ont la même manière de raisonner. Ex d'un petit échange entre eux qui ne contient point de spoiler car je suis sympa (bon, c'est pas la meilleur citation possible, mais c'est la seule que j'ai trouvé et j'avais la flemme de chercher moi-même dans le livre... Je vous l'ai dis hein... flemme personnifiée je suis.)
    - Ça va ? s'inquiète Stu.
    - Oui, pourquoi ?
    - On croirait que tu t'apprêtes à disséquer un fœtus de porc.
    - Tu ne penses pas que j'aurais envie de vomir, dans ce cas ?
    - Qui te dit que tu n'as pas l'air de quelqu'un sur le point de vomir ?
    - Tu trouves que j'ai l'air d'avoir envie de vomir ?
    - Non. Pas terrible ma métaphore, mais elle était drôle quand même. Je recommence. Ça va ?
    - Oui, je réponds en essayant de garder mon sérieux. Pourquoi ?
    - On dirait que tu viens de t'apercevoir que tu n'as pas de pantalon.
    - Tu penses vraiment que j'aurais mis si longtemps à m'en rendre compte ?
    - Non. C'est là toute l'ironie de la chose. D'où ma question.
    - Ça va, merci.
    Nous échangeons un sourire 

Ce que je n'ai pas aimé :
  • Tout bêtement, si le livre est vraiment drôle et très agréable, il n'est pas vraiment marquant. On passe un bon moment, on le repose et on passe à autre chose. J'ai bien peur d'en avoir oublié son contenu d'ici deux mois...


En bref, un livre parfait pour passer un bon petit moment et la saison s'y porte très bien. Je le recommande aux fans de Geek Girl qui pourraient, comme moi, passer un bon moment. L'écriture est simple mais efficace ; pas de longueurs dans ce roman frais et rapide à lire.

Voilà. Sans plus de cérémonie, je vais fusionner avec mon canapé. 

Commentaires

  1. J'ADORE TON GIF DU DEBUT !!!


    Ce livre m'a l'air pas mal mais comme Christina Cordula dirait "Il ne semble pas transcendant" alors je sais point si je le lirai :D

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air chouette :D
    PS : ça fait au moins 5 minutes que je m'éclate devant ton gif du début xD

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Un Million de Minutes : Comment j'ai exaucé le souhait de ma fille et découvert le bonheur en famille - Wolf Küper

Auteur : Wolf Küper
Éditions : Actes Sud
325 pages - 22.50 €
Quelle jolie petite claque ! Je ne m'attendais pas du tout à cela lorsque j'ai commencé Un Million de Minutes; je pensais uniquement découvrir l'histoire d'une petite fille qui voit le monde différemment. Finalement, on assiste ici à la métamorphose du père grâce à sa fille et au voyage qu'ils entreprennent en famille.
4ème de couverture : C'est une histoire vraie. La petite Nina, quatre ans, est fâchée avec le temps. Dans le quotidien, elle est très lente et souvent elle n'y arrive pas du tout. Les médecins parlent de spécificités comportementales et cognitives. Débordant de vie, de rêves et d'imagination, elle est l'un des personnages attachants de ce livre. Lorsque Nina dit à son père : J'aimerais avoir un million de minutes avec toi. Rien que pour les jolies choses ? c'est le déclic. Sa mère, son père et le petit Monsieur Simon de six mois voyageront pendant deux ans (c&#…

Le Faiseur de Rêves, le 1er tome délicieux d'une duologie qui s'annonce parfaite

Auteure : Laini Taylor Éditions : Lumen Traduction : Sarah Dali 
ƸӜƷ
Je n'avais pas eu un coup de cœur si monumental depuis très (très très) longtemps. Voici pourquoi Le Faiseur de Rêves rejoint le podium de mes livres préférés.

Est-ce que je meurs d'envie de me faire tatouer le papillon? Serais-je accro à ce point? Oui. Vais-je le faire? Non, gardez toute aiguille loin de ma personne. Vais-je acheter un tatouage de ce papillon sur Etsy? Oui madame. 
ƸӜƷ
Résumé : Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.
Qu…