Accéder au contenu principal

Le Pacte des Coeurs brisés

Auteur: Sarah Ockler
Editions: La Martinière Jeunesse
4ème de couverture:
Jude et ses trois sœurs avaient un pacte : aucune d'elles ne devait fréquenter un frère Vargas. Pourtant, quand Emilio, le plus jeune, s'avère être seul capable d'aider le père de Jude, atteint d'un Alzheimer, à réaliser son dernier rêve en réparant sa vieille moto, celle-ci rompt sa promesse. Emilio est-il, comme ses frères, un briseur de cœur?
En tout cas, Jude est sous le charme.
Et, alors que la mémoire de son père se fond progressivement dans l'oubli, la sienne se remplit d'émotions et d'expériences qu'elle n'est pas prête d'oublier.



Pffff j'ai rechigné à l'écrire cette chronique je vous jure! Je ne sais pas pour les autres blogueurs mais pour moi, écrire une chronique négative c'est vraiment une corvée! Mais bon, quittons le pays des Bisounours 2 secondes et concentrons-nous sur ce livre chiant pas à mon goût.


Je sais Dawson, je sais, c'est dur! Mais on va se soutenir tous les.... Quoi? Ah tu pleures parce que la série porte ton nom mais que tout le monde s'en fout de toi et Pacey est vachement plus cool?! Ah ben oui effectivement, tu peux pleurer.

Bon, pardon je m'égare...

The Book of Broken Heart c'est l'histoire de cette fille, Jude, qui décide de passer l'été avec son père autour d'un projet commun: réparer la vieille moto de ce dernier. Son père est atteint d'Alzheimer précoce et il dérive chaque jour un peu plus vers l'inévitable oubli qui découle de cette maladie.Pour les aider, ils vont embaucher un jeune homme qui s'y connait bien en mécanique: Emilio. Sauf que le nom de famille d'Emilio, c'est Vargas... C'est à dire qu'il est le petit frère de ceux qui ont brisé le cœur de ses sœurs, au point que les filles de la famille ont fait le serment de ne plus s'approcher d'aucun homme Vargas et l'ont consigné dans le Book Of Broken Hearts...

Bon alors cette chronique va être bizarre parce que vous allez voir qu'en fait j'ai aimé l'idée de beaucoup de choses. Je pense que je suis tout bêtement passée à côté du livre donc je vais tenter d'être objective et de ne pas vous en dégouter totalement parce que je suis sympa.

Ce que j'ai aimé:
- Le thème "central": La maladie d'Alzheimer. Pas énormément exploitée je pense en YA, elle est très bien amenée dans ce livre. Il se concentre surtout sur l'impact qu'a cette maladie sur toute une famille lorsque l'un des membres en est atteint. De plus, il parle d'un Alzheimer précoce qui est plus rare mais malheureusement qui arrive. D'ailleurs si le thème vous intéresse mais que vous n'avez pas spécialement le temps de lire un livre, j'ai vu un film vraiment bon sur le sujet il y a peu: Still Alice. Le film découle d'un livre aussi... Mais comme je ne l'ai pas lu, je me chut.

- L'humour de l'héroïne. Sa répartie peut être piquante mais c'est surtout les réflexions qu'elle se fait à elle-même qui portent à sourire. Malheureusement, cet humour s'estompe au film du livre et la narration devient assez plate.
- L'idée même du Book of Broken Hearts, rédigé avec ses soeurs, pour consigner ses coups durs: perso j'adore et je regrette de ne pas en avoir tenu un dans le temps jadis... Genre quand David m'a mis un râteau (OUI UN RÂTEAU) en 4ème... Voilà... Pfff moi qui m'étais vachement investie en envoyant une copine lui demander de sortir avec moi à la récré quoi... Une vie brisée. haha
- De très belles pensées de la part du personnage principal. Lorsque Jude fait le parallèle entre son père qui perd pied, et elle qui a le malheur de se sentir heureuse au même moment... Franchement c'était beau et super pertinent.

Ce que je n'ai pas aimé:
- Bon on l'a compris hein, ce n'est pas un spoiler, il va forcément y avoir quelque chose qui se passera avec Emilio... Je n'ai pas du tout apprécié comment la chose était amenée. Les choses se déclenchaient d'un seul coup dans la tête de l'héroïne, on ne peut pas vraiment dire qu'il y ait eu un jeu de séduction. Bon, un peu de la part d'Emilio mais...
- ... Mais! Emilio c'est quoi ce personnage quoi? Le cliché absolu. Je pense que l'auteur a voulu en faire un bad boy sauf que... Ben non en fait. Ce n'est pas parce qu'il s'y connait en mécanique, qu'il a un sourire en coin et qu'il parle espagnol qu'il devient instantanément un Dieu livresque sur lequel je vais totalement craquer! Je ne suis pas une fille facile OKAY?!
- Pendant tout le livre, Jude a peur de la réaction de ses soeurs si jamais elles découvrent qu'Emilio est un Vargas (et même, on a peur pour elle)...Comment vous dire que la suite est décevante...

Bref, vous l'aurez compris je n'ai pas du tout accroché car j'ai eu l'impression que l'auteur tentait toujours de nous faire avaler des conversations, des caractères, des situations, de force. Rien ne "coulait" tout seul et j'ai vraiment lutté pour terminer ce bouquin.
Cependant je sais que beaucoup ont aimé ce livre, j'ai même vu une booktubeuse (américaine. Je ne sais plus qui. Pardon) pour qui c'était limite la révélation de sa vie. Donc il est possible que je sois lamentablement passée à côté de l'histoire.

A lire si: Vous avez envie de savoir pourquoi tout le monde sauf moi semble aimer ce livre...
A ne pas lire si: Un contemporain avec un sujet intéressant qui essaie de rentrer dans le moule des histoires "clichées" habituelles, vous trouvez ça franchement dommage. L'auteur aurait peut être dû creuser sur la relation père/fille un peu plus.

Commentaires

  1. Bon, vu ta chronique, je ne vais pas me risquer à lire ce livre. Surtout que je ne pense pas m'entendre avec ce cher Emilio, je déteste les clichés !

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve que le prénom Emilio a vraiment aucune crédibilité niveau personnage Badboy mais bon c'est personnel xD
    Je pense sincèrement ne pas risquer ce livre... Peut-être un jour si je m'ennuie et que ma pal est vide (ouais bon, jamais en gros.)

    RépondreSupprimer
  3. J'vais pas prendre de risques inutiles .. J'ai vu avec After ce que ça a donné de me jeter sur un livre que tout l'monde aime ! :) :p

    RépondreSupprimer
  4. Ce roman me faisait de l'oeil... Juste un tout petit peu, parce que j'aime beaucoup le titre et le résumé. Mais je te remercie d'avoir mis fin à ses avances.

    RépondreSupprimer
  5. Dommage que tu n'aies pas apprécié :/

    RépondreSupprimer
  6. Avec ta chronique, ce livre ne me tente plus trop^^' :p

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} Simon Thorn revient, plus en forme que jamais !

Auteur : Aimée Carter Éditions : Michel Lafon
Traduction : Cyril Laumonier
310 pages - 14.95€
Attention : Chronique comprenant des spoilers sur les 2 tomes précédents !
C'était encore une fois un grand plaisir de retrouver Simon pour la suite de ses aventures avec un troisième tome 100% captivant !
Résumé : Simon Thorn est prêt à tout pour protéger les Animalgames, ceux qui, comme lui, ont le don de se changer en animaux. Pour cela, il doit empêcher le terrible Orion de reconstituer une arme à la magie si puissante qu’elle lui permettrait de régner sur le monde entier.
Aussi, lorsque son meilleur ami Jam est convoqué à Avalon, le royaume sous-marin, Simon voit là une parfaite opportunité de trouver puis de protéger le fragment d’arme qui y est caché. Mais sous l’océan, la vie est bien plus dangereuse qu’à la surface. D’autant plus qu’un traître s’est glissé parmi les proches des garçons. Un traître qui attend patiemment son heure pour servir les noirs desseins de son maître…
J'…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

La Muse des Cauchemars - Suite et fin parfaite de l'incroyable série de Laini Taylor : Le Faiseur de Rêves

Autrice : Laini Taylor Éditions : Lumen Traduction : Sarah Dali Couverture : Jantine Zandbergen 629 pages - 16.00€
SPOILER ALERT :Si vous n'avez pas lu le Faiseur de Rêves, ne lisez pas cette chronique !
La chronique ICI
Résumé : Le rêve comme seul rempart contre la violence du monde Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l'Empire. À respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin.

Très loin de là, à travers l'espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée – qu'après tant d'années, Lazlo Lestrange peut désormais contempler de ses yeux –, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Leur avenir ne tient désormais plus qu'à un fil, celui que manipule par la…