Accéder au contenu principal

Les Filles au Chocolat: Coeur Mandarine

Auteur: Cathy Cassidy
Editions: Nathan
4ème de couverture:

Je m'appelle: Summer Tanberry
Mon âge: 13 ans
Mon style: leggings et robes à la mode
J'aime: la danse, la danse, la danse
Je rêve: de devenir danseuse professionnelle

Mon problème: J'ai l'impression que tout m'échappe au moment où je voudrais tout contrôler.




Avec ce troisième tome nous suivons cette fois Summer pour qui la danse représente tout. Mais c'est également une jeune fille qui aime garder le contrôle sur les choses en général. Sauf que ces derniers temps, Summer se sent déconnectée; elle s'éloigne de sa sœur jumelle Skye, son petit copain n'est peut-être pas si incroyable que ça et elle-même semble changer sans pouvoir y faire quoi que ce soit...
Cœur Mandarine se distingue légèrement des 2 tomes précédents (Cœur Cerise & Cœur Guimauve): même si on garde un côté frais et jeunesse, une part plus sérieuse prend le dessus:


Ce que j'ai aimé:
- Summer a une vision d'elle même complètement faussée. Comme beaucoup de jeunes filles, son corps qui se développe la prend au dépourvu (haha on dirait un dialogue de film; vous savez le passage stupide où la mère dit à sa gamine "oui ton corps change, c'est effrayant mais c'est normal". J'me marre toute seule pardon). Bref sauf que Summer rêve de devenir danseuse professionnelle et d'avoir le corps qui va avec. Dans son esprit cela signifie devoir être très mince et longiligne. Du coup, peu à peu, la peur empêchera Summer d'être objective sur le reflet que lui renvoie le miroir et fera de plus en plus attention à son alimentation... Même si les deux tomes précédents portaient aussi sur les difficultés que des enfants peuvent rencontrer, cette fois Cathy Cassidy en aborde un plus "sérieux" et j'ai trouvé que c'était une bonne chose.


Ce que je n'ai pas aimé:
- Summer a une opportunité dans le domaine de la danse et se donne à fond dans ses entraînements... Tellement à fond que toute la famille profite des vacances autour de Summer pendant que cette dernière s'entraîne. Et moi je voyais Cherry ou Skye s'amuser et je me disais "hhhaaannnn je veux savoir ce qu'il se passe du côté des sœurs de bonne humeuuuuur"! J'avais parfois l'impression d'être punie en restant avec Summer et ses soucis... Moi je voulais rester avec Coco surtout, ma petite chouchoute! C'est peut-être le danger quand on écrit une saga du point de vue de tous les personnages... Si on se retrouve pendant tout un tome avec un personnage qui nous intéresse moins, on peut parfois grincer des dents...


Bref! Un seul point seulement dans chaque catégorie aujourd'hui parce que je n'ai pas envie de me répéter. Ce tome, comme les précédents et (surement) comme les prochains est très agréable à lire avec une écriture très fluide. L'auteur sait nous faire passer un moment agréable tout en nous donnant envie d'avoir une flopée de sœurs insupportables!

A lire si: Vous avez aimé les deux tomes précédents et/OU si celui-ci vous intéresse uniquement parce qu'il traite d'un sujet comme l'anorexie. Pas besoin d'avoir BAC + 9 pour comprendre l'histoire sans avoir lu les tomes précédents, promis. 
A ne pas lire si: Un personnage de 13 ans, une couverture flashy, un titre comme "Coeur mandarine"... Vous avez + de 13 ans et vous avez peur que tous ces éléments vous fassent régresser:  Regarder Dora l'exploratrice - Acheter un tee shirt avec une licorne qui mange une glace à la fraise - Sautiller dans la rue tout en suçant votre pouce pour vous rendre au magasin de bonbons... Tout ça tout ça...

(j'suis sympa, j'ai mis le format d'image le plus petit possible...)

Commentaires

  1. Arrête Anne-So, ma sœur a regardé Dora en boucle toute la journée hier, j'avais le générique dans ma tête pendant mon commentaire en français. Ne me la remets pas en tête, par pitié.
    Sinon, j'adore ce livre. Voilà. Et ta chronique est chouette.

    Et aussi, maintenant, ma sœur ne regarde plus Dora. Je m'y suis opposée. Je lui forge une culture cinématographique : hier on a regardé Cendrillon ensemble, et aujourd'hui Cendrillon 2. Voilà.

    Sinon, désolée pour ce long commentaire pas intéressant.

    RépondreSupprimer
  2. Oui j'entends de jolies choses de cette série mais bon sans etre non plus extraordinaire du coup je suis curieuse mais pas pressée non plus de me lancer complètement dedans.

    RépondreSupprimer
  3. Boooooon. Va falloir que je l'achète hein. J'te félicite pas. Ce tome me fait vachement envie (parce que j'adore la danse et je pense avoir connu une période similaire à ce que tu décris de Summer) mais ça me fait un peu peur en même temps si c'est tout sérieux. Moi non plus je veux pas être punie à rester avec la rabat-joie XD Mais j'ai hâte de retrouver les Tanberry.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai tellement pensé à toi ce matin quand j'ai vu Dora à la télé :p ( Ou j'ai lu ta chronique ce matin et je mets un commentaire que maintenant ). Bref, cette saga me fait très enviiieeee, je vais peut être me lancer cet été :D ! Et j'adore les couvertures !

    RépondreSupprimer
  5. C'est avec ce tome-ci que j'ai connu cette saga♥ Je l'avais beaucoup aimé lorsque je l'avais lu étant un peu plus jeune :D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Des Elles et un ascenseur - Colline Larêverie

Auteure : Colline Larêverie Illustratrice :Anne-Soline Sintès 304 pages - 17.00 €
Des Elles et un ascenseur est un roman qui m'aura beaucoup touchée; beaucoup plus, peut-être, que je ne l'aurais voulu. L'auteure m'aura collé une gentille claque afin de me remettre les idées en place et, vraiment, c'est une bonne chose.
{Résumé} Imaginez-vous : jeune maman lessivée, trentenaire sous employée et sous payée, belle-mère blasée, artiste frustrée et amoureuse désenchantée. Vous y êtes ? Alors maintenant, imaginez qu’une parfaite inconnue vous propose de gérer intégralement votre vie à votre place : vous répondez quoi, en toute honnêteté ? Et bien moi, j’ai accepté… Un roman « feel good » drôle, léger et poétique qui fait la part belle aux personnages féminins.
L'héroïne, c'est un peu nous, aussi. 
Alors oui, ce roman m'a touchée, et ce, dès le début. Je dois admettre que je n'ai pas réussi à le lire dès la première fois. En effet, très vite aprè…