Accéder au contenu principal

FABLEHAVEN


Auteur : Brandon Mull
Editions : Nathan
4ème de couverture : 

Lorsque leurs parents partent en croisière pendant plusieurs semaines, Kendra et Seth sont obligés d'aller passer leurs vacances chez leurs grands-parents paternels, qu'ils n'ont pratiquement jamais vu. D'ailleurs, peu de gens de leur famille les connaisse bien...
Bien que peu ravis d'être forcés à rester là-bas tandis que leurs parents partent s'amuser, le frère et la sœur commencent à changer d'opinion très rapidement. En effet, la propriété de leur grand-père, loin d'être une ferme banale, se révèle être l'un des cinq sanctuaires secrets recueillant toutes sortes de créatures magiques. Mais leur grand-père, aussi gardien du lieu, les a prévenus : les fées ne sont pas aussi gentilles qu'elles en ont l'air... Surtout quand la nuit de la Saint Jean approche... Or cette nuit-là, tout peut arriver.

Oui bon JE SAIS ! Il est vieux ce livre ! Mais moi vous savez… Je suis rarement à la page. D’ailleurs j’viens de découvrir un truc de fou : MSN ! Vous connaissez ? haha pardon pas drôle.

 
Donc oui j’ai découvert ce petit livre au hasard d’un magasin d’occasions et j’avoue avoir craqué en priorité sur la couverture très belle et brillante comme j’aime « Houuuu ». Ensuite j’ai tourné le livre délicatement en plissant les yeux de peur d’avoir une mauvaise surprise et là je vois une petite étiquette « 1€ »… « Ohhhh » Du coup, de plus en plus ravie, je lis le résumé et là… j’adhère « Ahhhh » !
Hop encaissement, hop lecture, hop chronique ! Quelle efficacité !
Bon au passage j’ai découvert qu’il n’était pas tout récent puisqu’il date de 2009… Anne-So, comme d’hab, toujours à la ramasse !

Mais c’était BIEN ! Pas non plus une histoire épique mais c’est une lecture vraiment agréable malgré son côté assez enfantin. On y suit l’histoire d’un frère et d’une sœur se rendant chez leurs grands-parents pour l’été (pendant que leurs parents indignes vont se dorer la pilule sans leurs mioches) et y découvrant tout un monde de magie, mettant en scène les créatures de contes de fées qui font rêver beaucoup d’entre nous ! Ce livre nous transporte dans un monde invisible tout en simplicité à travers les yeux de ces deux enfants plutôt débrouillards (trop ?).

 Ce que j’ai aimé :

-          Moi il m’en faut peu ! Hop une fée ! Hop je suis contente ! Je m’imaginais avec plaisir toutes ces créatures que l’auteur nous décrit de manière agréable et cela suffisait à me transporter dans un monde captivant.
-          L’histoire qui ne tourne pas spécialement autour d’une « grande » intrigue. Plus de la moitié du livre nous en apprend plus sur les personnages, sur les décors, sur les créatures etc… Il y a une certaine simplicité qui va de pair avec le public visé que j’ai trouvé reposante. Bon évidemment, à un moment ça part en cacahuète sinon c’pas drôle.
-          La fin. C’est une fin qui aurait pu se suffire à elle-même finalement. Si il n’y avait pas eu de tome 2, cela ne m’aurait pas choquée. Du coup, me retrouvant en challenge 100 jours 0 achats et avec, de toutes façons, d’autres livres en priorité en tête avant d’acheter la suite de celui-ci, je ne me retrouve pas frustrée. Malgré tout, c’est avec plaisir que j’aimerais connaître la suite des aventures de Kendra et Seth.

 Ce que je n’ai pas aimé :

-          La maturité des personnages : Là l’auteur aurait dû faire un choix ! Soit en rajoutant quelques années à leurs personnages, soit en leur ôtant quelques degrés de maturité. Celui qui me choque c’est Seth (11 ans), le petit frère, qui pourrait limite être interprété au cinéma par euh jsais pas Taylor Lautner (haha j’aime mes références…). Nan mais bref, je veux dire que s’il avait eu 20 ans ça aurait été pareil.
-          J’aurais aimé quelques références à la mythologie plus poussées… Parfois je croyais que .. oh ! oh ! … Ah ben non.

Bref, un livre qui se lit très vite, agréable sans être épique, que je ne regrette pas d’avoir découvert. Un jour, j’achèterai le 2, promis.

A lire si : Vous avec envie d’une petite lecture gentiment fantastique, simple et agréable pour l’été.
A ne pas lire si : Vous êtes habitués à ce genre d’univers. Vous aurez dans ce cas certainement lu des choses plus travaillées sur le sujet et vous retrouverez déçus je pense.

Commentaires

  1. Ca a l'air mignon. Je ne connaissais pas celui ci j'avoue mais pourquoi pas si on a envie de lire quelque chose d'un peu léger.

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement, ça a l'air plutôt chou ! Je me le note, pour quand un besoin de légèreté se fera sentir :D

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas encore lu ce roman mais il ne fait pas partie de mes priorités ^^.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

10 Bonnes Raisons de lire : Au Petit Bonheur la Chance d'Aurélie Valognes

Auteure: Aurélie Valognes Éditions: Mazarine 325 pages - 17.90 €

Résumé: Parce que derrière chaque imprévu de la vie,
se cache une chance d’être heureux !

1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère. Pour l’été. Pour toujours. Il n’a pas prévu ça. Elle non plus.
Mémé Lucette n’est pas commode, mais dissimule un cœur tendre. Jean, véritable moulin à paroles, est un tourbillon de fraîcheur pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot. Chacun à une étape différente sur le chemin de la vie – elle a tout vu, il s’étonne de tout –, Jean et Lucette vont s’apprivoiser en attendant le retour de la mère du petit garçon. Ensemble, dans une société en plein bouleversement, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui font le sel de la vie.

Un duo improbable et attachant pour une cure de bonne humeur garantie !


10 Bonnes Raisons de lire : Au Petit Bonheur la Chance
1/ Parce…