Accéder au contenu principal

Ma première déception de 2020 : L'Hôtel de la Dernière Chance de Nicki Thornton


Auteur : Nicki Thornton
Éditions : Michel Lafon
14,95€ - 297 pages

Cela m’arrive rarement mais, une fois n’est pas coutume (Dieux merci !), j’ai été déçue par ma lecture…

Je me suis plongée dans cette histoire sans attente particulière si ce n’est celle de découvrir une lecture jeunesse distrayante… et ce fut le cas. Mais c’est tout. Disons que ce livre m’a occupée ; et qui veut se sentir simplement occupé en plongeant dans une lecture ?

Résumé : L’Hôtel de la Dernière Chance est un endroit très particulier, le jardin y est probablement enchanté, les murs ne se contentent pas d’avoir des oreilles, ils peuvent aussi parler, et le garçon de cuisine, Seth Seppi, a empoisonné par mégarde le sorcier le plus important du pays ! Mais si le jeune garçon est le suspect numéro 1, le bâtiment grouille de magiciens aux pouvoirs tous plus loufoques les uns que les autres… Et chacun avec une excellent raison d’avoir fait le coup !

Commençons par le positif :
J’ai adoré l’ambiance général du livre. Entre ses personnages hauts en couleur et les notes magiques qui ponctuent de nombreuses scènes ; on se sent plutôt bien entre les pages de L’Hôtel de la Dernière Chance.
De plus, j’ai adoré le côté enquête ; on se croirait presque dans une partie géante de Cluedo. Nous nous retrouvons dans un hôtel mystérieux, entourés de personnages particuliers et le lecteur ainsi que le héros se retrouvent à enquêter afin de trouver le coupable d’un meurtre. J’ai vraiment accroché à l’idée et j’ai trouvé que l’histoire dans son ensemble ne manquait pas d’originalité.

Mais…

Je me suis ennuyée. Il y avait tous les ingrédients pour que je me régale et, pourtant, j’ai trouvé le temps long ! Il y avait une fluidité extrême mais qui avait quelque chose de négatif, pour moi. Les évènements s’enchaînent et s’imbriquent bien mais on j’ai eu une sensation globale d’un manque de relief terrible. C’était plat.
De plus, on rencontre de nombreux personnages sans qu’aucun ne soit réellement bien présenté. Au début, j’étais légèrement perdue quant à savoir qui est qui. Puis, lorsque c’était intégré, je me suis simplement rendue compte que leurs particularité étaient citées rapidement mais… c’est tout.

*

Malheureusement, L’Hôtel de la Dernière Chance n’aura pas su me séduire. Je ressors de cette lecture un peu blasée d’avoir la sensation d’être passée à côté d’une histoire qui avait pourtant tout pour se transformer en coup de cœur. Dommage !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} Simon Thorn revient, plus en forme que jamais !

Auteur : Aimée Carter Éditions : Michel Lafon
Traduction : Cyril Laumonier
310 pages - 14.95€
Attention : Chronique comprenant des spoilers sur les 2 tomes précédents !
C'était encore une fois un grand plaisir de retrouver Simon pour la suite de ses aventures avec un troisième tome 100% captivant !
Résumé : Simon Thorn est prêt à tout pour protéger les Animalgames, ceux qui, comme lui, ont le don de se changer en animaux. Pour cela, il doit empêcher le terrible Orion de reconstituer une arme à la magie si puissante qu’elle lui permettrait de régner sur le monde entier.
Aussi, lorsque son meilleur ami Jam est convoqué à Avalon, le royaume sous-marin, Simon voit là une parfaite opportunité de trouver puis de protéger le fragment d’arme qui y est caché. Mais sous l’océan, la vie est bien plus dangereuse qu’à la surface. D’autant plus qu’un traître s’est glissé parmi les proches des garçons. Un traître qui attend patiemment son heure pour servir les noirs desseins de son maître…
J'…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

La Muse des Cauchemars - Suite et fin parfaite de l'incroyable série de Laini Taylor : Le Faiseur de Rêves

Autrice : Laini Taylor Éditions : Lumen Traduction : Sarah Dali Couverture : Jantine Zandbergen 629 pages - 16.00€
SPOILER ALERT :Si vous n'avez pas lu le Faiseur de Rêves, ne lisez pas cette chronique !
La chronique ICI
Résumé : Le rêve comme seul rempart contre la violence du monde Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l'Empire. À respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin.

Très loin de là, à travers l'espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée – qu'après tant d'années, Lazlo Lestrange peut désormais contempler de ses yeux –, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Leur avenir ne tient désormais plus qu'à un fil, celui que manipule par la…