Accéder au contenu principal

La Muse des Cauchemars - Suite et fin parfaite de l'incroyable série de Laini Taylor : Le Faiseur de Rêves

Autrice : Laini Taylor
Éditions : Lumen
Traduction : Sarah Dali
Couverture : Jantine Zandbergen
629 pages - 16.00€

SPOILER ALERT :Si vous n'avez pas lu le Faiseur de Rêves, ne lisez pas cette chronique !
La chronique ICI

Résumé : Le rêve comme seul rempart contre la violence du monde Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l'Empire. À respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin.

Très loin de là, à travers l'espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée – qu'après tant d'années, Lazlo Lestrange peut désormais contempler de ses yeux –, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Leur avenir ne tient désormais plus qu'à un fil, celui que manipule par la seule force de son esprit une enfant cruelle et meurtrie. À la fois plus puissant et plus vulnérable que jamais, le jeune homme va devoir choisir : sauver celle qu'il aime ou bien tous les habitants de la ville interdite jusqu'au dernier.

Sans compter qu'un danger plus grave encore menace... Car l'oiseau blanc qui surveille la citadelle depuis toujours veille, et il est grand temps pour lui de passer enfin à l'action. Dieux, monstres, fantômes, mondes étranges et guerre totale, La Muse des cauchemars clôt avec maestria une série aussi poétique que haletante. Qu'on se le tienne pour dit : l'univers de Laini Taylor n'a pas fini de hanter nos rêves...

C'ÉTAIT FOUUUUUUUUUUUUUU !


Je ne pensais pas que ce serait possible mais cette suite et fin est encore meilleure que le tome 1 !

Nous retrouvons nos héros juste après les évènements du premier tome ; après que Minya se soit emparée de l'âme de Sarai, bien décidée à tout faire pour punir le Tueur de Dieux et obtenir vengeance.

La principale nouveauté est la découverte de deux nouveaux personnages : deux sœurs nommées Kora et Nova. Laini Taylor nous les dévoile tout au long du roman, gardant le mystère sur ces jeunes femmes vivant bien loin de Désolation. J'ai beaucoup aimé leur part dans l'histoire, leur lien si fort et les révélations qu'elles nous apportent.
Et des révélations... Il va y en avoir ! Certaines réponses que nous attendions avec impatience s'offrent enfin au lecteur et préparez-vous à être surpris ! Laini Taylor emboîte avec talent toutes les pièces du puzzle qu'elle avait disséminées dans cette si merveilleuse série pour un résultat passionnant, addictif, efficace et tout simplement bluffant. La deuxième partie du roman est juste impossible à lâcher tant tout s'enchaîne et se précise créant une sensation bien connu des férus de lecture : le plaisir d'avancer dans l'histoire qui se mêle à la tristesse de bientôt quitter les personnages...

Dans ce tome nous en apprenons un peu plus sur chacun des personnages mais particulièrement sur la redoutable et intrigante Minya. Elle est, à mes yeux, le personnage le plus intéressant parmi les rejetons des Dieux, même si je garde une place particulière pour la douce Mésange que j'ai terriblement envie de protéger de tout ; je ne saurais expliquer pourquoi.
Les faranjis Thyon et Calixte se dévoilent aussi légèrement plus et j'ai adoré les scènes passées auprès de tous ceux restés à Désolation après que Lazlo se soit envolé – sur le dos de Rasalas – jusqu'à la Citadelle.

La fin est absolument parfaite et nous offre tout pleins de cadeaux pour faire marcher notre imagination sur beaucoup de sujets. D'une manière générale, La Muse des Cauchemars est bien plus rythmé, passionnant et sombre que Le Faiseur de Rêves (qui était déjà incroyable et si quelqu'un pense le contraire je le boude sauvagement). Si le premier tome, comme l'indique son titre, offrait une grande part au rêve, cette conclusion est un atterrissage forcé et douloureux en pleine réalité.


Bref, cette suite et fin est à la hauteur et ne déçoit pas un seul instant, livrant une conclusion incroyablement fascinante à cette merveilleuse duologie. Les rebondissements et révélations à couper le souffle s'enchaînent, se mêlent et s'emmêlent pour capturer le lecteur et ne plus le lâcher dans ce second tome où l'implacable réalité rejoint la douceur des rêves.

Commentaires

  1. Ma soeur a le premier tome et je suis plus qu'impatiente de découvrir cet univers ^^ surtout que cet avis sur la suite me rend encore plus curieuse de le lire !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} Simon Thorn revient, plus en forme que jamais !

Auteur : Aimée Carter Éditions : Michel Lafon
Traduction : Cyril Laumonier
310 pages - 14.95€
Attention : Chronique comprenant des spoilers sur les 2 tomes précédents !
C'était encore une fois un grand plaisir de retrouver Simon pour la suite de ses aventures avec un troisième tome 100% captivant !
Résumé : Simon Thorn est prêt à tout pour protéger les Animalgames, ceux qui, comme lui, ont le don de se changer en animaux. Pour cela, il doit empêcher le terrible Orion de reconstituer une arme à la magie si puissante qu’elle lui permettrait de régner sur le monde entier.
Aussi, lorsque son meilleur ami Jam est convoqué à Avalon, le royaume sous-marin, Simon voit là une parfaite opportunité de trouver puis de protéger le fragment d’arme qui y est caché. Mais sous l’océan, la vie est bien plus dangereuse qu’à la surface. D’autant plus qu’un traître s’est glissé parmi les proches des garçons. Un traître qui attend patiemment son heure pour servir les noirs desseins de son maître…
J'…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…