Accéder au contenu principal

Terre de Brume T1 : Le Sanctuaire des Dieux - Cindy Van Wilder

Autrice : Cindy Van Wilder
Éditions : Rageot
Illustration : Noëmie Chevalier
283 pages - 16.90 €  

J'AI ADORÉ ce roman aussi beau à l'intérieur qu'à l'extérieur. Si ça fait longtemps que j'ai envie de découvrir la plume de Cindy Van Wilder, je me suis enfin bougée le popotin et je suis RAVIE de ne pas être passée à côté de Terre de Brume.

Résumé : Dans un univers envahi par la brume, deux jeunes femmes unissent leur magie pour sauver le monde de la destruction.
Depuis l'enfance, Héra vit dans le sanctuaire des Prêtres de l'Eau, où elle apprend à maîtriser sa magie pour devenir guerrière. Au cours d'une mission, elle rencontre Intissar, une sœur de Feu venue avertir les habitants d'un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, frappe le sanctuaire. Et elle frappera encore.

Bon, déjà j'ai envie de parler du livre-objet parce que Rageot s'est surpassé ! L'illustration de couverture de Noëmie Chevalier donne un superbe aperçu du monde de Mirar et les couleurs et reliefs ont quelque chose d'envoûtant. Les formes géométriques rajoutées dans une sorte de liseré « or » sont juste sublimes et terriblement classes ! Honnêtement, les gars, j'ai même envie de dire distinguées. Enfin, au dos sont dessinés des symboles que l'on retrouve dans l'histoire et ils sont trop jolis. Bref, vous l'aurez compris, je craque monstrueusement sur le livre-objet ! Bravo à tous ceux qui ont bossé dessus !

L'univers :
J'ai adoré m'imaginer le monde de Mirar et tout cette brume qui l'entoure. Cette dernière est aussi fascinante qu'elle est dangereuse. Toxique et peuplée de créatures dangereuses, elle est le quotidien des habitants. Depuis le Bouleversement qui a causé tant de pertes, cette brume rend les déplacements terriblement difficiles puisqu'il n'y a plus d'eau sur laquelle naviguer ; le vent lui-même n'existe plus.
Un jour, Intissar (ma chouchoute), une Soeur de Feu ayant des capacités que nul autre ne possède, découvre qu'une immense vague de brume va s'abattre sur le Sanctuaire des Prêtres de l'Eau et, alors qu'on lui interdit, elle se rendra près d'eux pour les prévenir. Malheureusement, les relations et tensions entre les sanctuaires font que Hera, une apprentie guerrière à l'Accalmie, ne la prendra pas tout de suite au sérieux.

A partir de là, c'est juste du bonheur, du bonheur et du bonheur. Le lecteur apprend à craindre la brume toxique autant que les jeunes filles et ces dernières vont rapidement devoir s'unir et unir leurs pouvoirs pour comprendre ce qu'il se passe et qui en est responsable.

Les personnages :
J'ai beaucoup (beaucoup beaucoup) aimé la relation entre Intissar et Hera qui évolue d'une manière à la fois rapide et subtile ; leurs rapports sont plausibles et c'est une chose qui m'a beaucoup plu. Elles ont tous les deux un fort caractère et n'hésitent jamais à se battre pour ce qu'elles estiment juste, quitte à se mettre tout le monde à dos. Vive elles ! 


La magie :
La magie, dans ce roman, découle des éléments et surtout, n'est pas sans conséquence. En effet, à chaque utilisation de la magie (que ce soit du feu ou de l'eau), un léger filet de brume se crée et il faut alors l'enfermer afin de le neutraliser. J'ai aimé le fait que, finalement, les pratiquants (bons ou mauvais) ont tous leur part de responsabilité dans leur situation actuelle. En effet, même si ils ne sont pas directement responsables de la « fuite » de la brume ayant recouvert leur monde, ils restent ceux qui l'ont créée. J'ai trouvé cette notion super importante et j'espère qu'on en reparlera dans les prochains tomes !

Bref, Terre de Brume est un premier tome d'une grande qualité. Magie, amitié, trahison, mort, révélations... Tout est présent pour faire de ce roman le point de départ parfait pour une série épique ! Si ce roman a vu le jour dans l'esprit de l'autrice à partir d'une simple image (comme elle l'explique à la fin), on peut dire que Cindy Van Wilder aura offert à mon esprit des centaines de très belles images grâce à des descriptions envoûtantes du monde de Mirar. Ce roman est un véritable page-turner et je suis horriblement frustrée de devoir attendre la suite car la fin est juste « Oulalalaaaaa » ! Héhé

Commentaires

  1. Mais totalement d'accord avec toi, la couverture est magnifique, enfin l'objet-livre en lui-même l'est !! Trop envie de découvrir ce nouvel univers de Cindy !!! Elle écrit super bien en plus :3

    RépondreSupprimer
  2. J'ai tellement envie de découvrir ce roman, il a l'air magique et extraordinaire ^^ Et cette couverture qui vend du rêve, ton avis me donne encore plus envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  3. J'adooooooooooooooooooooooooore la magie, même encore plus que ça mouhaha

    Alors forcément je pense craquer xD

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Un Million de Minutes : Comment j'ai exaucé le souhait de ma fille et découvert le bonheur en famille - Wolf Küper

Auteur : Wolf Küper
Éditions : Actes Sud
325 pages - 22.50 €
Quelle jolie petite claque ! Je ne m'attendais pas du tout à cela lorsque j'ai commencé Un Million de Minutes; je pensais uniquement découvrir l'histoire d'une petite fille qui voit le monde différemment. Finalement, on assiste ici à la métamorphose du père grâce à sa fille et au voyage qu'ils entreprennent en famille.
4ème de couverture : C'est une histoire vraie. La petite Nina, quatre ans, est fâchée avec le temps. Dans le quotidien, elle est très lente et souvent elle n'y arrive pas du tout. Les médecins parlent de spécificités comportementales et cognitives. Débordant de vie, de rêves et d'imagination, elle est l'un des personnages attachants de ce livre. Lorsque Nina dit à son père : J'aimerais avoir un million de minutes avec toi. Rien que pour les jolies choses ? c'est le déclic. Sa mère, son père et le petit Monsieur Simon de six mois voyageront pendant deux ans (c&#…