Accéder au contenu principal

Pretty Dead Girls - Monica Murphy


Autrice : Monica Murphy
Éditions : Lumen
Traduction : Sofia Tabia
461 pages - 15.00 € 

Normalement, ce genre de roman, ce n'est pas franchement ma tasse de thé. Cependant, comme Lumen est un faiseur de miracle... J'ai A-DO-RÉ ce thriller YA !

Résumé : Belles à tomber.
Parfaites en tout point.
Sauvagement assassinées. Leur corps est apprêté avec méticulosité, disposé dans une position bien particulière. Leurs visages, parfaitement maquillés, sont tournés selon l'angle le plus flatteur, leurs vêtements coûteux brossés et défroissés. Seul leur cou ouvert d'une oreille à l'autre vient démentir ce tableau idyllique. Seul leur regard vide trahit la vérité : elles sont mortes et bien mortes.

Les filles les plus populaires du campus sont tuées les unes après les autres et la reine de la promotion, Penelope Malone, présidente du club qui les réunit, est terrifiée à l'idée d'être la prochaine sur la liste. La seule issue, pour elle ? Fouiner un peu, chercher qui peut bien être ce tueur en série qui menace la tranquillité de cette petite ville côtière de Californie, un havre de paix habité par certaines des plus grandes fortunes du pays. Ses soupçons se portent d'abord sur Cass Vicenti, d'autant qu'il était étrangement proche de certaines des victimes malgré son statut de nerd de service. Mais échapper au tueur va demander à la jeune fille de se faire beaucoup, beaucoup plus maligne qu'elle ne le pensait...

(héhé. Pardon chéri.)

Pourquoi c'est un gros OUI :
  • La narration. Si presque la totalité de la narration se fait du point de vue de l'héroïne, l'autrice nous offre également quelques rares (mais d'autant plus savoureux!) chapitres où c'est le meurtrier qui s'exprime. Nous assistons ainsi aux derniers instants des victimes sans pour autant parvenir à récolter le moindre indice sur le tueur ; à commencer par son sexe. J'ai adoré le fait que le tout premier chapitre soit le meurtre de Gretchen narré par le tueur ; le lecteur peut ainsi plonger tête la première dans l'intrigue dès les premières lignes.
  • L'héroïne. Pénélope est en terminale, elle est riche, belle et populaire mais également présidente de l'association étudiante la plus prestigieuse du lycée : les Cygnes Blancs. Pour autant, j'ai trouvé que le personnage de par sa personnalité, était loin d'être un cliché ambulant. Si elle est loin d'être sans défaut, elle évolue tout au long du roman et remet beaucoup de chose en question sans que cela soit amenée d'une manière lourde à la « morale de fin de film américain ». Vous voyez ce que je veux dire ?
  • Du love les gars. L'autrice nous offre également une part de romance dans ce thriller YA. Cependant, Penelope a beau craquer sur un garçon, rien ne prouve qu'il n'est pas le coupable...
  • La plume et le rythme. J'ai tout simplement dévoré ce roman ! Entre une intrigue intéressante, un suspens efficace, un rythme soutenu et une plume super fluide, il était vraiment difficile de reposer ce livre !


Bref, Pretty Dead Girls est un thriller YA efficace, bien écrit et addictif qui sait garder son mystère jusqu'à la fin et qui ravira les fans de Petty Little Liars. Je le recommande à tous les amateurs du genre !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

Mon Challenge lecture 2018

Bonjour les Pandas!

2018 arrive et j'ai décidé de mettre beaucoup d'espoirs en cette nouvelle année. Pour la première fois, je vais prendre non pas une résolution, mais PLEINS ! Je me ré-invente.
Bref, cette année j'ai décidé de m'impliquer davantage dans le blog, d'être plus régulière et de diversifier mes lectures. Dans ma liste des 30 choses à faire avant mes 30 ans, comme vous le savez peut-être, j'ai décidé de lire un auteur par pays. Dès que je retrouve comment faire, je fais un onglet sur le sujet si jamais vous avec envie de suivre ça !

CHALLENGE LECTURE 2018
Un livre de zombies Un livre en une journée Un classique Une série complète Un BD/Roman graphique Une relecture Un livre en anglais Un livre de poésie Un premier roman Un livre adapté au cinéma Une ré-écriture de conte Un auteur français Une dystopie un LGBT Une histoire vraie Un livre audio Un livre de + de 700 pages Un livre sur noël Un recueil de nouvelles Un développement perso Un live sur le ra…

Des Elles et un ascenseur - Colline Larêverie

Auteure : Colline Larêverie Illustratrice :Anne-Soline Sintès 304 pages - 17.00 €
Des Elles et un ascenseur est un roman qui m'aura beaucoup touchée; beaucoup plus, peut-être, que je ne l'aurais voulu. L'auteure m'aura collé une gentille claque afin de me remettre les idées en place et, vraiment, c'est une bonne chose.
{Résumé} Imaginez-vous : jeune maman lessivée, trentenaire sous employée et sous payée, belle-mère blasée, artiste frustrée et amoureuse désenchantée. Vous y êtes ? Alors maintenant, imaginez qu’une parfaite inconnue vous propose de gérer intégralement votre vie à votre place : vous répondez quoi, en toute honnêteté ? Et bien moi, j’ai accepté… Un roman « feel good » drôle, léger et poétique qui fait la part belle aux personnages féminins.
L'héroïne, c'est un peu nous, aussi. 
Alors oui, ce roman m'a touchée, et ce, dès le début. Je dois admettre que je n'ai pas réussi à le lire dès la première fois. En effet, très vite aprè…