lundi 10 juillet 2017

Izana - Daruma Matsuura

 Auteur: Daruma Matsuura 
Éditions: Lumen
Prix: 15.00 €

J'ai eu beaucoup de mal à lire ce roman.. Il m'aura fallu 2 ou 3 semaines. Ce qui n'est absolument pas normal pour moi, surtout quand on sait que le livre vient de ma maison d'édition préférée.

Résumé: Et si vous pouviez prendre l'apparence de n'importe qui ?
Dans le monde d'Izana, il y a le dedans et le dehors. Le dehors, c'est tout ce qui s'étend au-delà des murs de la maison : le soleil, les arbres, les autres... tout ce qu'elle n'a jamais vu autrement que dans ses livres ou à travers les carreaux. Car depuis sa naissance, elle vit recluse, bien à l'abri entre quatre murs. Un jour, poussée par la curiosité, la jeune fille décide de braver l'interdit et de s'aventurer à l'extérieur. Bien mal lui en prend – elle comprend que son visage est si effroyable qu'il ne peut être montré au grand jour.

Car si d'ordinaire, la laideur n'est pas un crime, il règne dans le village une terrible superstition. Autrefois se seraient affrontées une sorcière d'une grande laideur et une prêtresse d'une grande beauté : la première, victorieuse, aurait volé son apparence à la seconde. Depuis lors, toute petite fille laide née une certaine année est tuée sur-le-champ, sous peine de porter malheur aux habitants. Cette légende est même le thème d'une pièce de théâtre qui se joue chaque été. Izana y découvre pour la première fois, dans le rôle de la prêtresse, sa propre cousine. Née la même année qu'elle, Namino a été épargnée grâce à sa beauté extraordinaire...

Jusqu'où iriez-vous pour obtenir la beauté du diable, pour prendre le visage de votre choix ? À quel point l'apparence d'un être influence-t-elle son destin ? Dans une petite ville à l'atmosphère envoûtante, où des légendes séculaires restent terriblement vivaces, une adolescente marquée par le sort décide de briser les chaînes de son destin.

C'est après avoir vu le trailer sur Youtube que Izana m'a séduite. Ce trailer promettait quelque chose de très sombre et également d'assez lourd psychologiquement. Un programme réjouissant du coup... Enfin pour le lecteur... Oui non parce que ça craint à mort pour le personnage principal.


Donc voilà, je pensais tomber sur un personnage innocent se transformant petit à petit. C'est le cas. 
Mais pas assez vite, pas assez fort, pas assez WOW...
J'ai trouvé le roman plat d'une manière générale. Pourtant l'idée de base est top et les descriptions font réellement voyager. Après, l'écriture n'a pas réussi à me happer une seule fois et je n'arrive pas à expliquer pourquoi... Ni même à le comprendre... Mais bon, ce sont des choses qui arrivent, il faut accepter...
D'habitude la lecture me fait totalement oublier le livre et me donne l'impression d'être un spectateur à 2 mètres des personnages. Cette fois-ci je me sentais loin, tout simplement.
Concernant les personnages, ils ont la qualité d'être intéressants et sont agréables à suivre car très « vrais ». Malheureusement, les relations entre ces personnages ne sont pas assez poussées à mon sens, nous laissant un goût d'inachevé et l'auteur, de par le choix d'une narration parfois décalée dans le temps, ne nous offre pas assez de scènes nous expliquant leurs liens.
C'est juste... IL MANQUE UN TRUC QUOI! (Cette chronique est un massacre, je sais! ahaha)


Izana a tout de même quelques atouts dans sa poche : une couverture à tomber, un univers qui séduira les fans de japon et les traditions et croyances présentées sont vraiment intéressantes.

En bref, Izana est un roman dont le fond m'a séduite (grâce à un environnement intéressant, une intrigue de base séduisante et un folklore bien présenté) mais qui, de par sa forme, m'a totalement laissée de marbre.

Je pense que je recommande tout de même ce livre aux accro du Japon et de sa culture. Cependant, pour moi, ça s'arrête là. Par contre, je vous invite à lire d'autres chroniques concernant ce livre, car j'ai l'impression d'être la seule à ne pas avoir aimé...


4 commentaires:

  1. Oh super dommage :( J'espère qu'il me plaira plus qu'à toi, du coup !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu le premier tome du manga (sous les ordres, pardon, les conseils de Saefiel), et j'avais beaucoup aimé... J'ai peur que l'adaptation en roman ne suffise pas à mettre en texte toute la magie des dessins de l'oeuvre originale, surtout si tu dis que TOI, l'accro à Lumen, il t'a fallu trois semaines pour en venir à bout.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas vu beaucoup d'avis sur ce livre, je crois même que c'est le premier. C'est dommage que tu n'aies pas accroché...

    RépondreSupprimer
  4. Je le voyais un peu partout sans m'y intéresser. Maintenant que j'ai lu le résumé, je comprends pourquoi il intéresse autant. Mais personnellement, je ne pense pas sauter le pas, pas pour le moment en tout cas.

    RépondreSupprimer

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.