Accéder au contenu principal

Je Suis ton Soleil - Marie Pavlenko

Je suis ton Soleil a été une énorme (et merveilleuse) surprise pour moi ! COUP DE CŒUR énorme pour ce livre à cause duquel je me suis couchée à 4h la nuit dernière... Et dans mon lit, comme une idiote, je me suis littéralement endormie avec un sourire plaqué sur le visage tant ce livre m'a fait du bien. 
Que celui qui pense que la lecture n'apporte pas de bonheur aille se faire... Masser les omoplates par Dwayne-Johnson-Mon-Amour.

Bon, je sais qu'il est tentant de sa laisser distraire par l'homme au crâne chauve et aux pecs qui dansent mais concentrons-nous sur la petite merveille qu'est Je Suis ton Soleil, vous voulez-bien?

Auteur: Marie Pavlenko
Éditions: Flammarion Jeunesse
Prix: 17,50€ Sortie le 8 mars

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s'acharne à les dévorer. Mais ce n'est pas le pire, non.
Le pire, est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d'une inconnue aux longs cheveux bouclés ?
Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l'aide, des amis, du courage et beaucoup d'humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

  • Je suis tombée amoureuse des personnages, tous. Les parents de Déborah tout d'abord : intéressants, fragiles et forts à la fois, imparfaits, humains. Jamal et Victor, les nouveaux amis de notre héroïne : drôles, compréhensifs, adorables. Et enfin Déborah elle-même qui est un personnage terriblement intelligent, hilarant et surtout, réaliste. Pour une fois, les personnages font parfaitement leur âge. Ils ne sont pas « débilisés » sous prétexte que c'est un livre qui vise les ados en premier lieu, ni changés en héros auquel chacun voudrait ressembler. Par contre, clairement, on a très envie d'intégrer la bande d'amis.
  • La plume de l'auteure... Marie Pavlenko. Sublime. Magnifique. Poignante. Drôle. Touchante. PERCUTANTE. C'est ça, je me suis fait percuter; je me suis pris un 33 tonnes plein de mots dans la face. Je m'attendais à un roman léger, frais mais pas très profond, mignonnet mais pas vraiment drôle. L'erreur était totale.
  • L'humour. Les gars, faut qu'on en parle. J'ai ri. Mais j'ai ri pour de vrai. Fort. Souvent. Une fois, j'ai littéralement pleuré de rire et ça m'a fait un bien fou. Déborah a une manière de parler vraiment drôle et parvient à se mettre dans des situations ubuesques hilarantes. D'ailleurs notre Débo invoque le fameux « théorème de la scoumoune » à chaque nouveau coup dur, ce qui m'a bien plu... (Et je vais totalement lui voler cette expression.)
     (sérieusement moi aux alentours de 3h30 cette nuit... Les mèches moches en moins.)

  • On ne va pas se mentir. Dans chaque lecteur de romans YA sommeille un petit matérialiste boulotteur de jolies couvertures. Je pense qu'un livre couleur or avec des coquillettes dessus... Il ne faut pas passer à côté. Plus sérieusement, le titre et la couverture sont parfaits vis-à-vis de l'histoire. J'crois bien que je vais en avoir des petits frissons à chaque fois que je le verrai dans ma bibliothèque.

En bref, Je Suis ton Soleil est un livre intelligent et juste nous présentant des personnages vrais et touchants. Beaucoup de thèmes importants sont à retrouver dans ce roman surprenant, drôle et addictif tels que la famille, l'amitié, la fin de l'adolescence, la dépression, l'amour etc. Grâce à une écriture à la fois fluide, belle et pétillante, Marie Pavlenko nous entraîne avec elle pour suivre la dernière année de lycée de Déborah... Et quelle année !
467 pages de personnages géniaux, de rire, de stress et d'émotions qui s'additionnent pour former un livre d'une justesse envoûtante. On en redemande !


Commentaires

  1. Je n'ai rien à rajouter.
    Cordialement.
    Ce livre était beaucoup trop cool.

    RépondreSupprimer
  2. Euhhh moi je le veux bien le massaga quand même xD

    RépondreSupprimer
  3. Le massage, le massage !
    Mais sérieusement, je suis totalement fan de Marie Pavlenko, elle réussit à chaque fois à m'emporter dans son univers. Ce livre vient de rejoindre ma PAL aujourd'hui et je vais me dépêcher de le lire pour pouvoir lui en parler (j'espère) au Salon du livre de Paris !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis entièrement d'accord avec ton avis sur ce roman, il a été un gros coup de coeur et une vraie surprise pour moi. Je ne suis pas branchée romans contemporains et réalistes à la base, je pensais juste passer un bon moment. Il est percutant et drôle, touchant, super bien écrit, les personnages sont géniaux, un vrai bonheur.

    RépondreSupprimer
  5. Best. Gif. Ever.
    Plus sérieusement, j'ai entendu beaucoup de bien de ce livre, et il me tente beaucoup, à force. J'espère l'avoir lu avant de trop le voir partout, parce que ça a tendance à me faire passer l'envie de découvrir certains bouquins.

    RépondreSupprimer
  6. AHHHH IL ÉTAIT TROP BIEN, C'EST FORT VRAI. Wesh.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Des Elles et un ascenseur - Colline Larêverie

Auteure : Colline Larêverie Illustratrice :Anne-Soline Sintès 304 pages - 17.00 €
Des Elles et un ascenseur est un roman qui m'aura beaucoup touchée; beaucoup plus, peut-être, que je ne l'aurais voulu. L'auteure m'aura collé une gentille claque afin de me remettre les idées en place et, vraiment, c'est une bonne chose.
{Résumé} Imaginez-vous : jeune maman lessivée, trentenaire sous employée et sous payée, belle-mère blasée, artiste frustrée et amoureuse désenchantée. Vous y êtes ? Alors maintenant, imaginez qu’une parfaite inconnue vous propose de gérer intégralement votre vie à votre place : vous répondez quoi, en toute honnêteté ? Et bien moi, j’ai accepté… Un roman « feel good » drôle, léger et poétique qui fait la part belle aux personnages féminins.
L'héroïne, c'est un peu nous, aussi. 
Alors oui, ce roman m'a touchée, et ce, dès le début. Je dois admettre que je n'ai pas réussi à le lire dès la première fois. En effet, très vite aprè…