Accéder au contenu principal

Les Prodiges - Jeremy Scott

Auteur: Jeremy Scott
Éditions: Michel Lafon

Résumé:
Ils sont six
Ils sont handicapés
Personne ne croit en eux
Pourtant leurs pouvoirs sont incroyables
Ils sont les Prodiges

Des super-héros comme vous n'en avez jamais vu !


Et si un matin, votre père vous annonçait que, comme tout le reste de la famille, vous étiez un Super-Héros ?
Afficher l'image d'origine
Phillip est un jeune garçon de 12 ans qui a un handicap depuis la naissance : sa cécité. Sa vie change du tout au tout le jour où son père lui apprend la vérité sur la ville où ils vivent : presque tous les habitants sont des Gardiens – hommes et femmes aux super-pouvoirs dédiant leurs vies à lutter contre le crime. Il apprend par la même occasion que, comme ses parents et son petit frère (qui lui, n'est pas encore au courant et le sera uniquement à ses 12 ans), il a aussi un super-pouvoir, aussi insensé que cela puisse sembler.
A l'école, Phillip intègre une classe où tous les élèves ont, tout comme lui, un handicap les empêchant d'utiliser leurs pouvoirs aussi simplement que les autres élèves. Très vite, de forts liens se noueront entre eux et ils décideront de faire équipe pour la SuperSim : C'est un événement créé par l'école qui met en compétition des élèves par petits groupes. Durant une journée, de faux super-criminels attaqueront la ville et chaque équipe devra en capturer le + possible. Bien décidé à prouver leur valeur, Phillip et ses camarades de classe feront tout pour vivre leur aventure comme les autres, quitte à travailler 10 fois plus. Malheureusement, un vrai Super-criminel va choisir ce moment pour attaquer la ville... 
Afficher l'image d'origine
 Ce que j'ai aimé :
  • Les super-héros, ça gère la fougère. Sérieux, j'adore. Les super-héros enfants qui découvrent leurs dons et apprennent à s'en servir... J'aime encore plus. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à X-men car il y a des jeunes qui ont des pouvoirs rassemblés dans une école (en fait, dans une ville), qui ont des cours normaux mais également sur leurs pouvoirs et l'histoire des gardiens et qui ont des entraînements grandeur nature. J'adore, j'adhère !
  • La narration est à la première personne - ce que j'ai tendance à préférer - mais surtout, ce qui est agréable, c'est que c'est le futur Phillip qui nous raconte l'histoire. C'est lui-même en tant qu'adulte (ou peut-être ado plus vieux?) qui nous raconte ses aventures, ce qui fait que nous connaissons parfaitement ses sentiments mais nous avons également un avantage sur le Philip de 12 ans : nous savons à l'avance quand ça va mal tourner. Du coup, c'est l'une des choses qui m'a accrochée à l'histoire : me dire « ah ouais ? Merde alors, il va se passer quoi ? ». M'voyez ?
  • Le vilain pas beau de l'histoire (et oui, il faut bien qu'ils aient quelqu'un à qui botter l'arrière train grâce à leurs pouvoir, sinon c'est pas drôle!) est plutôt cool dans son genre. Il m'a rendue très curieuse et Jeremy Scott l'a si bien décrit que j'ai une image de lui parfaitement détaillée en tête.
  • Un rythme qui frôle la perfection. Jeremy Scott se concentre sur l'action, et ça se sent ! Malheureusement, c'est aussi un point négatif à mon goût car il n'y a pas assez de moment se centrant sur ce que les personnages peuvent ressentir, dommage. Cependant, il faut avouer que l'on ne s'ennuie pas une seconde, passant de rebondissement en rebondissement, d'une découverte à l'autre... Bien joué ! 
    Afficher l'image d'origine
Ce que je n'ai pas aimé :
  • A un moment, l'auteur oublie purement et simplement que son personnage est aveugle (!!!). Pour ceux qu'ils l'ont lu, vous allez me dire « oui mais t'es sure que c'est pas parce que (et là je ne dis rien pour ne pas spoiler)... » Oui oui je suis sure. Hahah Donc que ça puisse échapper à l'auteur, aux bêtas-lecteurs, au correcteur, au traducteur... Je comprends pas !
    Afficher l'image d'origine
  • Bon, alors là j'ai un souci parce qu'à mes yeux le livre a un gros défaut... Et en parler serait un peu un spoiler! Bon, pas vraiment. Disons que c'est l'une des choses sympa du livre qui peut être cool à découvrir par soi-même... Donc, je vais le mettre en petit et vous le lisez si vous voulez! haha
    !!! SPOILER !!!
    Phillip est donc aveugle mais au court du livre, d'une manière ou d'une autre, il va avoir la possibilité de voir par moment. L'auteur est complètement passé à côté de l'importance du truc à mon goût. Il n'a pratiquement pas parlé des sentiments de Phillip. On a l'impression que pour cet aveugle de naissance, découvrir pour la première fois les choses qui l'entourent n'est pas un truc hallucinant. Franchement décevant. 
    !!! FIN DE SPOILER !!!
  • Bon, je sais que ça reste dans la jeunesse mais chaque rebondissement, chaque révélation... Je les avais pigé en avance. Du coup, un peu déçue par ça !

En bref : Pour moi, Les Prodiges est un roman très agréable aux bases solides. Le thème est génial, les personnages sont vraiment très très attachants, les rebondissements sont assez fréquents ce qui nous permet de rester toujours captivés... Cependant, j'y ai retrouvé quelques défauts qui m'ont un peu dérangée mais surtout, un manque de profondeur sur la psychologie de tous les personnages.

Les Prodiges est un livre prônant la tolérance et l'acceptation de soi. Dans ce roman, Jeremy Scott cherche à faire tomber les barrières qui peuvent subsister entre les personnes souffrants d'un handicap et les autres.

Bon, et là, FORCEMENT, j'ai une question à vous poser:

Si vous deviez avoir un super-pouvoir, lequel ce serait? :)



Commentaires

  1. Rah ça m'énerve, à part "l'oubli" qui est assez ouf, et que j'ai surtout pas capté (faut le faire) je ne trouve pas que ce que tu dis dans les "défauts" en soient. DONC moi j'ai beaucoup aimé et je te donne un petit coup de poing dans le bras. Mais je t'aime quand même.
    Et les gifs sont gra drôle.

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre me tente énormément et même si tu peux avoir un avis avec des côtés négatifs, j'ai tout de même très envie de le lire. :)

    RépondreSupprimer
  3. Ah oui effectivement si l'auteur oublie que le héros est aveugle c'est problématique ! LOL Bon, le livre ne m’enflammait pas trop, mais là, je ne pense pas le lire.
    En tout cas, si je pouvais avoir un super pouvoir, ce serait de pouvoir lire dans les pensées des gens !

    RépondreSupprimer
  4. Je me le note quelque part quand même :)

    RépondreSupprimer
  5. Je dois admettre qu'il me semble plutôt pas mal... et je kifferai qu'un matin on m'annonce que j'ai des super-pouvoirs. Mais je dois me résigner à ce que ça n'arrive pas je pense... :-(

    RépondreSupprimer
  6. Je le vois de plus en plus celui la, il a l'air très original !

    RépondreSupprimer
  7. JE VEUX ! Malgré les petits défauts que tu notes, je veux, je veux :3 Et si j'avais un super-pouvoir... Je pourrais me téléporter, je crois :D

    RépondreSupprimer
  8. Jamais entendu parlé, je le rajoute dans ma wish list malgré les défauts que tu as énuméré ^^ Je viens à peine de découvrir ton blog via ton profil Livraddict, et je dois dire que j'adore le ton de tes chroniques accompagnés des gifs ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Des Elles et un ascenseur - Colline Larêverie

Auteure : Colline Larêverie Illustratrice :Anne-Soline Sintès 304 pages - 17.00 €
Des Elles et un ascenseur est un roman qui m'aura beaucoup touchée; beaucoup plus, peut-être, que je ne l'aurais voulu. L'auteure m'aura collé une gentille claque afin de me remettre les idées en place et, vraiment, c'est une bonne chose.
{Résumé} Imaginez-vous : jeune maman lessivée, trentenaire sous employée et sous payée, belle-mère blasée, artiste frustrée et amoureuse désenchantée. Vous y êtes ? Alors maintenant, imaginez qu’une parfaite inconnue vous propose de gérer intégralement votre vie à votre place : vous répondez quoi, en toute honnêteté ? Et bien moi, j’ai accepté… Un roman « feel good » drôle, léger et poétique qui fait la part belle aux personnages féminins.
L'héroïne, c'est un peu nous, aussi. 
Alors oui, ce roman m'a touchée, et ce, dès le début. Je dois admettre que je n'ai pas réussi à le lire dès la première fois. En effet, très vite aprè…