Accéder au contenu principal

Alive - Scott Sigler


Auteur: Scott Sigler
Édition: Lumen

Encore une fois, les Éditions Lumen frappent fort! Une communication toujours aussi efficace, un livre choisi avec soin, une couverture meilleure que la VO... Je ne vois pas ce qu'on pourrait demander de plus!

 « J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste devant mon visage. Non, pas un mur… un couvercle. »
Em se réveille dans les ténèbres, seule, entravée dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. Elle sait que c’est le jour de son anniversaire mais… c’est tout. Elle ne se rappelle ni son nom, ni ce qu’elle a fait la veille, ni le visage de ses parents. Elle n’y comprend absolument rien. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont encore en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage.
La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – qui pensent tous avoir douze ans, mais qui en paraissent plutôt dix-sept – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Se trouvent-ils sous terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout : qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, comment se sont-ils donc retrouvés là ?

Pour une fois, je commence par les points négatifs car cela respecte davantage l'ordre de mes pensées pour ce bouquin! Des débuts bof bof et une fin... :D

Ce que je n'ai pas aimé :
  • Lorsque l'héroïne se réveille, elle ne se souvient de rien. Tout ce qu'elle pense savoir, c'est qu'aujourd'hui, c'est son douzième anniversaire. Elle ne se rappelle même pas de certains concepts de base comme les noms de certaines choses courantes par exemple... Le problème c'est que le personnage principal est également le narrateur. Pour moi, il y avait un léger manque de cohérence. Il y a d'un côté un personnage qui perd ses mots et qui peut agir comme une enfant de 12 ans et de l'autre, ce même personnage dans son rôle de narrateur qui parle très voire trop bien, ce qui ne correspond par du tout à son personnage. C'est clair ou pas? Bref, ça m'a beaucoup dérangée. Une narration à la 3ème personne aurait peut-être été une bonne idée!
    Afficher l'image d'origine
  • Malheureusement, vers le milieu du livre, j'avais compris l'une des grosses révélations de la fin. Heureusement, ce n'était qu'une infime partie du gros BOUM final qui nous met tous sur le cul! Finalement c'est plus un point positif parce que cela m'a encore + envie de connaître la suite pour savoir si j'avais raison.
  • Même si le rythme est plutôt bon, la première partie du livre ne m'a pas non plus transportée. A vrai dire, pendant un bon moment, je me suis demandée si j'aimais cette histoire ou non. Heureusement, la deuxième moitié du bouquin envoie du pâté végétarien. Maintenant, je n'ai qu'une hâte : avoir le tome 2 entre les mains !

Ce que j'ai aimé :
  • Em ne se souvient plus de rien au début du roman et c'est quelque chose qui me plaît car je me sens plus proche du personnage. Je me dis « allez viens mon chou, n'aies pas peur, on va découvrir les choses ensemble ça va être bien! » héhé. 
  • Clairement, le mot pouvant décrire Alive c'est : Mystérieux. Scott Sigler nous tourne et retourne la tête jusqu'à nous rendre complètement dépendants. On VEUT savoir la suite, que ce soit pour savoir si nous avons bien résolu le mystère nous-mêmes ou pour connaître tout simplement la réponse. Autant vous prévenir tout de suite, toutes les questions n'auront pas trouvé de réponse à la fin de ce premier tome. Cet homme joue avec nos nerfs ! Le mystère que je préfère: les symboles sur leur front! J'adore!
  • Après sa rencontre avec les autres « enfants » enfermés dans la même pièce qu'elle, Em va vite sentir qu'elle doit prendre soin d'eux et prend la tête du groupe. Il y a une dimension psycho sociale très intéressante dans ce livre et Sigler soulève beaucoup de points percutants sur les difficultés de trouver sa place dans un groupe, le besoin de s'affirmer pour certains ou bien d'être en retrait pour d'autres, la gestion des conflits, l'attraction du pouvoir, le besoin de se rattacher à des croyances etc. C'est vraiment une dimension importante et intéressante du bouquin qui nous pousse à nous demander comment nous réagirions dans une situation de survie comme cela et quelle place serait la notre au sein d'un groupe.
  • Une atmosphère angoissante. Alors je sais pas vous, mais perso, dès que ça touche à la bouffe, j'angoisse. Quand je sais que les personnages vont devoir trouver rapidement à manger ou à boire je ne peux pas lâcher mon livre tant que ce n'est pas fait... Je crois que c'est mon côté vorace qui s'exprime !

    Si on ajoute à cela certaines découvertes du groupe qui sont clairement dérangeantes... Brrrr attendez-vous à avoir des images en tête qui ne s'effaceront pas avant longtemps!

En bref : Après un début un peu laborieux pour moi et malgré une narration qui m'a un peu dérangée, Alive est un roman hautement addictif et parfaitement sombre. L'écriture efficace porte des thèmes intelligents (et intelligemment traités) qui nous permettent d'explorer la capacité de l'homme à s'adapter et à survivre en groupe. Ajoutez à cela un environnement oppressant et des découvertes perturbantes et vous obtenez un thriller YA qui ne vous laissera pas indifférents!


Commentaires

  1. Ce livre est dans ma WL, je lui donnerais sa chance ^^
    C'est vrai que le début manque de cohérence de ce que tu en dis... Je verrais bien ce que j'en pense !

    RépondreSupprimer
  2. Il me fait très très très envie, il me tarde de pouvoir le lire!

    RépondreSupprimer
  3. C'est ma toute prochaine lecture... Nous verrons si je m'accorde avec vous, très chère. Du coup, je me prépare à un début... rude.

    RépondreSupprimer
  4. J'en suis à la moitié et j'adore, je trouve que c'est hyper mystérieux et prenant. Du coup j'ai encore plus hâte de lire la suite vu que tu as beaucoup plus aimé la deuxième partie :D

    RépondreSupprimer
  5. Le résumé m'intrigue et ta chronique aussi :D

    RépondreSupprimer
  6. Ta chronique le donne vraiment envie, d'autant que j'ai plutôt lu des choses positives. Mais un des points négatifs que tu soulevés fait partie des trucs qui me font un peu peur : la cohérence entre l'âge réel des persos et leur âge mental...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Des Elles et un ascenseur - Colline Larêverie

Auteure : Colline Larêverie Illustratrice :Anne-Soline Sintès 304 pages - 17.00 €
Des Elles et un ascenseur est un roman qui m'aura beaucoup touchée; beaucoup plus, peut-être, que je ne l'aurais voulu. L'auteure m'aura collé une gentille claque afin de me remettre les idées en place et, vraiment, c'est une bonne chose.
{Résumé} Imaginez-vous : jeune maman lessivée, trentenaire sous employée et sous payée, belle-mère blasée, artiste frustrée et amoureuse désenchantée. Vous y êtes ? Alors maintenant, imaginez qu’une parfaite inconnue vous propose de gérer intégralement votre vie à votre place : vous répondez quoi, en toute honnêteté ? Et bien moi, j’ai accepté… Un roman « feel good » drôle, léger et poétique qui fait la part belle aux personnages féminins.
L'héroïne, c'est un peu nous, aussi. 
Alors oui, ce roman m'a touchée, et ce, dès le début. Je dois admettre que je n'ai pas réussi à le lire dès la première fois. En effet, très vite aprè…