dimanche 24 janvier 2016

PhonePlay - Morgane Bicail

Auteur: Morgane Bicail
Éditions: Michel Lafon

Donc en fait j'ai reçu Phone Play hier midi.
Donc en fait je l'ai lu hier soir après le boulot.
Donc en fait j'ai posé mon petit cul sur le canapé et je ne me suis levée qu'après avoir terminé ce bouquin.
Donc en fait c'était juste pour aller chercher un bol de Chocapic parce que je viens de me rasseoir pour écrire cette chronique.

Un soir, Alyssa, seize ans, reçoit un texto d’un mystérieux lycéen qui lui propose un jeu étrange :  » Devine qui je suis et je serai à toi.  » L’occasion pour la jeune fille de mettre enfin du piquant dans sa vie qu’elle juge d’un ennui mortel… quitte à prendre des risques. Jusqu’où Alyssa ira-t-elle pour un garçon dont elle ne sait rien ?

On en parle ou pas du fait que l'auteur, Morgane Bicail, ait 14 ans ? Non. D'accord n'en parlons pas, c'est mieux. Ça me fout des complexes.

Afficher l'image d'origine
Alors voilà, l'idée du livre c'est donc : Alyssa, 17 ans, s'ennuie ferme dans sa vie. La routine, c'est moche. Alors quand elle reçoit un texto d'un mystérieux inconnu qui lui propose un « jeu » sans lui révéler son identité elle n'hésite pas bien longtemps.

Au début, j'avoue, j'étais un peu en mode WTF ?!
Afficher l'image d'origine
Non parce que les textos semblaient révéler un mec bien tordu et je ne pouvais m'empêcher d'imaginer un gros Robert qui essayait d'approcher une gamine. Ma mère m'a bien élevée vous comprenez. Et puis, je n'ai pas réussi à m'enlever de la tête l'âge de celle qui a écrit ce bouquin et en gros je me disais « NON MAIS OH !! Mademoiselle là oh ! (haha je me marre toute seule en imaginant ma tête pardon, je me re-concentre) On t'a jamais appris que parler aux inconnus c'était mal ?! ». Bon, après je me suis un peu beaucoup dit qu'elle avait une écriture bien meilleure que beaucoup d'adulte donc qu'il y avait des chances que la maturité suive. BREF !

Alors ouais, le début c'était perplexitude time.
Et puis je me suis laissée entraînée...

Ce que j'ai aimé :
  • BORDEL ! Ce que ce livre est addictif ! Surtout au moment où je me rends compte qu'on est dans la tête du mec... J'ai couiné meuf, j'ai COU-I-NÉ. La honte putain. Mais ce qui rend ce livre si prenant c'est évidemment le fait qu'on ne sache pas nous même qui est ce mystérieux inconnu et clairement, on CRÈVE d'envie de le savoir ! Même quand c'est lui le narrateur, on ne sait RIEN. Tout ce qu'on sait, c'est que comme Alyssa, on lui fait de plus en plus confiance et on s'attache à lui de manière exponentielle à chaque texto. Oui, forcément, préparez-vous à lire du texto.
  • L'écriture dude. Elle est top ! En fait je suspecte grandement Morgane Bicail de s'être gavée du même genre de roman que nous. En tout cas, je n'aurais su différencier son écriture de beaucoup d'autres auteurs YA adultes. Ce n'est pas du tout un défaut hein, ça veut juste dire que son écriture est mature, très bien posée, dynamique, agréable. Fraîche et drôle aussi tout en étant parfaite dans les descriptions qui nous dressent parfaitement les portraits de ce qu'elle veut nous faire imaginer, sans nous assommer de détails non nécessaires.
  • Morgane Bicail a su garder le suspens jusqu'au bout quand de l'identité de ce fameux inconnu et ça mon pote, fallait le faire.

Ce que je n'ai pas aimé :
  • Les personnages secondaires. Il y a Louis, un personnage qui ne sert à rien finalement dans l'histoire, ou si peu. J'avoue j'avoue, j'ai un peu sauté les passages à ce moment-là. Je pense que l'auteur a voulu apporter un petit plus mais il n'était pas nécessaire et ralentit le rythme du livre. Il y a aussi les copines d'Alyssa qui font euh... Un peu trop clichées de film américain pour ado à mon goût et pareil, pas nécessaire.
  • Malheureusement, j'ai été un peu déçue par la fin. Enfin elle est cool tout ça hein mais... J'sais pas. Je crois qu'il m'a manqué THE BIG FRISSON OF THE CENTURY YOU KNOW ? 

    Afficher l'image d'origine
Ah oui si et aussi: L'héroïne est accro au tabac, et vu à travers le livre, ça a l'air cool. Je fume hein et pourtant ça m'a dérangée donc attention aux jeunes lecteurs! A ne pas mettre entre les mains d'un ado trop influençable parce qu'entre l’Ode à la clope et le côté "je discute avec un inconnu par texto en le cachant à tout le monde...". OULA

Alors voilà ! J'ai dévoré Phone Play qui m'a beaucoup plu car c'est un livre léger et divertissant porté par une écriture de qualité. Il a ses défauts, c'est sur mais je pense que c'est un peu les « défauts du débutant » et je serais ravie de continuer à suivre cette nouvelle plume très prometteuse ! Si l'histoire d'amour – et particulièrement certains échanges – étaiet malheureusement un peu clichés et cul-cul (Les surnoms qu'ils se donnent ces deux là... Mon Dieu. J'en vomirais mes Chocapic) ce livre se dé-vo-re et fera passer un super moment à tous les accro de love story YA!


10 commentaires:

  1. Je ne sais pas si le lirais ce livre... moi aussi j'ai été bien élevée, et se lancer à la poursuite d'un inconnu qui pourrait être un pervers, ce n'est pas le genre de chose que je ferrai pour apporter du "piquant" à ma vie si ennuyeuse mdr
    En tout cas ta chronqiue m'a beaucoup fait rire, j'adore ton humour :)

    RépondreSupprimer
  2. L'auteur est aussi jeune ? Ouah, génial ! Tu donnes envies comme d'habitude, mais j'ai tout de même un peu peur de ce roman. Pas sûr que ce soit ce que j'aime, j'ai très peur des clichés!

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre me tente et ne me tente pas à la fois... Je verrai mais pourquoi pas car ton avis est plutôt tentant quand même !

    RépondreSupprimer
  4. Ta chronique me rassure totalement à son sujet ! Après avoir su passé quelques avis moins positifs, j'avais un léger doute... Finalement, ce serait bien un livre parfait pour une soirée plaid/canapé/chocolat chaud :D

    RépondreSupprimer
  5. Ah non mais moi les auteurs précoces ça me fout le cafard sérieux ! (sinon je note quand même hein c'est qu'il à l'air chouette en plus !) :p

    RépondreSupprimer
  6. Ah bah bravo, j'ai envie de le lire maintenant .. BOUH VILAINE TENTATRICE !

    RépondreSupprimer
  7. Tu me donnes bien envie de tenter :)

    RépondreSupprimer
  8. bon du coup, maintenant je veux savoir haha xD

    RépondreSupprimer
  9. Un livre addictif mais... parfois un peu trop cul-cul :/ ahahaha, et c'est vrai qu'une auteure de 14 ans ça fout des complexes :p

    RépondreSupprimer
  10. c'est impressionnant qu'à 14 ans elle ait réussi à écrire un livre comme ça, c'est vrai que je suis en admiration du coup et curieuse de lire l'histoire!

    RépondreSupprimer

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.