Accéder au contenu principal

Log Horizon - Mamare Touno

Couverture de Log Horizon, (Light Novel) Tome 1

Auteur: Mamare Touno
Editions: Ofelbe
Résumé: Elder Tale est le jeu en ligne qui rassemble le plus grand nombre de joueurs dans un monde où la nature a repris ses droits. Mais lors de la sortie de sa douzième extension, tous ceux qui s’étaient connectés se retrouvent prisonniers du jeu.
Ignorant comment ils sont arrivés là et s’ils pourront en sortir un jour, beaucoup perdent la volonté
d’avancer. Mais Shiroe, un des joueurs les plus connus et les plus respectés du jeu refuse d’abandonner. Aidé de ses compagnons Akatsuki et Naotsugu, il va tenter de convaincre les «Aventuriers» de ne pas se laisser abattre et de bâtir une nouvelle société dans ce monde virtuel qui est maintenant le leur.


Log Horizon... Ou le livre qui n'a pas eu de bol ! Est-ce que quelqu'un a déjà réussi à profiter d'un livre, à l'aimer et le comprendre à 100% pendant un déménagement ?
Non parce que si oui...
QU'IL PARLE MAINTENANT OU SE TAISE A JAMAIS.
Personne?
animation disney channel frederator lilo lilo & stitch

Dès que j'avais un peu de temps, j'essayais de me plonger dans le livre mais, au bout de 20 lignes, immanquablement, je me mettais à penser à une chose qui n'était pas encore réglée... Et forcément, même en me concentrant je n'arrivais à penser à rien d'autre ! Donc je me levais pour aller faire ce truc (un truc chiant, toujours, sinon c'est pas drôle.) ce qui me conduisait à me rendre compte qu'autre chose avait besoin d'être fait etc etc.
Bref.

Log Horizon a donc été le malchanceux qui a dû m'accompagner ces deux dernières semaines et on peut dire qu'il ne s'en sort plutôt pas mal ! J'ai encore passer un bon moment avec ce light novel de chez les éditions Ofelbe. Malgré tout, j'ai très largement préféré Sword Art Online, découvert grâce à la même maison d'édition il y a peu, et qui m'a rendue totalement accro. Pour les curieux, chronique ICI.

Ce que j'ai aimé :
  • Le livre objet est vraiment top. Des pages illustrées en noir et blanc tout au long du livre présentent chaque personnage d'une manière plus précise, chose que j'aime beaucoup ! Par contre je n'aurais pas dis non à quelques illustrations de scènes en plus, même si on en trouve déjà quelques-unes, pour rendre la lecture encore plus vivante. Mais surtout, au début et à la fin du livre, on trouve des pages entièrement illustrées en couleur qui se déplient. J'étais comme une mioche.
    http://s2.favim.com/orig/28/cute-gif-up-wow-Favim.com-238440.gif
  • Pour le coup, c'est une chose que j'ai préféré à Sword Art Online : les personnages et les relations entre ces derniers. Ils ont tous une personnalité qu'ils affichent haut et fort dans le « jeu » alors qu'on sent que la vérité les concernant est bien plus complexe. Ils sont attachants tout en restant mystérieux et, alors que j'ai terminé le tome 1, je sens qu'il me reste encore beaucoup à découvrir sur chacun d'entre eux.
  • Naotsugu... C'est le gros lourd de base avec une passion affichée pour les petites culottes et des airs de gros bourrin... A premier abord. Puis très vite on se rend compte que c'est lui qui apporte tout le fun à ce livre. C'est un personnage drôle et aussi très... Enfin on ne peut pas ne pas l'aimer malgré ses gros défauts en fait ! Sa relation avec Akatsuki, un petit bout de femme qui se bat comme un ninja et qui passe son temps à le cogner... Ça vaut vraiment le détour, c'est tout.

Ce que je n'ai pas aimé :
  • Si Log Horizon est parfois vraiment très drôle j'ai eu deux gros soucis. Le premier est le rythme : c'est assez lent et, heureusement qu'on a plaisir à suivre les personnages en eux-mêmes car l'histoire n'est pas vraiment captivante malheureusement. Le second souci a été pour moi les enjeux du livre. Je crois que j'ai eu du mal à être happée par l'histoire tout simplement parce que les enjeux ne sont pas vitaux. En gros, les personnages ne cherchent pas à atteindre un objectif qui les ferait sortir du jeu comme dans SAO. Ils ne risquent pas non plus de réellement mourir au combat ; si ils meurent, ils réapparaîtront dans le jeu. Du coup... Ben... Voilà quoi.
    Afficher l'image d'origine
Bref, Log Horizon est tout de même un livre que j'ai apprécié, malgré le déménagement qui m'aura franchement ralentie. Si le fond du livre ne m'a pas réellement captivée faute d'enjeux de taille, j'ai vraiment beaucoup aimé les personnages et j'ai très envie de découvrir l'évolution de leurs relations.
Log Horizon est très intéressant à découvrir car il s'attarde sur les réactions humaines des joueurs se retrouvant coincés dans un monde virtuel, se penchant sur leurs façons de s'adapter ainsi que sur la manière dont un tel monde peut affecter les personnalité de chacun.


Merci aux Editions Ofelbe et à Guillaume pour leur confiance.  

Commentaires

  1. Je ne sais pas si ce livre me plairait mais en tout cas je suis faaaan de tes gifs olala

    RépondreSupprimer
  2. Un livre qui m'a l'air plutôt sympas. Et hop, un de plus dans ma Wishlist.

    RépondreSupprimer
  3. Il me faisait bien envie, puis j'ai lu une chronique qui était trèèèèès mitigée, donc j'avais abandonné l'idée, mais du coup, je ne sais pas, je ne sais plus...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Des Elles et un ascenseur - Colline Larêverie

Auteure : Colline Larêverie Illustratrice :Anne-Soline Sintès 304 pages - 17.00 €
Des Elles et un ascenseur est un roman qui m'aura beaucoup touchée; beaucoup plus, peut-être, que je ne l'aurais voulu. L'auteure m'aura collé une gentille claque afin de me remettre les idées en place et, vraiment, c'est une bonne chose.
{Résumé} Imaginez-vous : jeune maman lessivée, trentenaire sous employée et sous payée, belle-mère blasée, artiste frustrée et amoureuse désenchantée. Vous y êtes ? Alors maintenant, imaginez qu’une parfaite inconnue vous propose de gérer intégralement votre vie à votre place : vous répondez quoi, en toute honnêteté ? Et bien moi, j’ai accepté… Un roman « feel good » drôle, léger et poétique qui fait la part belle aux personnages féminins.
L'héroïne, c'est un peu nous, aussi. 
Alors oui, ce roman m'a touchée, et ce, dès le début. Je dois admettre que je n'ai pas réussi à le lire dès la première fois. En effet, très vite aprè…