Accéder au contenu principal

L'été où je suis devenue Jolie - Jenny Han


Couverture de L'Été où je suis devenue jolie, Tome 1
Auteur: Jenny Han
Éditions: Albin Michel
Résumé: Comme chaque été, Belly, sa mère et son frère passent les vacances chez Susannah et ses deux fils, Conrad et Jeremiah. Belly est très attirée par le sombre Conrad, même s’il reste indifférent à elle. Sous le soleil éclatant, les nuages pointent à l’horizon : Belly tombe follement amoureuse de Conrad qui accumule les conquêtes sous ses yeux. Jeremiah se déclare à Belly qui le considère comme un ami. Et entre les pichets de thé glacé, les baignades nocturnes, le sel de l’océan sur la peau, un drame couve. Belly dont le cœur bat la chamade, sent que quelque chose va changer, pour toujours…
104893-Summer-Gif

J'ai ENFIN lu L'été où je suis Devenue Jolie de Jenny Han !
Ça fait juste deux ans que je veux le faire...

Je suis d'une efficacité à faire peur, je sais.

BREF ! Je ne veux pas faire ma miss météo mais en ce moment le temps devient doucement pourri chez moi. Du coup je me suis dépêchée de le sortir de ma PAL avant que l'été ne soit terminé. Et c'était... Juste... Trop mignon.
Mignonitude en puissance chez les personnages, les situations, les sentiments, les souvenirs.... 

Mignon comme ça: 
baby animated GIF

Ou comme ça:

Ou encore comme ça:
 love animated GIF


Comme tous les ans, Belly, son frère et sa mère font leurs valises direction la plage, et plus spécialement ils se rendent chez Suzannah et ses deux fils où ils vivent le temps d'un été. 
Cette année, alors qu'elle a 15 ans, elle retrouve la chambre qu'elle connaît depuis toujours, Suzannah, qu'elle aime comme une deuxième mère et Conrad et Jeremiah, les fils de cette dernière, avec lesquels elle a grandi chaque été depuis qu'ils sont enfants.
Sauf que cet été est différent, cet été Belly a changé et les garçons vont très vite le remarquer...

Ce que j'ai aimé:

- L'héroïne connait déjà tout le monde.  La rencontre avec Jeremiah et Conrad a déjà eu lieu lorsque le livre débute ce qui, dans un premier temps, m'a un peu dérangée. J'ai eu peur de ne pas réussir à m'attacher aux relations puisqu'elles s'étaient déjà créées sans moi. Finalement, ce ne fut pas le cas puisque l'auteur intègre de nombreux retours en arrière pour  nous permettre de comprendre la dynamique des relations ainsi que l'origine de l'amitié des personnages. Finalement, cela nous permet d'arriver au moment intéressant: celui où les liens évoluent vers autre chose, que ce soit positif ou négatif.
- L'importance de l'amitié, l'amour et la famille. Jenny Han ne nous offre pas uniquement une petite romance légère pour l'été mais tisse les bases d'une histoire qui saura évoluer sur plusieurs plans, tant au niveau amoureux que familial ou amical. Aucune de ces dimensions importantes n'est abandonnée au profit d'une autre ce qui nous permet de nous attacher à plusieurs pans de l'histoire tout comme aux personnages légèrement plus secondaires comme les mères des ados.
- L'été qui transpiiiire par toutes les pages! Ahhh j'aime les romances YA qui se passent le temps d'un été. On a chaud rien qu'à lire; on pourrait presque sentir le sable entre nos orteils et l'odeur de la plage... Enfin sans les inconvénients (Mais si vous savez, le sable qui se glisse dans des endroits compliqués, les coups de soleil sur le nez et les coquillages coupants qui décident de sortir du sable juste à l'approche de notre charmant peton).
- Lorsque l'on remonte dans les souvenirs de Belly, elle peut être parfois très jeune. Jenny Han a su parfaitement exprimer ce que, je pense, presque toutes les gamines ressentent (et du coup ce qu'on a surement presque toutes ressenti). Vous savez quand vous êtes enfants et que quelque chose vous fait de la peine (être rejetée par les plus grands, se taper la honte en se vautrant comme un phoque sur le canapé de la pub (haha pardon), voir que les adultes vous pensent incapable de comprendre quoi que ce soit...), souvent, à un certain âge on a tendance à ne surtout pas vouloir montrer que ça nous touche. Du coup, on pique des crises com-plè-te-ment ridicules, exagérées, injustifiées... Bref, pour une fois une gamine dans un livre (ou ancienne gamine ici) se comporte comme une enfant normale et c'est plutôt attendrissant.


 HAHAHAHAHAHAHAHAHA je l'aime.

Ce que je n'ai pas aimé:

- Jenny Han et moi dans la vie on serait ces copines qui sont contentes de se voir quand elles se croisent mais qui savent très bien qu'elles ne deviendront jamais de vraies amies. Je ne sais pas POURQUOI, mais son écriture, même si elle est de qualité, manque d'un petit quelque chose pour me séduire définitivement.
- J'ai vraiment du mal avec ces couvertures... J'aime les couvertures ridicules cheesy tout ça... Mais là c'est juste... Je ne sais pas qui est sensé être le mec à droite mais je n'arrive VRAIMENT pas à l'imaginer être Conrad Ou Jeremiah. C'est le souci avec ce genre de couverture: soit on arrive à se projeter avec les "modèles" et tout va bien, soit on n'y arrive pas et on fait comme moi, on pose son pouce sur la tête de celui qui pose pour ne pas souiller l'image du personnage parfait qu'on a créé dans son cerveau dérangé.
Bon, cela dit, il existe pire hein...


Des yeux... Des cheveux...
Doux Jésus.




BREF! Un livre adorable, rapide à lire et juste parfait pour l'été! Le petit bonheur en plus c'est que, pour les courageux, on peut en lire un par an pendant 3 étés de suite pour rester dans l'ambiance! Courage que bien sur, je n'aurai jamais. J'ai besoin d'été en hiver ma bonne dame!


my gif frozen wdas olaf in summer frozen spoilers i knew this was in the song because i read the script but i completely burst out laughing anyway
my gif frozen wdas olaf in summer frozen spoilers i knew this was in the song because i read the script but i completely burst out laughing anyway
my gif frozen wdas olaf in summer frozen spoilers i knew this was in the song because i read the script but i completely burst out laughing anyway

Commentaires

  1. Une saga qui me tente depuis des lustres...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu l'intégrale il y a quelque temps en librairie.. J'ai hésité et au final je ne l'ai même pas pris..

    RépondreSupprimer
  3. Cette saga me fait envie depuis super longtemps !
    Pauline

    RépondreSupprimer
  4. Yeaah trop contente qu'il t'ait plu :D La couverture me choquait pas mais maintenant que je la regarde attentivement je la trouve bof aussi haha. La suite est super aussi, j'espère qu'elle te plaira !

    RépondreSupprimer
  5. Le premier toma m'avait bien plu, mais la suite... En fait, je n'ai pas accroché avec l'héroïne, qui m'a agacé à de nombreuses reprises et que je ne trouvais pas mature du tout^^' Mais j'espère que la suite te plaira :D

    RépondreSupprimer
  6. J'ai adorééééééé les deux premiers tomes, et faut vraiment que je lise le troisième qui traîne dans ma PAL depuis l'an 40

    RépondreSupprimer
  7. Je me laisserai bien tenter par l'intégrale en VO. Mais si jamais je n'aime pas.... Je me retrouve avec 3 livres au lieu d'un.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Des Elles et un ascenseur - Colline Larêverie

Auteure : Colline Larêverie Illustratrice :Anne-Soline Sintès 304 pages - 17.00 €
Des Elles et un ascenseur est un roman qui m'aura beaucoup touchée; beaucoup plus, peut-être, que je ne l'aurais voulu. L'auteure m'aura collé une gentille claque afin de me remettre les idées en place et, vraiment, c'est une bonne chose.
{Résumé} Imaginez-vous : jeune maman lessivée, trentenaire sous employée et sous payée, belle-mère blasée, artiste frustrée et amoureuse désenchantée. Vous y êtes ? Alors maintenant, imaginez qu’une parfaite inconnue vous propose de gérer intégralement votre vie à votre place : vous répondez quoi, en toute honnêteté ? Et bien moi, j’ai accepté… Un roman « feel good » drôle, léger et poétique qui fait la part belle aux personnages féminins.
L'héroïne, c'est un peu nous, aussi. 
Alors oui, ce roman m'a touchée, et ce, dès le début. Je dois admettre que je n'ai pas réussi à le lire dès la première fois. En effet, très vite aprè…