Accéder au contenu principal

The Book of Ivy

Auteur: Amy Engel
Éditions:  LUMEN
4ème de couverture:

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

***

Lumen, très cher Lumen... C'est la deuxième fois que tu me présentes une héroïne que je rêverais de connaître dans la vraie vie. C'est la 2ème fois que tu me rends accro à un livre au point que j'ai envie de démissionner de mon travail juste pour ne pas être interrompue dans ma lecture (haha). Après l'EXCELLENT In The After, tu m'as permis de découvrir une nouvelle merveille: The Book Of Ivy.

Je demande une minute de silence pour savourer la couverture et le résumé svp.



Le résumé sur la 4ème de couverture me semble juste parfait donc je n'en rajouterai pas...

Ce que j'ai aimé:
- Ivy, le personnage principal, MA COPINE. Depuis son enfance, sa famille prévoit de renverser le pouvoir et c'est à elle que revient la tâche de tuer Bishop, le fils du président. Ca tombe bien, c'est lui qu'elle va devoir épouser alors qu'elle n'a que 16 ans. La psychologie de ce personnage est superbement travaillée par Amy Engel, l'auteur. Ivy est finalement une ado comme les autres au fond d'elle, mais elle ne peut malheureusement pas se l'autoriser. Le problème quand on a un secret comme celui-là, c'est que les mensonges se succèdent et il est difficile de savoir qui l'on est réellement. Le problème, quand on vit dans une société où le mariage forcé à 16 ans est une réalité, c'est que l'on n'a plus vraiment le temps d'être extérieurement l'ado que l'on est intérieurement. Donc, bon, tout ça pour dire que malgré tout, Ivy, elle gère la fougère... OKAY?! Elle est incroyablement attachante et parfois on pourrait se dire "NON MAIS POURQUOI TU FAIS CAAAA?!": sauf que c'est le genre de pensées qui nous effleurent 2 minutes... Jusqu'à ce qu'on réfléchisse à sa vie, à son passé, à sa famille et alors on la comprend. C'est l'un des plus grands atouts de l'écriture. L'auteur décrit suffisamment bien les personnages et situations ce qui permet au lecteur de se mettre dans la peau du personnage principal et de ne pas le juger, mais plutôt de le comprendre.
- Le côté "conditionnement" pavlovien. (Mais qu'est ce qu'elle nous dit?!). Bon, (attention c'est le moment où vous risquez de vous ennuyer donc vous avez le droit de sauter ce point). Petit rappel: gentil petit Pavlov est un chercheur russe qui étudiait le conditionnement, dans le temps jadis. Grosso modo: il a fait une expérience avec un chien. A chaque fois qu'il lui apportait à manger, il faisait résonner une cloche. Cela a duré un moment. Sauf qu'un jour, monsieur fait résonner la cloche sans apporter à manger ET LA C'EST LA REVELATION LES AMIS: Le chien se met quand même à saliver, alors qu'il n'y a aucune nourriture à l'horizon. BOUM! Réflexe pavlovien. Et bien cette idée de conditionnement, on la retrouve dans la famille de Ivy et j'ai trouvé ça très intelligent mais je n'en dirais pas plus car les spoilers, c'est le mal. Je sais, je sais, ce point était naze, mais il fallait bien que mes études de psycho me servent un jour dans la vie... PARDON
- Bishop... Seigneur Dieu.
- Une histoire d'amour comme je les aime. AHHHH JE VIIIBRE DE LOVE! (et je suis un peu énervée, excusez-moi. C'est l'effet Ivy... Je n'ai jamais su me tenir de toute façon vous avez l'habitude..)
- La fin quoi... NAN MAIS LA FIN!





Ce que je n'ai pas aimé:
- J'ai aimé le livre tout le long mais c'est vrai qu'au début, j'ai trouvé que c'était une dystopie comme les autres: agréable, bien écrite mais avec des idées qu'on connaît (trop?) bien. Et puis le livre avance et la magie opère.
- Attendre le tome 2................

***

BREF, encore un coup de coeur! Hop! Non mais ne faites pas cette tête, je vois bien que vous êtes incroyablement inquiets pour moi "OH MON DIEU! Reste t-il de la place pour moi, panda, dans son coeur?!"
Vous savez, maman vous aime tous à égalité et aura toujours de la place pour vous... (pardon, je m'égare).

Je vous le conseille complètement, jetez-vous sur ce livre les yeux fermés (quoi que ce serait dommage de ne pas savourer une telle couverture...).


A lire si: Vous aimez les dystopies ne serait-ce qu'un tout petit peu.
A ne pas lire si: Vous en avez un peu marre de ces univers dystopiques à plusieurs tomes avec une fille comme personnage principal. Non mais certes, j'avoue, on en a vu beaucoup. Mais bon, celui là est "vachement plus mieux".

Merci aux Editions LUMEN pour ce livre!

Commentaires

  1. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Il me fait déjà tellement envie ce bouquin ! T'as pas le droit d'en rajouter autant ! Mon compte en banque il te hait, il te hait à la folie ! MAIS JE LE VEUX !

    Et puis Pavlov <3

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vraiment plus que hâte de lire ce livre ! C'est décidé, dès qu'il sort, je me jette dessus !!!

    RépondreSupprimer
  3. Oui j'ai entendu de jolies choses de celui ci. Peut etre un jour !

    RépondreSupprimer
  4. Olala, je le veux trop ce livre !

    RépondreSupprimer
  5. PFFFF ! Mais comment j'ai envie de me jeter dessus maintenant ! Bravo, hein, je te félicite pas. Je sens que ça va être grandiose ce bouquin. Mais après Le Secret de l'inventeur qui était méga bien mais méga frustrant, j'ai déjà peur de la fin, hihihi.
    PS : Le gif Buffy à la fin, priceless ! <3

    RépondreSupprimer
  6. Lire ton blog me permet d'avoir ma dose de rire chaque jour :D bon, je crois bien que je vais me l'acheter, même si je sens que tout ce que tu dis vas me torturer (surtout d'attendre la suite, si ce livre est trop bien) !

    RépondreSupprimer
  7. Mondieumondieumondieu il me FAUT ce bouquin. C'est médical.

    RépondreSupprimer
  8. Ce livre me faisait déja terriblement envie... tu viens de me finir de me convaincre de le mettre en haut de ma wish-list. :)

    RépondreSupprimer
  9. Il est noté depuis l'annonce de sa sortie :D J'ai tellement hâte ! Puis, franchement, ta chronique changerait l'avis du plus irréductible d'entre nous ! Genre, d'un coup, c'est comme si avoir ce roman était un besoin vital ! Et c'est quand même méchant, parce qu'il ne sort QUE la semaine prochaine...

    RépondreSupprimer
  10. Tu me donnes trop envie de le découvrir :D
    PS : j'adore les émoticones xDDD

    RépondreSupprimer
  11. Ahhhh! Je veux tellement le lire! C'est trop dur d'attendre jusqu'au 5 mars :'(

    RépondreSupprimer
  12. A sa sortie je me suis dis qu'il avait l'air sympas et ta chronique est la premiere que je lis a propos de ce livre. Maintenant dans ma tete ca s'est terminé en "ok je le veux" grrr!!

    RépondreSupprimer
  13. Est-il utile de dire que ta chronique donne tout simplement envie de SE JETER SUR CE BOUQUIN?
    Il me le FAUT. VRAIMENT.

    RépondreSupprimer
  14. Ta chronique est une tuerie meuf. Admiration totale

    RépondreSupprimer
  15. Il me tente énormément !! J'ai hâte de le lire et j'espère aimer autant que toi :)

    RépondreSupprimer
  16. Voilà donc je me mets à genoux devant toi et je te salue ! Je te voue mon admiration la plus sincère pour ta chronique qui fait beaucoup trop envie ! Je le veuuuuuuux

    RépondreSupprimer
  17. Eh beeeh tu es très enthousiaste dis moi ! J'ai lu 20 pages ce matin et j'adore déjà. Je sais pas pourquoi, je sens que ça va être un coup de coeur x)

    RépondreSupprimer
  18. Je l'ai lu, ma chronique arrivera et Dimanche mais voilà comme toi j'ai juste adoré adoré adoré *.* Attendre 2016 pour la suite va être très long !!

    RépondreSupprimer
  19. Anne-So, je me suis retrouvée dans tous tes gifs pour la fin... J'ai eu exactement la même réaction ! Pourquoi tant de douleur dans ce monde, pourquoi ??
    Je pense avoir aimé ce livre autant que toi, et j'adore la manière dont tu présentes ta chronique ^^
    Bref, merci pour ce petit moment de bonheur :) <3

    RépondreSupprimer
  20. Je ne suis pas transportée comme toi.. j'ai bien aimé hin! mais sans plus..

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Des Elles et un ascenseur - Colline Larêverie

Auteure : Colline Larêverie Illustratrice :Anne-Soline Sintès 304 pages - 17.00 €
Des Elles et un ascenseur est un roman qui m'aura beaucoup touchée; beaucoup plus, peut-être, que je ne l'aurais voulu. L'auteure m'aura collé une gentille claque afin de me remettre les idées en place et, vraiment, c'est une bonne chose.
{Résumé} Imaginez-vous : jeune maman lessivée, trentenaire sous employée et sous payée, belle-mère blasée, artiste frustrée et amoureuse désenchantée. Vous y êtes ? Alors maintenant, imaginez qu’une parfaite inconnue vous propose de gérer intégralement votre vie à votre place : vous répondez quoi, en toute honnêteté ? Et bien moi, j’ai accepté… Un roman « feel good » drôle, léger et poétique qui fait la part belle aux personnages féminins.
L'héroïne, c'est un peu nous, aussi. 
Alors oui, ce roman m'a touchée, et ce, dès le début. Je dois admettre que je n'ai pas réussi à le lire dès la première fois. En effet, très vite aprè…