Accéder au contenu principal

Edgar Sacré Lascar

Auteur: Marcus Sedgwick
Editions: Bayard jeunesse
4ème de couverture:
Bavard, vantard, un peu trouillard... Voici Edgar!
Au château d'Autrepart, vit une famille bizarre: Lord Valvigne, le célèbre inventeur de la roue carrée; Lady Menthalo, sorcière à la retraite, autrefois redoutée pour son terrible sort des verrues violettes. Solstice, leur fille, qui passe son temps à composer des poèmes tristes. Et leur fils, Hellébore, qui ne se déplace jamais sans son singe, Pote. Heureusement, Edgar, un corbeau centenaire, veille sur cette bande d’hurluberlus. Et depuis peu, il y a fort à faire: une terrible créature à écailles erre autour du château tandis que les servantes disparaissent l'une auprès l'autre...


Le livre objet:
Ahhhh j'adore!! J'adore la couleur, j'adore les dessins de la couverture, j'adore le format, j'adore les débuts de chapitre j'adore le fait que la tranche des livres soit noire et j'adore les dessins à chaque page. Bref! PAR-FAIT!
***

Pas besoin de résumé à ma sauce puisque la quatrième de couverture me semble très bien! Moi qui ne les lis jamais, les résumés, je dois avouer que lorsque j'ai commencé le livre, j'étais persuadée que cet Edgar était un petit garçon! J'ai donc été surprise au départ et puis finalement, j'adore l'idée d'un corbeau comme narrateur!

Ce que j'ai aimé:
- Bon, le livre objet, clairement! Comme énoncé ci-dessus, j'aime absolument tout; vous pourrez trouver des photos à la fin de l'article!
- L'ambiance dans la famille. Tout le monde est complètement à l'ouest d'une manière ou d'une autre que ce soit le père complètement happé par ses expériences déjantées, la mère qui ne pense qu'à elle, le fils totalement perché. Finalement, seule Solstice, la fille de la famille amoureuse de poésie sombre est un tant soit peu normale. J'ai aimé ces personnages décalés vivant dans un château dans lequel il se passe des choses étranges. Finalement, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à la famille Adams (pour enfant quoi) à travers les pages de ce bouquin.

- Edgar, évidemment. Seul personnage qui semble avoir la capacité de réfléchir, ce (très) vieux corbeau vit dans le château depuis très longtemps, plus encore que la famille elle-même. Sous ses airs blasés et parfois hautains il semble être l'ange gardien de la famille, veillant toujours sur eux malgré son incapacité à le leur faire comprendre!

Ce que je n'ai pas aimé:
- J'aurais pu citer le fait qu'il ne fasse que 230 pages (et vu que j'adore, c'est trop court et ça passe trop vite!), sauf que c'est un livre pour enfant et c'est un format totalement adapté donc finalement, je ne peux pas me plaindre!

Bref! Moi qui avait une grosse envie de littérature jeunesse je ne suis vraiment pas déçue! Je suis tombée totalement amoureuse de cette série et j'ai dévorer les 2 premiers tomes en 2 après-midi! J'ai hâte de me procurer les 2 suivants (et le 5ème dès qu'il sortira!). Il y a quelque chose de doux dans leur folie qui rend cette famille très attachante et c'est pour cette raison que je conseille Edgar sacré lascar aux petits comme aux plus grands!

A lire si: Vous avez envie de littérature jeunesse dans une ambiance doucement goth (adapté à la vie dans un château finalement) rapide à lire mais hyper agréable.
A ne pas lire si: Les livres, jeunesse ou non, qui se lisent en 2h, vous donnent l'impression de perdre votre argent...

 (Vous les voyez les tranches noireeeeeeeesssss heinnnnnnn?)



Commentaires

  1. Wuoooo je connaissais pas du tout et ça me donne bien envie! En gros bébé de 25 ans, biberonnée aux dessins animés j'ai même pas peur des livres jeunesses. Comme tu le dis, celui ci est clairement ambiancé Famille Adams, je file sur livraddict voir a quoi ressemblent les autres =)

    RépondreSupprimer
  2. Oh tu as raison, j'adore les images aussi, il donne vraiment envie d'en découvrir plus ! Merci de la découverte !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout ce livre !
    J'aimerais beaucoup le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  4. Je vais finir par faire des économies, placées dans une boîte sur laquelle il y sera marqué : "Economie pour les livres qu'Echos de Mots me donne envie de lire" si je ne veux pas que mon porte-monnaie râle ! Ce petit livre à l'air vraiment très chouette à découvrir, et j'espère en avoir la possibilité

    RépondreSupprimer
  5. Heu, coucou, je le veux ? Non mais ça m'a l'air d'être une sacrée petite bombe, et le côté famille Adams n'est pas pour me déplaire ! En plus, il semble juste canonissime alors je le note touuuuut de suite !

    RépondreSupprimer
  6. Ohlala, ça a l'air très chou :D Cela me fait un peu penser à La famille Adams :D la fille ressemble un peu à Mercredi :D

    RépondreSupprimer
  7. J'adore le titre de ce roman, rien que pour ça j'ai envie de le lire
    C'est grave quand même

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Félicratie : Un roman post-apocalyptique hilarant signé H. Lenoir

  Autrice  : H. Lenoir Éditions : Sarbacane   ALERTE ! ALERTE  ! Pépitasse hilarante en vue ! Tu aimes les récits post-apocalyptiques et barrés ? Reste dans le coin copain !  😊 Résumé : «Je m’appelle Yacine, j’ai 16 ans et mon boulot, c’est animal domestique pour extra-terrestres. Parce qu’ils ont gagné, ces couillons. Ils ont envahi la Terre. Et comme leur seul point faible, ce sont les poils de chat, ben croyez-moi qu’on n’a pas le cul sorti des ronces.»   Bon. Tu as sauté le résumé pour une obscure raison ? Retourne le lire, patate ! Déjà parce qu’il est hyper drôle et original mais surtout parce qu’il donne vraiment le ton ! La narration alterne entre deux personnages:  Yacine et Rosamonde. Yacine est un adolescent pas forcément super courageux qui s’était presque habitué à son nouveau statut d’ animal de compagnie pour alien. Il faut dire que les humains (enfin les humains restants parce que les nouveaux venus ont fait un gros, très très très gros ménage) ne son

Cendrillon 2.0 : Le conte de fée d'une fangirl 100% geek !

 Autrice : Ashley Poston Éditions : Lumen   Résumé : Et si Cendrillon était une fan, une vraie ? La jeune Elle Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c'est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d'Elle et de milliers de fans historiques du chef-d'œuvre, c'est intolérable. Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s'assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence

Le Garçon qui savait tout ... et surtout, comment nous charmer ! Un roman de Victoria Forester

  Autrice  : Victoria Forester Editions  : Lumen   ATTENTION CECI EST UN TOME 2. RISQUE DE SPOILERS    Le problème, avec les seconds tomes de trilogie, c’est qu’ils tombent souvent à plat. Et bien les copains, ce n’est pas le cas pour Le garçon qui savait tout  ! Youpi !   Résumé  : Piper sait tout faire ! Avec son ami Conrad, petit génie absolu, elle a monté une équipe d'enfants aux pouvoirs extraordinaires qui vont vous étonner ! Il est une légende qui parle d'une mystérieuse jeune fille, capable de voler, et d'un garçon qui saurait tout, absolument tout. La prophétie est formelle : à eux deux, ils auraient le pouvoir de changer le monde... Le garçon, c'est Conrad Harrington III. La fille, Piper McNimbus. Tous deux se sont échappés de la prison de haute sécurité la plus secrète de tout le pays, réservée aux enfants dotés de pouvoirs exceptionnels. Désormais installé à la campagne chez les parents de Piper, Conrad apprend sa propre mort un soir