Accéder au contenu principal

Me and Earl and The Dying Girl

Auteur: Jesse Andrews
Editions: Amulet
4ème de couverture (ou plutôt résumé made in Goodreads^^)
Greg Gaines is the last master of high school espionage, able to disappear at will into any social environment. He has only one friend, Earl, and together they spend their time making movies, their own incomprehensible versions of Coppola and Herzog cult classics.Until Greg’s mother forces him to rekindle his childhood friendship with Rachel. Rachel has been diagnosed with leukemia—-cue extreme adolescent awkwardness—-but a parental mandate has been issued and must be obeyed. When Rachel stops treatment, Greg and Earl decide the thing to do is to make a film for her, which turns into the Worst Film Ever Made and becomes a turning point in each of their lives.
And all at once Greg must abandon invisibility and stand in the spotlight.



Le Livre Objet:
Il est pas trop beau? Il est pas trop coloré, trop original? En plus, sa couverture a un petit grain qui lui donne une particularité agréable.
De plus, chaque titre de chapitre est joliment illustré. J'adore ces détails!

***

Me and Earl and the Dying Girl fait partie de ces livres dont il est difficile de faire l'éloge tout en étant satisfait des mots employés.

Greg Gaines est un lycéen qui se donne pour mission au lycée de ne surtout pas attirer l'attention car qui dit attention dit potentiels problèmes avec les autres. Son seul ami, Earl, le type le plus impoli qu'on ait jamais vu dans un livre YA, partage la même passion que Greg: le cinéma. C'est donc tout naturellement qu'ils s'amusent à tourner des films (sur la base de leurs classiques préférés) depuis qu'ils sont enfants. Cette petite vie tranquille et bien réglé, à Greg, et bien ça lui allait très bien. Sauf que voilà, il a fallut que sa mère s'en mêle. Il a fallut qu'elle lui annonce que Rachel, cette fille dans son lycée, avait une leucémie. Il a fallut qu'elle lui dise d'aller la voir. Et rapidement comme ça, tout change...

Ce livre est vraiment différent de ce qu'on lit habituellement. Greg, le personnage principal, a cet humour décalé que j'aime retrouver chez certains personnages. Quand j'ai ouvert le livre j'ai cru qu'il parlerait de 2 amis qui tomberaient tous les 2 amoureux de cette même fille qui va mourir. Et bien j'me suis bien plantée (et tant mieux!).



Ce que j'ai aimé:
- La manière dont le cancer est traité: on est pas dans un livre de John Green qui va nous faire pleurer pendant 4 jours. On n'est pas non plus dans un livre plein d'optimisme où l'on sent qu'un miracle va se produire. On n'est encore moins dans un livre mélodramatique. On est dans la "vraie" vie (ouais enfin dans la mesure où c'est un livre haha) où les sentiments sont réels et où le personnages principal ne s'épanche pas sur ses sentiments pendant des plombes. On suit juste Greg, un peu paumé dans la vie en général et face à la leucémie de Rachel en particulier. On suit cet ado qui ne sait pas ce qu'il doit ressentir et qui n'est d'ailleurs par sur de ressentir quoi que ce soit.
- Le personnage principal, c'est Greg, pas Rachel. Du coup, le livre ne tourne pas autour de son cancer et finalement en cela le titre est vrai. Me, Earl and the Dying Girl est un titre annonce finalement l'ordre d'importance des sujets principaux du livre.
- Earl, mon chouchou.
- Il y a des petites choses qu'on ne voit nulle part ailleurs par exemple: quand Greg rapporte une discussion qu'il a eu, comme il veut devenir réalisateur, il les écrit comme dans un scénario et non pas comme un dialogue "normal". Tiens d'ailleurs, ce livre ne "suit" pas vraiment la vie de Greg; c'est lui qui écrit ce bouquin pour raconter son histoire. D'ailleurs il est très critique à ce propos disant pour résumé, qu'il sent qu'il écrit de la merde et qu'on est un peu bizarre si on continue notre lecture.. Voilà. (du coup, il FAUT lire la "note de l'auteur" au début hein!^^)

Ce que je n'ai pas aimé:
- Rien

Bref, je n'ai pas spécialement envie d'en dire trop parce que tout ce qu'on découvre dans ce livre s'avère être une agréable surprise et je ne veux vous en gâcher aucune.

A lire si: Vous avez envie d'un assez court contemporain réaliste, drôle et pathétique de vérité à la fois...
A ne pas lire si: Depuis Nos Etoiles Contraires, la mode est aux livres sur les ado et le cancer et ça vous gonfle? ET BEN ON S'EN FOUT PARCE QUE CE LIVRE N'EST PAS SUR LE CANCER ALORS LISEZ LE!




Pour l'acheter en VO:




Pour l'acheter en VF avec sa couverture bien dégueulasse:




Si vous vous voulez voir la bande-annonce avant... Ce qui n'a pas de sens selon moi mais vous avez le droit d'être des fifous...

Commentaires

  1. Pas tout à fait le registre que je lis habituellement, mais tu le vends bien alors... je me laisserai peut être tenter lorsqu'il sortira en vf!

    RépondreSupprimer
  2. Haha j'adore le "A ne pas lire si" xD
    Il a l'air cool *O* Je le rajoute à ma wish^^

    RépondreSupprimer
  3. tu me donnes envie :O surtout la comparaison avec les livres de john green xD
    (puis bon j'veux pas me manger un coup sur la tête xD )

    RépondreSupprimer
  4. *note consciencieusement le titre du livre sur sa liste de Noël, ladite liste ne contenant que des livres*
    *compte le nombre de livres sur sa liste de Noël, et trouve 28*
    *désespoir*

    RépondreSupprimer
  5. Je note, je note, je 'n’ai pas très envie de me recevoir le livre dans le figure, surtout que vu comment tu en parles il a l'air super cool :D
    (qu'as-tu contre les livres parlant du cancer ? c'est un sujet très joyeux !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha dans l'idée je n'ai rien contre. C'est juste que dans celui là, le sujet est traité d'une manière très réaliste. :)
      Allé, note le bien sinon je débarque chez toi avec un annuaire! mouhaha

      Supprimer
  6. Read the book ! Mouahaha j'adore <3

    RépondreSupprimer
  7. c'est sympa d'avoir quelque chose de différent comme ça. Je ne connaissais pas du tout mais j'adore la couverture !

    RépondreSupprimer
  8. Ah tu m'intrigues avec ce titre... Je note ! Et la couv est effectivement top.

    RépondreSupprimer
  9. C'est tout à fait le genre de livre dont je raffole. Il me le faut absolument !! A 300% !! Je sens déjà que ça va être un coup de cœur, donc je pense pouvoir déjà te remercier pour cette découverte ! ;)

    RépondreSupprimer
  10. J'ai vraiment super envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
  11. Je suis contente qu'il t'ait plu!! J'avais plus qu'adoré, et je le préfère limite à John Green (non, ne me tuez pas pour avoir dit ça)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Un roman magistral : Le Lilas ne Refleurit qu'Après un Hiver Rigoureux - Martha Hall Kelly

Auteure: Martha Hall Kelly Éditions: Charleston 576 pages - 22.50 €

Absolument bluffant.
Résumé: À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Hi…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Des Elles et un ascenseur - Colline Larêverie

Auteure : Colline Larêverie Illustratrice :Anne-Soline Sintès 304 pages - 17.00 €
Des Elles et un ascenseur est un roman qui m'aura beaucoup touchée; beaucoup plus, peut-être, que je ne l'aurais voulu. L'auteure m'aura collé une gentille claque afin de me remettre les idées en place et, vraiment, c'est une bonne chose.
{Résumé} Imaginez-vous : jeune maman lessivée, trentenaire sous employée et sous payée, belle-mère blasée, artiste frustrée et amoureuse désenchantée. Vous y êtes ? Alors maintenant, imaginez qu’une parfaite inconnue vous propose de gérer intégralement votre vie à votre place : vous répondez quoi, en toute honnêteté ? Et bien moi, j’ai accepté… Un roman « feel good » drôle, léger et poétique qui fait la part belle aux personnages féminins.
L'héroïne, c'est un peu nous, aussi. 
Alors oui, ce roman m'a touchée, et ce, dès le début. Je dois admettre que je n'ai pas réussi à le lire dès la première fois. En effet, très vite aprè…