Accéder au contenu principal

Ce Qui Nous Lie

Auteur: Samantha Bailly
Editions: Milady
4ème de couverture:
Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu'elle met à profit pour démasquer les hommes infidèles. Mais au fond, Alice n'aspire qu'à retrouver une vie "normale", celle du bureau, de collègues et des relations simples. Son nouveau poste dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore. Parmi les personnalités qui cohabitent dans l'open space, elle rencontre l'inaccessible Raphaël qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n'arrive pas à percevoir les liens.



Le livre objet: 
Ok.. Parlons de la couverture qui donne juste envie d'avoir ces cheveux et cette coiffure... Quoi? C'est vrai non? Je trouve l'ensemble magnifique et correspondant parfaitement au livre. J'adore. 
***

Pendant tout le livre, dans ma tête c'était un peu...



Oui, car je fais très exactement cette tête quand je m'interroge... Ca vous arrive parfois de lire un livre tout en étant INCAPABLE de savoir si vous l'aimiez ou non?

Dès les premières pages, j'ai cru que j'allais détester ce bouquin de tout mon cœur...

Puis la lecture avance, l'histoire se précise, les personnages se dévoilent et un certain "lien" se crée forcément.... Mais là encore, cette Alice là, je l'aime bien ou j'ai envie de la claquer? Du coup, une fois encore.. Je passe une bonne partie du livre à cogiter sur ce que je ressens plutôt qu'à suivre l'histoire.



Ce que j'ai aimé:
- J'avais l'impression d'être plus qu'un simple témoin dans la vie d'Alice. J'avais l'impression d'écouter les confidences d'une amie et du coup j'ai fini par me sentir proche des personnages et de l'histoire.  Comme si j'aurais pu dire quelque chose aux protagonistes pour influer sur les évènements.
- C'est la première fois que j'arrive à lire un livre se déroulant en France. Je ne sais pas pourquoi, d'habitude ça me bloque comme si, le fait que j'y sois moi-même m'empêche de rêver à travers les pages (je sais, c'est complètement débile. Je suis une nouille au soja). Du coup, si je n'ai pas lâché le livre c'est bien que l'histoire était agréable finalement et que je voulais savoir comment cela finirait.
- L'écriture de Samantha Bailly est très belle, intelligente, parfois poétique et souvent juste. Ça, on ne peut pas lui enlever!

Ce que je n'ai pas aimé:
- Même si je ne me suis jamais vraiment ennuyée, aucun moment ne se distingue vraiment d'un autre dans mon esprit. Je suis toujours restée sur cette note "c'est-pas-mal-mais-bon-mouais".
- Finalement, rien d'épique dans ce livre... Je veux dire, j'aurais pu vivre tout ce qu'elle vit, surtout que son don, même si il est important, il est exploité d'une manière plus "philo" qu'autre chose.


En bref, j'ai pu être "happée" dans l'histoire car j'avais l'impression d'être la confidente de l'héroïne ce qui est un bon point. Le négatif? Ben sa vie, elle n'est pas franchement palpitante ...



A lire si: Vous aimez les contemporains New Adult et les histoires qui se passent près de chez vous.
A ne pas lire si: Pour vous, comme pour moi, le minimum pour un livre c'est de faire rêver et/ou voyager parce que si on voulait du réel, on regarderait Claire Chazal.

Livre gagné chez Between Dreams and Reality ... Blog ICI :)

Commentaires

  1. AH désolée que ça ait été compliqué. J'avais beaucoup aimé celui ci, moi c'est les stagiaires qui m'avaient laissé ce sentiment.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai un très bon souvenir de cette histoire ! J'aime ta chronique <3

    Tu as lu d'autres livres beaucoup de l'auteur ?

    RépondreSupprimer
  3. Haha malgré le fait que tu aimes...Ou que tu aimes pas. Ou un peu quand même, tu m'as donné envie et à la fois pas du tout...Tu comprends le dilemme ?

    RépondreSupprimer
  4. C'est un livre qui me fait à la fois envie et pas envie, la couverture est super belle, mais j'entends plein d'avis contraire sur ce livre, ce qui fais que j'arrive pas à me décider ^_^

    RépondreSupprimer
  5. Je suis un peu comme toi, les livres qui sont trop ancrés dans la réalité j'ai du mal. J'avais entendu beaucoup de bien de ce livre mais je suis pas sûre qu'il pourrait me plaire parce que... je n'aime pas trop les contemporains non plus. Oui je suis chiante :)

    RépondreSupprimer
  6. Jolie chronique :)
    Ce livre me fait très envie rien que par sa couverture ! :)

    RépondreSupprimer
  7. J'adore ton gif de chat <3

    J'ai beaucoup aimé ce livre mais je comprends ton ressenti. Et je suis un peu comme ça pour A kiss in the dark ... Et je n'aime pas trop ça :/

    RépondreSupprimer
  8. Salut, merci pour cette chronique - même si elle ne m'aide pas dans mon choix - qui m'a bien fait rire ! Je voulais le lire (et la couverture m'inspirait bien un sentiment de confiance, faible que je suis...) mais du coup je suis aussi du genre à vouloir rêver et voyager à travers les livres (et être bloquée par le côté "Français" d'un roman, tu n'es pas seule dans ce cas-là) alors je me pose des questions...
    Peut-être le lirais-je un jour, quand l'occasion se présentera.

    Bonne continuation de la part d'une autre nouille au soja !

    RépondreSupprimer
  9. La couverture est juste... (ces trois petits points sous-entendent tous les synonyme de "beau", tu vois ?) Après, y a beaucoup d'avis mitigés, mais vraiment. Autant parfois je lis une chronique où c'est "j'adore", autant d'autre fois, c'est carrément "c'est naze". Hum. Entre autre.
    Booon... On va dire que ce n'est pas une priorité livresque (même si rien que pour la couverture, je serai capable de l'acheter <- ouh la vilaine fille)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Cendrillon 2.0 : Le conte de fée d'une fangirl 100% geek !

 Autrice : Ashley Poston Éditions : Lumen   Résumé : Et si Cendrillon était une fan, une vraie ? La jeune Elle Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c'est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d'Elle et de milliers de fans historiques du chef-d'œuvre, c'est intolérable. Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s'assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence

La Guilde des Aventuriers de Zack Loran Clark & Nick Eliopulos

  Auteurs  : Zack Loran Clark & Nick Eliopulos Éditions : Bayard 434 pages – 15,90€   Résumé : Pierrefranche est l’une des dernières cités survivant à l’assaut des montres qui ont envahi le monde. Différentes guildes y organisent la résistance. Parmi elles, celle des Aventuriers à mauvaise réputation : 1-       Ses apprentis sont recrutés de force 2-       Ses membres meurent jeunes Zed, un demi-elfe aux pouvoirs magiques, est désigné pour rejoindre la guilde des Aventuriers. Son meilleur ami Bock décide alors de se porter volontaire pour l’accompagner. L’intrépide Liza, elle, née d’une famille de nobles, a toujours rêvé d’entrer dans la Guilde. Zed, Brock et Liza vont peu à peu découvrir, derrière les murailles de la ville, un monde aussi dangereux que merveilleux. Or, les Aventuriers sont la dernière ligne de protection de la ville…   Y’a pas à dire, la fantasy jeunesse c’est vraiment ce que je préfère ! Je me suis régalée avec La Guilde des Aventuriers qui e

A Dos d'Oiseaux de Sarah Marquis

    Autrice  : Sarah Marquis Éditions : Michel Lafon 303 pages – 19 ,95€   Bon. Disons le d’entrée… C’est un gros flop pour moi !   Résumé  : Tout commence par une vertèbre de dinosaure envoyée anonymement à Pumilla Isquarm, célèbre exploratrice qui se repose entre deux expéditions dans son chalet perdu au milieu des Alpes suisses... Cette énigme va amener Pumilla et son équipe jusqu'au fascinant désert de Gobi, en Mongolie, dont ils vont découvrir les rites ancestraux, les trafics insoupçonnés, et un lieu mystérieux, Shambhala, censé protéger la Terre.   Il y a quelques temps j’ai décidé de lancer une chaîne Booktube. Si vous la regardez, vous saurez que j’accorde beaucoup d’importance au style dans un livre (fiction, ou non). Pour moi, la qualité de la plume surpasse même l’intrigue en terme d’importance et avec A Dos d’Oiseaux… J’ai souffert. Fort. Ma chronique va être très courte. Les premières lignes m’ont suffit à comprendre que la plume de l’autrice n’étai