Accéder au contenu principal

The Giver / Le passeur

Auteur: Lois Lowry
Editions: L'Ecole des Loisirs
4ème de couverture:
 "Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. La désobéissance et la révolte n'existent pas. L'harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le Comité des Sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveaux nés inaptes sont "élargis", personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient le savoir: c'est le dépositaire de la mémoire. Lui sait comment était le monde , des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l’œil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu'il est unique. Un destin extraordinaire l'attend. Un destin qui peut le détruire..."

Ce livre... Intemporel, Intelligent, Il nous rappelle à quel point avoir le choix est essentiel.

J'avais lu ce bouquin alors que je devais avoir 8-9 ans et que je l'avais emprunté à la bibliothèque municipale de la commune où je vivais, dans le trou du U du monde. Je sais, information inutile, mais j'aime bien.
Déjà lors de ma première lecture j'avais dévoré ce livre, j'en parlais sans arrêt. Et jusqu'à il y a peu, avant de le relire, j'y repensais, sans savoir pourquoi au moins une fois par mois... Depuis mes 8 ans... Va savoir pourquoi. BREF


Ce que j'ai aimé:
- Qu'on le lise à 8 ans, 23 ans ou, je le suspecte, 50 ans: ce livre est très agréable. Il est écrit d'une manière qui semble n'avoir pas d'âge. Je ne sais pas comment l'expliquer mais je ressens cette impression très fortement, transformant ce livre à mes yeux en un espèce d'OVNI... Sauf qu'il vole pas. Parce que les livres ne volent pas. Encore.
- Assister à la prise de conscience de Jonas et surtout, à l'évolution de son caractère. Après, il faut être honnête: cela est commun à énormément de dystopie... (toutes?)

Ce que je n'ai pas aimé:
- Là je prends de l'avance sur le visionnage du film: Ils m'ont l'air d'avoir bien vieillis les personnages, et ça m'agace déjà!! C'est quoi le plan? C'est pour toucher plus d’adolescents afin de faire plus de recette? Et l'esprit du livre alors? NOM D'UN PANDA!!


RAHHHHHHHH C'est hyper frustrant! Je n'ai rien de particulier à dire sur ce livre, en tout cas, pas des choses que je peux énumérer. Et c'est CHIANT parce que je voudrais convaincre les gens que ce livre est un must-have parce que... C'est comme ça. Dites-vous qu'aux États-Unis ils l'étudient à l'école si ça peut vous convaincre. Dites-vous qu'il est court et que pourtant  il a réussi à me marquer alors que je n'avais que 8 ans. Dites vous que le film va sortir demain et que vous voulez le lire vite. Dites-vous ce que vous voulez mais donnez sa chance à ce livre!

A lire si: Vous aimez les dystopies intelligentes.
A ne pas lire si: Hum...

Et aussi... Si vous vous ennuyez et que vous avez déjà laissé votre commentaire disant au choix : 1/ A quel point vous m'aimez OU 2/ A quel point vous voulez ce livre à présent... Vous pouvez aller voir sur Booknode les autres couvertures qui existent pour ce livre parce qu'elles sont COOLS! Voilà. clic

Commentaires

  1. Oooh justement je voulais lire ce livre avant d'aller le voir au cinéma !

    Du coup ... Tu m'as encore plus convaincu, mais il faudrait plus de temps dans une journée ! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se lit très très vite il est vraiment court. Pour te donner une idée je l'ai écouté en audiobook il dure 4h sachant que forcément c'est plus long quand le mec lit lui-même, fait les pauses etc. Sachant qu'un audiobook d'un bouquin comme Hunger Games fait 11h ça donne une idée :)

      Supprimer
  2. Okay, okay... Je suis passée plusieurs fois devant en bibliothèque sans le lire. *Shameonme* Mais je promets de réparer ça dès que je rentre chez mes parents :D Parce que tu m'as enfin donné envie de le découvrir. Et parce que j'aime la dystopie et que je me sens bête de ne pas l'avoir encore lu... u.u'

    RépondreSupprimer
  3. Je l'avais lu quand j'étais petite aussi (9-10 ans, quelque chose comme ça), puis relu au collège. A chaque fois je l'avais beaucoup aimé, mais va savoir pourquoi, je n'ai pas envie de le relire maintenant, pourtant je suis sûre qu'il pourrait tout autant me plaire. Je regarderai sûrement le film par contre, j'ai vu le trailer au cinéma avant The maze runner et même si j'ai l'impression qu'ils ont changé pas mal de chose par rapport au livre (du moins par rapport à ce que je me souviens du livre), il m'a bien donné envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le trailer me fait super peur perso. Je vais voir le film la semaine prochaine on verra bien :)

      Supprimer
  4. J'en avais jamais entendu parlé avant que tu ne m'en parles, alors tu es ma copine pour cela, parce que ce livre a vraiment, =vraiment l'air d'être génial. Bref, tu m'as convaincu ! Je file le noter dans WL. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente d'avoir servi à quelque chose dans ta vie! haha <3

      Supprimer
  5. je ne connaissais pas du tout et je ne savais pas non plus sur le film mais du coup tu me donnes bien envie et j'ai bien envie de découvrir l'histoire aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu en auras l'occasion. Il a vraiment quelque chose de particulier ce livre...

      Supprimer
  6. Il m'intrigue donc je le note dans ma wish-list ^^

    RépondreSupprimer
  7. Haha oui c'est abusé pour le film, les acteurs principaux ont entre 17 et 25 ans alors que dans le livre ils en ont 13 ^^ Comme tu dis ça doit sûrement être pour toucher un plus large public... BREF sinon j'avais beaucoup aimé le livre, à part la fin, je l'avais trouvée précipitée.

    RépondreSupprimer
  8. Bon ben je n'ai pas trop le choix que de craquer non ????

    RépondreSupprimer
  9. J'avais beaucoup aimé :D oui en effet c'est bizarre, d'y repenser une fois par mois ^^ j'aimerais bien voir le film, mais qu'ils aient vieilli les acteurs... Étrange.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après si il n'ont changé que l'âge mais que le reste est respecté je leur pardonne :p

      Supprimer
  10. J'avais adoré de livre ! Tout l'univers créé par l'auteur est vraiment génial !!
    ~Maya~

    RépondreSupprimer
  11. Alors tu vois l'autre jour je me posais la question, est ce que je veux le lire ou non (sachant qu'il est au cinéma ça m'a intrigué) donc je pense que je vais me le procurer car tu m'intrigues fortement vois tu avec ta chronique !

    RépondreSupprimer
  12. Je pense que j'ai dû le lire pour les cours, sauf que je ne m'en souviens pas du tout, donc ça m'étonnerait, une histoire pareille je devrais m'en souvenir parce que ça a tout pour me plaire ^^ Tout ce racontage de vie pour dire qu'il est dans ma PAL et que je compte bien le lire et aller voir le film :P

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Cendrillon 2.0 : Le conte de fée d'une fangirl 100% geek !

 Autrice : Ashley Poston Éditions : Lumen   Résumé : Et si Cendrillon était une fan, une vraie ? La jeune Elle Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c'est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d'Elle et de milliers de fans historiques du chef-d'œuvre, c'est intolérable. Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s'assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence

La Guilde des Aventuriers de Zack Loran Clark & Nick Eliopulos

  Auteurs  : Zack Loran Clark & Nick Eliopulos Éditions : Bayard 434 pages – 15,90€   Résumé : Pierrefranche est l’une des dernières cités survivant à l’assaut des montres qui ont envahi le monde. Différentes guildes y organisent la résistance. Parmi elles, celle des Aventuriers à mauvaise réputation : 1-       Ses apprentis sont recrutés de force 2-       Ses membres meurent jeunes Zed, un demi-elfe aux pouvoirs magiques, est désigné pour rejoindre la guilde des Aventuriers. Son meilleur ami Bock décide alors de se porter volontaire pour l’accompagner. L’intrépide Liza, elle, née d’une famille de nobles, a toujours rêvé d’entrer dans la Guilde. Zed, Brock et Liza vont peu à peu découvrir, derrière les murailles de la ville, un monde aussi dangereux que merveilleux. Or, les Aventuriers sont la dernière ligne de protection de la ville…   Y’a pas à dire, la fantasy jeunesse c’est vraiment ce que je préfère ! Je me suis régalée avec La Guilde des Aventuriers qui e

A Dos d'Oiseaux de Sarah Marquis

    Autrice  : Sarah Marquis Éditions : Michel Lafon 303 pages – 19 ,95€   Bon. Disons le d’entrée… C’est un gros flop pour moi !   Résumé  : Tout commence par une vertèbre de dinosaure envoyée anonymement à Pumilla Isquarm, célèbre exploratrice qui se repose entre deux expéditions dans son chalet perdu au milieu des Alpes suisses... Cette énigme va amener Pumilla et son équipe jusqu'au fascinant désert de Gobi, en Mongolie, dont ils vont découvrir les rites ancestraux, les trafics insoupçonnés, et un lieu mystérieux, Shambhala, censé protéger la Terre.   Il y a quelques temps j’ai décidé de lancer une chaîne Booktube. Si vous la regardez, vous saurez que j’accorde beaucoup d’importance au style dans un livre (fiction, ou non). Pour moi, la qualité de la plume surpasse même l’intrigue en terme d’importance et avec A Dos d’Oiseaux… J’ai souffert. Fort. Ma chronique va être très courte. Les premières lignes m’ont suffit à comprendre que la plume de l’autrice n’étai