Accéder au contenu principal

To All The Boys I've Loved Before


Auteur: Jenny HAN
Editions: Simon & Schuster
4ème de couverture :

To All the Boys I’ve Loved Before is the story of Lara Jean, who has never openly admitted her crushes, but instead wrote each boy a letter about how she felt, sealed it, and hid it in a box under her bed. But one day Lara Jean discovers that somehow her secret box of letters has been mailed, causing all her crushes from her past to confront her about the letters…

 

 

 
 
Ce matin, je me suis réveillée à 7h30… Juste impossible de me rendormir car je voulais terminer ce livre ! Du coup j’ai lutté contre les yeux qui brûlent tellement qu’il faut les fermer en les plissant comme une malade pour arrêter de souffrir le martyre… Tout ça pour les rouvrir, se replonger direct dans le livre, et recommencer… Dites, vous voyez ce que je veux dire ou pas du tout ? Non parce que je vais me sentir seule sinon… Encore...
 
 

Si certains ont la flemme de traduire le résumé, en gros, c’est l’histoire de Lara Jean (prénom auquel on s’habitue, si, si) qui a craqué sur 5 garçons dans sa vie. Bon, c’est plutôt raisonnable finalement… BREF ! Lorsqu’elle souhaite tourner la page, quelque soit la raison, elle leur écrit une lettre dans laquelle elle livre totalement ce qu’elle ressent afin de s’en libérer d’une certaine manière, pour pouvoir passer à autre chose. Bien sur, ces lettres sont sensées rester bien planquées à l’abri dans sa chambre mais évidemment ça ne va pas se passer comme ça, sinon il n’y a pas d’histoire et on s’emmerde. 
**

* Et là rien à voir mais la factrice vient de sonner pour m’apporter 2 colis… GNNIAAAA*


(pardon, revenons-en au livre...)
**

J’ai eu franchement peur avec ce bouquin. J’avais Tellement hâte de l’avoir et j’étais tellement certaine de l’aimer… Et puis j’ai lu les 60-70 premières pages et là je me suis dis « Où est ce que je suis tombée ?! ». L’histoire et les personnages étaient mignons mais ça ne prenait pas vie, tout était plat et surtout Lara Jean faisait une espèce de fixette hyper excessive et chiante sur Margot sa super grande sœur. Mais vraiment… Trop… Du coup je n’étais pas hyper ravie… Forcément… Et puis l’histoire avance, la personnalité du personnage principal s’étoffe et là, c’est parti !

Ce que j’ai aimé:

-  La manière dont l’auteur fait vivre les relations entre les personnages : Que cela soit entre sœurs, que cela concerne les couples ou les relations amicales : Il m’a semblé que tout sonnait juste ; comme si j’étais moi-même de retour au lycée (MERCI mon Dieu ce n’est pas le cas… Quelle horreur…).
-  La taille des chapitres : l’auteur a su rendre le livre vivant en ne se souciant pas d’une certaine uniformité. En gros, on peut avoir des chapitres d’une page et demi seulement et d’autres de dix pages (bon dans les deux cas c’est relativement court mais la question n’est pas là mes petits lutins). Au début cela m’a choquée mais finalement, lorsqu’une page et demi est nécessaire, pourquoi en faire plus ? Cela donne un rythme agréable à l’histoire.

Ce que je n’ai pas aimé :

-  Bon, parfois, il y a quand même pas mal de bla-bla pour rien. Honnêtement par moment ça m’a gonflée. Cela dit, on ne reste pas non plus trois heures dessus donc ça va. Ce qui est gênant c’est de souvent se dire « bon, ça, on s’en fout un peu beaucoup quand même ma bonne dame »…
-  J’avoue que je m’attendais à plus de moments « comiques » où Lara Jean se retrouverait face à un garçon ayant lu la lettre qui lui était destinée. Je pensais me marrer à la « voir » se planquer dans les couloirs du lycée pour échapper à une ribanbelle d’ados pleins d’hormones mais finalement non, du tout…

Enfin voilà ce livre est une surprise dans le sens où je ne m’attendais finalement pas vraiment à ça. Cela dit c’est un au final une bonne surprise avec des personnages attachants et de petites intigues amoureuses m’ayant tenu en haleine jusqu’au bout puisque, je le rappelle, je me suis levée à 7h30 pour connaître le fin mot de l’histoire quand même ! (Et si vous saviez pourtant, à quel point je l'aime mon sommeil...)

A lire si : Vous aimez les histoires d’ados légères et drôles où les personnages sont dans une phase de transition où ils mûrissent et comprennent enfin ce qu'ils veulent et/ou si vous commencez en VO car je l’ai trouvé vraiment simple.
A ne pas lire si : Vous souhaitez réellement suivre une histoire d’amour approfondie et épique car finalement, on reste dans des sentiments certes euphorisants (ben oui, vive l’adolescence hein!) mais pas passionnés.

Commentaires

  1. Il y avait quoi dans ces deux colis ? :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. WINGER et Since You've Been Gone. Ils sont en parfait état j'suis rahhhhh trop contente!^^

      Supprimer
  2. J'en prends note pour le lire rapidement!!! Je vais faire ma curieuse mais il y avait quoi dans tes colis??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. WINGER et Since You've Been Gone :) Since You've Been Gone est TROP beauuuu et tout doux! :D J'étais folle.

      Supprimer
  3. Ca a l'air sympa, j'ai vu de jolis avis de celui ci. Contente que malgré que ça soit différent de ce à quoi tu t'attendais tu ais passé un bon moment.

    RépondreSupprimer
  4. J'hésite à le lire mais après ça peut être une bonne lecture VO

    RépondreSupprimer
  5. Comme je te le disais j'ai adoré ce livre, j'arrivais plus à m'arrêter moi non plus. J'avoue que Lara Jean c'est super space comme nom quand même ;) Et je vois ce que tu veux dire pour le manque de moments comiques, mais ça ne m'a pas dérangée en fait.

    RépondreSupprimer
  6. Ce livre me tente vraiment beaucoup, d'autant plus qu'il est abordable niveau VO. :)
    Bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai terminé hier et j'ai adoré !! Difficile de s'arrêter de lire. Et la fin... trop frustrante ! Du coup, je l'ai commandé en VO avec la suite :D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

Un Million de Minutes : Comment j'ai exaucé le souhait de ma fille et découvert le bonheur en famille - Wolf Küper

Auteur : Wolf Küper
Éditions : Actes Sud
325 pages - 22.50 €
Quelle jolie petite claque ! Je ne m'attendais pas du tout à cela lorsque j'ai commencé Un Million de Minutes; je pensais uniquement découvrir l'histoire d'une petite fille qui voit le monde différemment. Finalement, on assiste ici à la métamorphose du père grâce à sa fille et au voyage qu'ils entreprennent en famille.
4ème de couverture : C'est une histoire vraie. La petite Nina, quatre ans, est fâchée avec le temps. Dans le quotidien, elle est très lente et souvent elle n'y arrive pas du tout. Les médecins parlent de spécificités comportementales et cognitives. Débordant de vie, de rêves et d'imagination, elle est l'un des personnages attachants de ce livre. Lorsque Nina dit à son père : J'aimerais avoir un million de minutes avec toi. Rien que pour les jolies choses ? c'est le déclic. Sa mère, son père et le petit Monsieur Simon de six mois voyageront pendant deux ans (c&#…

Le Faiseur de Rêves, le 1er tome délicieux d'une duologie qui s'annonce parfaite

Auteure : Laini Taylor Éditions : Lumen Traduction : Sarah Dali 
ƸӜƷ
Je n'avais pas eu un coup de cœur si monumental depuis très (très très) longtemps. Voici pourquoi Le Faiseur de Rêves rejoint le podium de mes livres préférés.

Est-ce que je meurs d'envie de me faire tatouer le papillon? Serais-je accro à ce point? Oui. Vais-je le faire? Non, gardez toute aiguille loin de ma personne. Vais-je acheter un tatouage de ce papillon sur Etsy? Oui madame. 
ƸӜƷ
Résumé : Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.
Qu…