Accéder au contenu principal

NICK AND NORAH'S INFINITE PLAYLIST


Auteurs: David Levithan & Rachel Cohn

Editions: Ember (France: Hachette Jeunesse)

Titre français: Une nuit à New-York

4ème de couverture:

Il y a trois semaines, deux jours et vingt-trois heures qu'elle m'a dit " c'est fini ". Et la voilà déjà avec un autre. Ils s'approchent du comptoir. Il faut que j'agisse. Je me tourne vers une fille que je ne connais même pas, et je lâche : Tu veux bien être ma copine pendant les cinq prochaines minutes ? Nick et Norah n'ont rien en commun. Sauf un premier baiser, censé durer cinq minutes. Et qui va se prolonger toute une nuit. Une seule nuit ?
 
 
 
 
Et c’est avec joie et émotion, Ô toi, peuple lecteur, que je t’annonce que je suis arrivée au bout de ma première lecture VO !

 

 J’ai été agréablement surprise en constatant que ce n’était pas aussi difficile que je le pensais ! Au début, tatillonne, je partais sur Reverso tous les 10 mots pour avoir la définition exacte de chaque terme mais c’est (très vite) devenu agaçant. Du coup, par la suite, je ne faisais appel à mon traducteur que lorsque je ne comprenais pas une phrase me paraissant réellement importante. Sur la fin, sans que je ne m’en rende compte, le traducteur est passé à la trappe *fière*.

Ce livre, ce n’est ni plus ni moins qu’une histoire d’amour. L’intégralité du roman suit une seule et même nuit durant laquelle Nick et Norah se rencontrent. Alors que Nick vient de jouer avec son groupe dans un bar, il quitte la scène et se mêle aux autres clients pour observer les groupes qui se succèdent. Sauf que Nickounet, il n’a pas le moral parce qu’il vient de se faire larguer comme une chaussette par Tris et forcément, Tris, ce soir, elle est là. Et bien éviemment, une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, elle est venue accompagnée. Alors que la vilaine aperçoit Nick et se dirige vers lui, ce dernier demande à une jolie petite nana seule au bar de se faire passer 5 minutes pour sa copine. ET CAETERA. Norah n’est pas beaucoup plus débordante de joie, d'amour et d’allégresse non plus ce soir là, également à cause d’une histoire d’amour bien pourrie. Bref, ils vont passer la nuit à apprendre à se connaître tout en s’aidant mutuellement à avancer.

C’est un roman qui se lit très rapidement mais qui ne laisse pas indifférent. J’aime la manière dont c’est écrit et j'ai adoré la sensibilité qui s'en dégage. C’est drôle, parfois touchant, sexy : trois bonnes raisons de laisser sa chance à ce livre ! La narration à deux voix donne également un côté comique, nous donnant l’impression d’être dans la confidence de Nick lorsque Norah se pose des questions et inversement. D’ailleurs… Norah… Coup de cœur pour ce personnage paumé, intelligent, drôle, blasé-mais-pas-vraiment-finalement. J’ai trouvé touchant la manière dont elle se dévoile peu à peu.

 Ce que j’ai aimé :

-          La narration à deux voix
-          Le fait que ce soit basée 100% sur leurs sentiments naissants, sans pour autant que ce soit un truc tout cheesy-dégueu.
-          Leur humour bien décalé comme on l’aime !

 Ce que je n’ai pas aimé :

-          J’aurais aimé en apprendre plus sur les amis de Norah et Nick, qui avaient l’air totalement dans leur délire et bien fous comme il faut !

 Je tiens quand même à décerner l’Award du plus grand nombre de « Fuck » dans un livre à Nick & Norah’s Infinite Playlist !
 

 Bref, c’est un livre que je conseille vraiment à tout ceux souhaitant se lancer dans la VO pour la première fois (ou pas d’ailleurs) car il est relativement simple et court, tout en étant de qualité !

A lire si : Vous aimez les histoires d’amour réalistes, pas cul-cul pour un sou, et que le côté atypique du livre décrivant une seule et unique nuit vous attire.
A ne pas lire si : Vous êtes allergique à la musique parce que qu’il n’y a pas un chapitre où son importance pour les protagonistes n’est pas évoquée.

Commentaires

  1. J'ai également lu ce roman, mais en VF, et j'avais beaucoup aimé ! Par contre, je crois que tous les 'fuck' ont été supprimés dans la VF, parce que je ne me souviens pas de ce détail x)
    As-tu déjà vu l'adaptation ?

    RépondreSupprimer
  2. Alors moi c'est dans la chapitre 11, par Nick. Il commence par "Fuck Her" et Toutes les phrases de la page commencent pas Fuck jusqu'à la phrase "Si je n'étais pas resté 2 min de plus blablabla". Tu vois?^^ Et oui j'avais vu le film quand il y a 5 ans, dans l'avion^^ Mais je ne savais pas que c'était une adaptation du coup je pense le re-regarder pour me refaire une opinion! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela fait un moment que je l'ai lu, donc je ne suis pas sûre de situer correctement ce passage. J'avais trouvé le film pas mal mais sans plus, j'étais tombée dessus par hasard et sur le coup, le synopsis me rappelait vaguement quelque chose, et au fur et à mesure, je me suis souvenue du roman. Tu me diras si le revoir après a changé ton opinion ?

      Supprimer
    2. Oui j'te dirai ça! :) Par contre quand je t'ai dis chapitre 11 blabla c'était au cas où tu avais le livre à portée de main hein!^^ Jme suis pas dis que tu te rappellerais de tête de tout le livre x)

      Supprimer
  3. je pense que je vais l'ajouter à ma wish liste! :D il y a un film dessus? :o je savais pas!!

    RépondreSupprimer
  4. Bon, un livre de plus à ma WL ;)
    Je pense que David Levithan va rapidement devenir un auteur que je vais beaucoup aimer, je veux lire la plupart de ses livres !

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas en VF Une nuit à New York? :) Je l'ai vu en film et j'aimerai également me lancer dans la VO, ton avis me motive bien à lire celui-ci :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ça! Si tu as peur de ne pas comprendre et d'investir "pour rien" dis le moi et je te le prête si tu veux! ^^

      Supprimer
  6. Moi qui cherchais un livre facile pour lire en Vo, je suis servie ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

{CHRONIQUE} Simon Thorn revient, plus en forme que jamais !

Auteur : Aimée Carter Éditions : Michel Lafon
Traduction : Cyril Laumonier
310 pages - 14.95€
Attention : Chronique comprenant des spoilers sur les 2 tomes précédents !
C'était encore une fois un grand plaisir de retrouver Simon pour la suite de ses aventures avec un troisième tome 100% captivant !
Résumé : Simon Thorn est prêt à tout pour protéger les Animalgames, ceux qui, comme lui, ont le don de se changer en animaux. Pour cela, il doit empêcher le terrible Orion de reconstituer une arme à la magie si puissante qu’elle lui permettrait de régner sur le monde entier.
Aussi, lorsque son meilleur ami Jam est convoqué à Avalon, le royaume sous-marin, Simon voit là une parfaite opportunité de trouver puis de protéger le fragment d’arme qui y est caché. Mais sous l’océan, la vie est bien plus dangereuse qu’à la surface. D’autant plus qu’un traître s’est glissé parmi les proches des garçons. Un traître qui attend patiemment son heure pour servir les noirs desseins de son maître…
J'…

{CHRONIQUE} J'ai lu le pire livre de ma vie...

Autrice : Audrey Carlan Éditions : Hugo Roman Traduction : Lucie Marcusse Prix : Trop. Cher.
En temps normal, je ne chronique pas les livres que j'ai détesté et, si je suis obligée de le faire, j'essaie quand même d'expliquer ce qu'il y a de positif dans le livre (tout en restant honnête, bien sûr). Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai vraiment, vraiment, VRAIMENT détesté. Je ne vais m'imposer aucune limite dans mon honnêteté, et ça va piquer. Ce qui me rassure, c'est que l'auteure a un succès monstre (enfin ça me rassure... Non, ça m'inquiète en vrai. M'enfin.) et que je ne vais donc pas tacler une petite auteure qui tente de se faire sa place.
Bref... Allons-y gaiement.
Résumé : Un homme au service des femmes. Découvrez le premier opus de l'agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses. La première mission de l'agence International Guy se dé…

La Muse des Cauchemars - Suite et fin parfaite de l'incroyable série de Laini Taylor : Le Faiseur de Rêves

Autrice : Laini Taylor Éditions : Lumen Traduction : Sarah Dali Couverture : Jantine Zandbergen 629 pages - 16.00€
SPOILER ALERT :Si vous n'avez pas lu le Faiseur de Rêves, ne lisez pas cette chronique !
La chronique ICI
Résumé : Le rêve comme seul rempart contre la violence du monde Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l'Empire. À respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin.

Très loin de là, à travers l'espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée – qu'après tant d'années, Lazlo Lestrange peut désormais contempler de ses yeux –, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Leur avenir ne tient désormais plus qu'à un fil, celui que manipule par la…