Accéder au contenu principal

LOVE LETTERS TO THE DEAD


Auteur: Ava DELLAIRA
Editions Michel Lafon
4ème de couverture:
"Une simple rédaction demandée par un prof: Ecrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger...
A ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d'écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est vraiment passé la nuit où May est décédée."
Lorsque j’ai acheté Love Letters to the Dead d’Ava Dellaira, je l’aurais presque embrassé en plein rayon de l’espace culturel si une petite fille ne me fixait pas avec insistance. Je voulais le cajoler, le prendre en photo pour le montrer à tout le monde, sentir ses pages comme une droguée… Bref ce livre, j’avais hâte de le lire, vraiment, vraiment ! Je trouvais le concept sympa et même plutôt rock quand le résumé citait Kurt Cobain ou Amy Winehouse.

Donc une fois rentrée chez moi avec mon petit trésors entre les mains, je me suis dis « Anne-So, trouve-toi un créneau pour ce livre, tu vas adorer, ça va être rapide ».

…Deux semaines…

C’est le temps qu’il m’a fallut. Pourquoi 2 semaines ? Et bien parce qu’après avoir lu la première moitié d’une traite et à force de me sentir déçue de page en page, je trouvais toujours une excuse pour ne pas me replonger dedans. Attention je ne dis surtout pas qu’il est définitivement, totalement, complètement mauvais. Simplement, je n’ai pas cessé de me dire que le public visé se situait en dessous de la barre des 20 ans. Barre que j’ai dépassé depuis quelques années et je DETESTE qu’on me le rappelle…




Globalement, l’idée des lettres est bonne, l’écriture de Ava Dellaira est fluide, l’histoire ne traine pas ce qui est agréable… De bonnes bases pour une lecture agréable me direz-vous.

Sauf que voilà, selon moi, le gros point noir de ce livre n’est autre que… Son héroïne !

-          Sa manière de parler : Elle ne fait pas son âge et c’est cela qui m’a poussé à me demander si je n’étais pas un peu vieille pour ce roman. Au fil de l’histoire le personnage fait des rencontres intéressantes, vit des expériences typiques de lycéenne, évolue mentalement. La chose qui n’évolue pas, en revanche, c’est la narration à la première personne qui devrait elle aussi évoluer (car une année se passe entre la première et la dernière page). Du coup, la petite Lauren qui aurait dû s’épanouir en une jeune femme plus mûre parle de la même manière du début à la fin : d’une façon très enfantine.

-          Ses relations avec les autres : Alors qu’elle vit un deuil qui la fait souffrir, on se rend compte qu’elle s’attache en un claquement de doigts aux autres personnages. A vrai dire elle les observe, décide qu’elle les aimera bien, se fait accepter, et… C’est tout. Il y a, je trouve, un manque de descriptions (que ce soit durant les rencontres ou les interactions) qui nous empêche de réellement nous attacher à Laurel qui semble n’avoir réellement aucun caractère.


Finalement, les points positifs de ce livres sont les personnages secondaires.

-          Kristen et Tristan : Je ne trouve pas d’autre mot pour qualifier ce couple que « réaliste ». J’aime leur relation et j’aime la manière dont ils agissent avec Laurel. C’est le genre de personnage qu’on aimerait avoir dans notre bande d’amis.

-          Hannah : C’est le seul personnage quelque peu complexe et qui a une raison de l’être. Son évolution au travers du livre a été très intéressante.

-          Nathalie : C’est un personnage attachant, qu’on a envie de protéger au même titre que Laurel voudrait l’aider. C’est un peu (beaucoup) ma chouchoute aussi…

En bref

C’est une histoire très prometteuse et les évènements assez bien tournés mais l’ensemble est, selon moi, gâché par une héroïne qui n’est pas à la hauteur du livre qu’elle porte et des relations qui auraient mérité d’être plus travaillées. Le style est certes fluide ce qui est agréable mais parfois trop : quelques emphases ou hyperboles de plus auraient pu (enfin !) m’interpeler.
Malgré ces défauts qui ont rendu ma lecture laborieuse, le problème de fond est superbement traité. Nous comprenons l'importance que May avait pour Laurel, à quel point elle lui manque et comment elle apprend à vivre avec.
Pour moi, ce livre est donc un pari à moitié réussi.
 Le + : La couverture est magnifique, j’aime particulièrement sa texture toute douce.

Le -  : Le gros manque de superlatifs.


A lire si : Vous avez envie d’une histoire sincère et simple, qui vous rappelle à la réalité. Le tout sous la plume prometteuse d’une auteur dont nous entendrons encore parler je pense.
A ne pas lire si : Vous voulez voyager, vous évader, lire une histoire épique.


Commentaires

  1. Je veux pas d'une histoire que me rappelle à la réalité, merci bien.

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre me tente énormément mais je suis très exigeante au niveau des héroïnes donc j'ai vraiment peur que ça ne colle pas avec cette histoire x) Mais le livre est vraiment beau, juste pour ça je le veux ;-;
    Cece

    RépondreSupprimer
  3. Mouai, ben ce sera sans moi, merci bien ! Le bouquin en lui-même est vraiment superbe, maiiiis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça le problème avec ce livre. Y'a comme une gros "Mais" qui gâche tout...

      Supprimer
  4. C'est un livre qui me tente tout de même bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira plus qu'à moi! :) Je surveillerai tes chroniques pour voir ce que tu en auras pensé!

      Supprimer
  5. Dommage qu'il ne t'aie pas plu davantage, je l'ai adoré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'avais vu ça en me baladant sur ton blog! :) J'ai l'impression que ce livre, soit on l'adore, soit on n'aime pas du tout!

      Supprimer
  6. Je ne le lirais pas non plus car j ai pas mal de monde autour de moi qui ne l ont pas aimé et il y a un film prevu bizarre quand on pense que c est sous forme de lettre( le film va etre en voix off pdt 2h lol)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là tu m'apprends un truc! Après, comme je n'ai pas du tout accroché avec le livre, si il y a un film j'irai probablement le voir! Oui, je sais, c'est bizarre!^^ Mais le film m'aidera peut être à accrocher à l'histoire...

      Supprimer
  7. Aoutch :o Il est dans ma PAL depuis très peu de temps et, jusque là, je n'avais lu que d'excellents avis sur ce livre ! Mais bon, j'ai quand même très très hâte de m'y mettre ! D'ailleurs, vu que je pars bientôt en vacances à la plage et que je ne peux pas l'emmener de peur d'abimer la couverture (elle est tellement belle !), je le lis dès que j'ai fini le Labyrinthe :D
    Bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte de voir ton avis. J'espère qu'il te plaira + qu'à moi! :)

      Supprimer
  8. Encore une copine d'avis, le gif colle parfaitement à mon émotion...

    J'ai tellement entendu geindre Laurel ( et Hardy ) - Ok j'arrête de faire semblant d'être drôle - sur sa soeur que j'ai fini par vouloir par l'assommer avec une boite de kleenex. Je pense que je ne relierais pas ce livre, en plus son histoire avec les fées... Elle s'est prise pour Jane d'Arc ! L'autre croyait que Jésus communiquait avec elle et Laurel elle, croit que ça soeur c'est une fichue gamine avec des ailes en papier mâché pleine de paillette. No way. Puis jouer la victime ça m'a énervé ça aussi, elle dit qu'elle devrait plus pensé à elle mais tout ne tourne qu'autour d'elle alors .... Je soupire d'exaspération.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JE LE VEUX ! - Je jauge la bague de fiançailles - t'avais un trou dans le porte monnaie chérie ? ♥
      Bien sûr que je t'épouse, t'es rigolote à fond *-*

      Supprimer
    2. HANNNNNNN j'ai le droit d'hurler notre union à la face du monde? Et de faire une petite danse de la victoire?

      Supprimer
    3. Fais tout ce qui te fais plaisir mi amor *-* ♥
      Et OHOHOH - père nowel, sort de ce corps -
      Je voulais aussi ton facebook, ton twitter, ton skype, ton adresse mail, la date d'anniversaire de ton chien... Peu importe ! Haha. Alors mon chaton, je n'ai pas Facebook mais j'ai skype, j'ignore si ça craint ou quoi - en fait je m'enfou, je suis trop une rebelle de la société -
      " Deathjustice6 "
      Je viens de me rendre compte que le nom de mon skype reflète vraiment ça... u_u Et pour mon mail - si jamais - il est sur le blog ♥

      Supprimer
  9. Arf zut ^^ C'est ma motivation là qui en prend un coup :D Il est dans ma PAL et sera très certainement dans mes prochaines lectures ! On verra :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.

Posts les plus consultés de ce blog

Cendrillon 2.0 : Le conte de fée d'une fangirl 100% geek !

 Autrice : Ashley Poston Éditions : Lumen   Résumé : Et si Cendrillon était une fan, une vraie ? La jeune Elle Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c'est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d'Elle et de milliers de fans historiques du chef-d'œuvre, c'est intolérable. Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s'assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence

La Guilde des Aventuriers de Zack Loran Clark & Nick Eliopulos

  Auteurs  : Zack Loran Clark & Nick Eliopulos Éditions : Bayard 434 pages – 15,90€   Résumé : Pierrefranche est l’une des dernières cités survivant à l’assaut des montres qui ont envahi le monde. Différentes guildes y organisent la résistance. Parmi elles, celle des Aventuriers à mauvaise réputation : 1-       Ses apprentis sont recrutés de force 2-       Ses membres meurent jeunes Zed, un demi-elfe aux pouvoirs magiques, est désigné pour rejoindre la guilde des Aventuriers. Son meilleur ami Bock décide alors de se porter volontaire pour l’accompagner. L’intrépide Liza, elle, née d’une famille de nobles, a toujours rêvé d’entrer dans la Guilde. Zed, Brock et Liza vont peu à peu découvrir, derrière les murailles de la ville, un monde aussi dangereux que merveilleux. Or, les Aventuriers sont la dernière ligne de protection de la ville…   Y’a pas à dire, la fantasy jeunesse c’est vraiment ce que je préfère ! Je me suis régalée avec La Guilde des Aventuriers qui e

A Dos d'Oiseaux de Sarah Marquis

    Autrice  : Sarah Marquis Éditions : Michel Lafon 303 pages – 19 ,95€   Bon. Disons le d’entrée… C’est un gros flop pour moi !   Résumé  : Tout commence par une vertèbre de dinosaure envoyée anonymement à Pumilla Isquarm, célèbre exploratrice qui se repose entre deux expéditions dans son chalet perdu au milieu des Alpes suisses... Cette énigme va amener Pumilla et son équipe jusqu'au fascinant désert de Gobi, en Mongolie, dont ils vont découvrir les rites ancestraux, les trafics insoupçonnés, et un lieu mystérieux, Shambhala, censé protéger la Terre.   Il y a quelques temps j’ai décidé de lancer une chaîne Booktube. Si vous la regardez, vous saurez que j’accorde beaucoup d’importance au style dans un livre (fiction, ou non). Pour moi, la qualité de la plume surpasse même l’intrigue en terme d’importance et avec A Dos d’Oiseaux… J’ai souffert. Fort. Ma chronique va être très courte. Les premières lignes m’ont suffit à comprendre que la plume de l’autrice n’étai