Accéder au contenu principal

{CHRONIQUE} Prêts pour une Traversée Intime de l'Afrique de l'Ouest ?

Auteurs : Marie Jadoul & François Genot
Éditions : Weirich
307 pages – 21,00€

Ce mois-ci, la Masse Critique de Babelio m'a permis de découvrir une partie de l'Afrique de l'Ouest sans même sortir mon petit fessier du confort de ma maison.... Ils sont forts chez Babelio !

Résumé : Tout quitter et partir à l'aventure : beaucoup en rêvent, Marie de François l'ont fait. C'est l'histoire d'un projet fou, celui d'une marche de plus de 3500 kilomètres à travers l'Afrique de l'Ouest. Pour appréhender au plus près les réalités de cette région, les auteurs ont choisi de parcourir la Gambie, le Sénégal, le Guinée, la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Ghana, le Togo et le Bénin exclusivement à pied. Une succession de kilomètres en pleine nature et surtout de rencontres, au cours desquelles ils ont pu découvrir d'autres façons d'envisager le temps, la vie, la mort, le pouvoir, l'histoire, les rites, les traditions (passage à l'âge adulte, excision, mariage...) le rapport à la nature, l'organisation sociale, la religion, les rapports hommes-femmes et jeunes-vieux, la coopération au développement...
Ils nos proposent ici le récit passionné et abondamment illustré de cartes, de portraits et de paysages magnifiques. Loin des clichés, cette traversée intime est un mélange de rencontres, de réflexion personnelle intelligente et nuancée, de mise en perspective historique... A mettre dans les mains de tous ceux qui souhaitent mieux comprendre ce qui nous sépare, mais aussi ce qui nous unit.


A travers leur témoignage complet et immersif, François et Marie nous emmènent avec eux de la Gambie au Bénin en passant par 6 autres pays. Ces deux aventuriers avides de rencontres et d'expériences nous partagent leur voyage aussi bien d'un point de vue humain que pratique.
D'ailleurs - et c'est le genre de détail dont je suis friande - vous pouvez retrouver la liste du matériel qu'ils ont trimballé sur leur dos à la fin du livre.

Traversée Intime de l'Afrique de l'Ouest m'aura beaucoup appris sur la vie dans ces pays et sur leur Histoire ; balayant souvent, validant parfois, certaines idées toutes faites. Il y a une dimension très simple et pure dans la démarche du couple ; comme une sorte d'appel de l'Autre. L'enrichissement d'un tel voyage peut difficilement être couché sur le papier je pense.

Le livre est agrémenté de cartes et de photographies que j'ai malheureusement trouvées trop rares à mon goût (surtout pour ce type d'ouvrage). Néanmoins il faut avouer que passer une telle aventure à nourrir son objectif plutôt que des propres yeux est un peu dommage donc je comprends et je me tais.



Bref, ce livre est un voyage captivant et enrichissant que nous offre Marie et François. Entre descriptions fascinantes et explications accessibles à tous sur la situation du pays, les éditions Weyrich Africa présente ici un témoignage passionnant. A mettre entre toutes les mains des amoureux de l'Afrique et/ou de voyages, tout simplement.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cendrillon 2.0 : Le conte de fée d'une fangirl 100% geek !

 Autrice : Ashley Poston Éditions : Lumen   Résumé : Et si Cendrillon était une fan, une vraie ? La jeune Elle Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c'est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d'Elle et de milliers de fans historiques du chef-d'œuvre, c'est intolérable. Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s'assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence

La Guilde des Aventuriers de Zack Loran Clark & Nick Eliopulos

  Auteurs  : Zack Loran Clark & Nick Eliopulos Éditions : Bayard 434 pages – 15,90€   Résumé : Pierrefranche est l’une des dernières cités survivant à l’assaut des montres qui ont envahi le monde. Différentes guildes y organisent la résistance. Parmi elles, celle des Aventuriers à mauvaise réputation : 1-       Ses apprentis sont recrutés de force 2-       Ses membres meurent jeunes Zed, un demi-elfe aux pouvoirs magiques, est désigné pour rejoindre la guilde des Aventuriers. Son meilleur ami Bock décide alors de se porter volontaire pour l’accompagner. L’intrépide Liza, elle, née d’une famille de nobles, a toujours rêvé d’entrer dans la Guilde. Zed, Brock et Liza vont peu à peu découvrir, derrière les murailles de la ville, un monde aussi dangereux que merveilleux. Or, les Aventuriers sont la dernière ligne de protection de la ville…   Y’a pas à dire, la fantasy jeunesse c’est vraiment ce que je préfère ! Je me suis régalée avec La Guilde des Aventuriers qui e

A Dos d'Oiseaux de Sarah Marquis

    Autrice  : Sarah Marquis Éditions : Michel Lafon 303 pages – 19 ,95€   Bon. Disons le d’entrée… C’est un gros flop pour moi !   Résumé  : Tout commence par une vertèbre de dinosaure envoyée anonymement à Pumilla Isquarm, célèbre exploratrice qui se repose entre deux expéditions dans son chalet perdu au milieu des Alpes suisses... Cette énigme va amener Pumilla et son équipe jusqu'au fascinant désert de Gobi, en Mongolie, dont ils vont découvrir les rites ancestraux, les trafics insoupçonnés, et un lieu mystérieux, Shambhala, censé protéger la Terre.   Il y a quelques temps j’ai décidé de lancer une chaîne Booktube. Si vous la regardez, vous saurez que j’accorde beaucoup d’importance au style dans un livre (fiction, ou non). Pour moi, la qualité de la plume surpasse même l’intrigue en terme d’importance et avec A Dos d’Oiseaux… J’ai souffert. Fort. Ma chronique va être très courte. Les premières lignes m’ont suffit à comprendre que la plume de l’autrice n’étai